Announcing: BahaiPrayers.net


More Books by relier

alliance divine
assistance-divine
pouvoir-alliance
Free Interfaith Software

Web - Windows - iPhone








relier : pouvoir-alliance
-------------------------------------------
Source : www.bahai-biblio.org
-------------------------------------------
LE POUVOIR DE L'ALLIANCE

Publié par l'Assemblée Spirituelle Nationale des Bahá'ís du Canada

(février 1976)
Table des matières :
Avant-propos
Introduction

1. PREMIERE PARTIE : L'Alliance de Bahá'u'lláh avec l'Humanité

1.1. LA MISSION DE BAHÁ'U'LLÁH
1.1.1. La Mission de Bahá'u'lláh
1.1.2. Noyau et modèle
1.2. L'ALLIANCE DE BAHÁ'U'LLÁH
1.2.1. L'Alliance de Bahá'u'lláh
1.2.2. La Justice Divine
1.3. LES LOIS DE BAHÁ'U'LLÁH
1.3.1. Les lois de Bahá'u'lláh
1.3.2. Le Kitáb-i-Aqdas
1.4. L'ORDRE ADMINISTRATIF DE BAHÁ'U'LLÁH
1.4.1. L'Ordre Administratif de Bahá'u'lláh
1.4.2. Le Gardiennat
1.4.3. La Maison Universelle de Justice

1.4.4. Rapport du Gardiennat et de la Maison Universelle de Justice

1.4.5. Infaillibilité de la Maison Universelle de Justice

1.4.6. Rôle et fonctions de la Maison Universelle de Justice

1.5. OPPOSITION A BAHÁ'U'LLÁH

2. DEUXIEME PARTIE : Le problème du " Bris de l'Alliance "

2.1. LE PROBLEME DU BRIS DE L'ALLIANCE
2.2. NATURE DU BRIS DE L'ALLIANCE
2.2.1. Qu'est-ce que le bris de l'Alliance ?
2.2.2. Combien grave est le bris de l'Alliance ?

2.2.3. Quelle est la cause du bris de l'Alliance ?

2.2.4. Les briseurs de l'Alliance savent-ils ce qu'ils font ?

2.3. QUELQUES ASPECTS HISTORIQUES

2.3.1. Le bris de l'Alliance s'est-il produit dans les Dispensations passées ?

2.3.2. La Foi bahá'íe a-t-elle souvent été sujette au bris de l'Alliance ?

2.3.3. Quelle forme a-t-il prise au temps de Bahá'u'lláh ?

2.3.4. 'Abdu'l-Bahá a-t-il subi les attaques des briseurs de l'Alliance ?

2.3.5. Le Gardien a-t-il subi des attaques de la part des briseurs de l'Alliance ?

2.3.6. Les parents du Gardien sont-ils demeurés fidèles à l'Alliance ?

2.3.7. Les briseurs de l'Alliance ont-ils attaqué la Foi depuis le décès du Gardien ?

2.4. PRINCIPES GENERAUX REGISSANT LES ATTAQUES CONTRE LA FOI

2.4.1. La Foi est-elle immunisée contre les tentatives pour la diviser ?

2.4.2. Une telle tentative peut-elle réussir ?
2.4.3. Qu'arrive-t-il quand la Foi est attaquée ?

2.4.4. Y a-t-il un rythme dans le progrès de la Foi ?

2.4.5. Comment devons-nous considérer les attaques contre la Foi ?

2.5. LE ROLE DE L'INDIVIDU BAHA'I
2.5.1. Que puis-je faire en tant que Bahá'í ?

2.5.2. Qu'en est-il des contacts avec les briseurs de l'Alliance ?

2.5.3. Quelle est la raison de cette restriction ?

2.5.4. Cet enseignement de la Foi ne restreint-il pas ma liberté ?

2.5.5. Cette non-association aux briseurs de l'Alliance ne contredit-elle pas le but de la Foi bahá'íe de promouvoir l'unité ?

2.5.6. Puisque les Enseignements bahá'ís demandent la recherche indépendante de la vérité ne devrais-je pas examiner le point de vue d'un briseur de l'Alliance ?

2.5.7. Ne serait-il pas impoli d'éviter tout contact avec un briseur de l'Alliance qui m'approcherait, m'écrirait ou me téléphonerait ?

2.5.8. Comment puis-je reconnaître un briseur de l'Alliance ?

2.5.9. Comment les briseurs de l'Alliance essayent-ils d'influencer les Bahá'ís ?

2.5.10. Comment doit-on traiter la littérature des briseurs de l'Alliance ?

2.5.11. Qu'en est-il de l'œuvre d'un individu écrite avant qu'il ne devienne un briseur de l'Alliance ?

2.6. LE ROLE DES INSTITUTIONS

2.6.1. Qu'arrive-t-il lorsqu'un individu démontre les caractéristiques du briseur de l'Alliance ?

2.6.2. Quelles Institutions sont concernées par la protection de la Foi ?

2.6.3. Qui fait l'investigation des briseurs possibles de l'Alliance ?

2.6.4. Qui déclare qu'un individu est un briseur de l'Alliance ?

2.6.5. Un briseur de l'Alliance peut-il jamais joindre à nouveau les rangs de la Foi ?

2.7. L'AVENIR

2.7.1. Des attaques contre la Foi du genre bris de l'Alliance se produiront-elles dans l'avenir ?

2.7.2. L'Alliance demeurera-t-elle inviolée dans l'avenir ?

3. TROISIEME PARTIE: La Visage de l'Opposition
3.1. L'Opposition : Pourquoi l'étudier ?
3.2. La Source de l'Opposition dans le Passé
3.3. L'Opposition à Bahá'u'lláh
3.4. L'Opposition des Régimes Totalitaires
3.5. Opposition du Clergé Chrétien
3.6. Ivraie et Blé
3.7. Fins et Moyens
3.8. Opposition à l'Ordre Administratif
3.9. Les Effets de I 'Opposition
3.10. Réponse à l'Opposition
Références
AVANT-PROPOS

Il existe un pouvoir dans cette Cause - un pouvoir mystérieux - loin, très loin de la portée des hommes et des anges; ce pouvoir invisible est la cause de toutes ces activités extérieures. Il émeut les cœurs. Il déchire les montagnes. Il administre les affaires complexes de la Cause. Il inspire les amis. Il brise en mille morceaux toutes les forces d'opposition. Il crée de nouveaux mondes spirituels. Voilà le mystère du Royaume d'Abhá !

(The Covenant of Bahá'u'lláh, p. 70)

Sachez en toute certitude qu'aujourd'hui, le pouvoir pénétrant dans les artères du monde de l'humanité est le pouvoir de l'Alliance. Le corps du monde ne sera mis en mouvement par aucun pouvoir, sauf par le pouvoir de l'