Announcing: BahaiPrayers.net


More Books by Gouvernement

condoleances ruhiyyih
georges bush 1992
ordre-merite
president-johnson
tony-blair
Free Interfaith Software

Web - Windows - iPhone








Gouvernement : condoleances ruhiyyih
-------------------------------------------
Source : www.bahai-biblio.org
-------------------------------------------

Extraits de lettres de condoléances des chefs d'états et hommes politiques

pour le décès de Madame Amatu'l-Baha Ruhiyyih Rabbani,

veuve du Gardien de la foi baha'ie

Nous présentons cette page de condoléance en l'honneur de cette grande dame que fut Ruhiyyih Rabbani, qui s'est toujours efforcé de servir sincèrement l'humanité tout au long de sa vie à travers plus de 180 pays.

FRANCE

Jacques Chirac - Président de la République - Paris

"J'apprends avec tristesse le deuil qui vous a frappé et je me permets de vous adresserde tout cœur mes très sincères condoléances ainsi que l'expression de toute ma sympathie."

ISRAEL
Ezer Weisman - Président - Jérusalem

"J'ai appris avec beaucoup de peine le décès de Madam Ruhiyyih Rabbani, veuve du feu le chef de la foi baha'ie.

Au nom du peuple d'Israël, de mon épouse et de moi-même, je souhaite vous présenter et à travers vous à toute la communauté baha'ie dans le monde entier, mes condoléances et ma sincère sympathie pour votre deuil."

ETATS-UNIS
Bill Clinton - Président - La Maison Blanche

"Hillary et moi avons été attristés d'apprendre le décès de Ruhiyyih Rabbani.

En tant qu'épouse de Shoghi Effendi et, plus tard, comme l'une des mains de la Cause, elle a contribué de manière extraordinaire à la continuité internet de la foi baha'ie. Ses nombreux voyages favorisèrent l'intégration de cette foi au sein de la communauté globale. Elle a aussi joué un rôle important dans l'engagement des baha'is en faveur de la réconciliation raciale ainsi que pour la cause des droites de la femme.

Lorsqu'on parcourt la large gamme de sujets qui intéressaient Ruhiyyih Rabbani, sujets qui allaient de la littérature à l'environnement, en passant par les arts et d'autres encore, on comprend un peu ce que sa pertesignifie non seulement pour votre communauté mais aussi pour le monde. Sachez que nos pensées sont avec vous et toute la communauté baha'ie."

(voir la lettre intégrale en anglais ci-dessous en annexe)

GRANDE-BRETAGNE

Philip H.R.H. - duc d'Edinburgh - Buckingham Palace

"C'est avec peine que j'ai appris la triste nouvelle du décès de Madam Rabbani. Tout le monde la regrettera, en particulier tous ceus qui ont travaillé étroitement avec elle."

SAMOA

Malictoa Tanumafili II - chef de l'état des iles Samoa

"Bien aimés frères et sœurs dans la cause de Dieu,

Je suis profondément touché par votre message concernat le décès de notre bien aimé sœur et distinguée Main de la cause de Dieu Amatu'l-Baha Ruhiyyih Khanum. J'ai chéri les joyeux souvenirs de mon amitié avec elle au cours de ses deux visites historiques aux Samoa, d'abord pour la pose de la première pierre du temple mère du Pacifique et ensuite pour la consécration de ce même temple. Lors de ses deux visites, son influence a grandement éclairé ma compréhension de l'esprit de la foi et renforcé ma résolution de consacrer toute ma vie à servir les intérêts de mon peuple et à protéger la cause de Dieu aux Samoa.

Alors que vous êtes rassemblés pour enterrer sa dépouille en terre sainte, je souhaite vous transmettre mes plus sincères condoléances et me joindre à vous en ardentes prières à notre Père céleste pour ses généreuses assurances qui allègeront le poids de nos chagrins en cette triste occasion et nous inspireront de consacrer à nouveau notre vie à l'oœuvrede notre foi pour laquelle Amatu'l-Baha Ruhiyyih Khanum a sacrifié toute sa vie.

Avec d'affectueuses salutations baha'ies."
BRESIL

Eduardo NORGE - député - discours prononcé le 27 janvier 2000 à la Chambre des députés fédéraux à la mémoire de Amatu'l-Baha Ruh'yyih Khanum

"Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les députés,

Je souhaite que soit enregistrée dans les comptes-rendus du Congrès brésilien la nouvelle du décès de Madame Ruyyyih Rabbani, une autorité religieuse de la foi baha'ie, une religion universelle qui a reçu une reconnaissance croissante ainsi que l'acceptation mondiale et qui se distingue par ses principes oecuméniques et universalistes.

Madame Rabbani, âgée de quatre-vingt-dix ans, dignitaire internationale de la foi baha'ie, a été aujourd'hui enterrée à Haïfa en Israël dans un jardin qui fait face à la maison où elle vivait depuis 1937. Elle est décédée le 19 janvier après une longue maladie.

Un millier de personnes assistèrent aux funérailles y compris les personnalités suivantes : M. Chris Greenshields, ministre conseiller de l'ambassade du Canada ; Madame Marsha Von Duerckheim, consul général de l'ambassade des Etats-Unis ; M. Ariel Kenet, du ministère israélien des affaires étrangères ; le Dr Roman Bronfman, membre de la Knesset, M. Amram Mitzna, maire de Haïfa ; et M. Shmaryahu Biran, le maire de 'Akka. Le Dr Nassim Dana du ministère israélien des affaires religieuses représentait le gouvernement israélien. De nombreux dignitaires de la foi baha'ie étaient également présents, dont les membres de la Maison Universelle de Justice, les Conseillers internationaux ainsi que des membres de quelques quatre-vingt conseils exécutifs nationaux baha'is qui venaient d'aussi loin que la Mongolie et les Samoa. La cérémonie, simple, consista en la lecture des écrits sacrés baha'is.

Madame Rabbani, née Mary Sutherland Maxwell était la fille unique de William Sutherland Maxwell, célèbre architecte de Montréal, au Canada, et de sa femme May Bolles. En 1937, elle épousa le Gardien, Shoghi Effendi Rabbani, le dirigeant mondial de la foi baha'ie qui était l'arrière petit-fils du fondateur de la foi, Bahá'u'lláh.

En 1951 Shoghi Effendi la nomma au Conseil international baha'i, une institution composée de neuf membres qui préparait le chemin pour l'élection de la Maison Universelle de Justice, l'institution suprême de la foi, qui fut élue pour la première fois en 1963. En 1952, elle fut élevée au rang de Main de la cause, la plus haute distinction détenue par des personnes dans la foi baha'ie. Elle joua un rôle essentiel en effectuant une transition réussie dans la direction de la foi, du gardiennat de Shoghi Effendi (1921-1957) à la Maison Universelle de Justice.

Madame Rabbani fut intimement impliquée dans le développement du centre mondial de la foi et l'expansion globale de la communauté qui passa de quarante pays environ à quelques deux cent trente-cinq pays et territoires. Au cours des trente-cinq dernières années de sa vie, elle voyagea dans cent quatre-vingt-cinq pays et territoires dépendants pour promouvoir l'intégration des plusieurs millions de baha'is du monde en une communauté globale unifiée.

Durant ses voyages, elle a été reçue par de nombreux chefs d'Etats et de gouvernement, ainsi que par d'éminentes personnalités aussi diverses que l'empereur Haïle Selassié d'Ethiopie, son Altesse Malietoba Tanumafili II des Samoa Occidentales, le président Hauphouet Boigny de la Côte d'Ivoire, le président Carlos Menem d'Argentine, Mme Indira Gandhi, premier ministre de l'Inde, le premier ministre Edward Seage de la Jamaïque, le secrétaire général des Nations Unies, Javier Perez de Cuellar. En 1985, elle présenta la déclaration intitulée "La promesse de la paix mondiale" au secrétaire général des Nations Unies au nom de la Maison Universelle de Justice.

En 1975, Madame Rabbani organisa et accomplit l'audacieuse expédition "Feu vert" qui couvrait toute l'Amazonie, où elle eut l'occasion pendant quelques mois de rendre visite aux différentes tribus indigènes du Brésil, du Pérou du Surinam, de la Bolivie et de la Colombie. En, 1985, Madame Rabbani se rendit une fois de plus au Brésil pour la commémoration du dixième anniversaire de cette expédition historique recevant divers hommages au Théâtre Amazone de Manaus, y compris de la part des différents gouvernements de cette région. Madame Rabbani revint au Brésil en 1996 à l'occasion de la commémoration du soixante-quinzième anniversaire de l'établissement de la foi baha'ie dans ce pays. en tant que plus haute représentante de la foi baha'ie, elle reçut un hommage particulier lors d'une session solennelle à la chambre des députés à Brasilia. Le président Fernando Henrique Cardoso la reçut. Elle fut récompensée par le "Prix de la Citoyenneté mondiale". Elle reçut un hommage particulier lors de la "Première rencontre pour une citoyenneté mondiale" à Sao Paulo. Elle prit part activement aux conférences baha'ies organisées à Salvador, Manaus et Fos do Ignaçu avec la participation de centaines de personnes provenant de ces différentes régions du pays.

Personne dotée d'énormes possibilités et intéressée par nombre de choses, Madame Rabbani, en plus d'être une administratrice et une voyageuse parcourant le monde entier, était un écrivain, une conférencière et elle produisait des films. Parmi ses divers ouvrages, citons "La Perle inestimable", une biographie complète de Shoghi Effendi, ainsi que "Prescription for living", qui traite de l'application des principes spirituels à la vie pratique.

Je termine en transmettant mes condoléances et ma sympathie aux baha'is du Brésil et du monde entier avec la ferme conviction qu'ils sauront se montrer les dignes héritiers de la vie exemplaire de Madame Ruh'yyih Rabbani."

Annexe A:

Copie de la lettre originale en anglais de Bill Clinton suite au décès de Madame Ruhiyyih Rabbani

---------------------------------------------------------------

THE WHITE HOUSE
WASHINGTON
February 11, 2000
Dr. Firuz KAZEMIZADEH

National Spiritual Assembly of the Bahá'ís of the United States

1220 19th Street, N.W. Washington, DC,' 20036-1610

Dear Firuz;

Hillary and I were saddened to learn of the death of Ruhiyyih RABBANI.

As the wife of SHOGHI Effendi, and later as one of the Hands of the Cause, she made extraordinary contributions to the internal continuity of the Bahá'í Faith, and her extensive travels fostered the integration of that faith in the global community. She also played an important role in the commitment of the Bahá'ís to racial reconciliation and the cause of Women's Rights.

To read of Ruhiyyih RABBANI's wide-ranging interests in literature, the environment, the arts, and of her pursuits is to understand ill small part what her loss means not only to your community, but also to the world.

Please know that our thoughts are with you and the entire Bahá'í Community.

Sincerely,
Bill CLINTON

---------------------------------------------------------------


Table of Contents: Albanian :Arabic :Belarusian :Bulgarian :Chinese_Simplified :Chinese_Traditional :Danish :Dutch :English :French :German :Hungarian :Italian :Japanese :Korean :Latvian :Norwegian :Persian :Polish :Portuguese :Romanian :Russian :Spanish :Swedish :Turkish :Ukrainian :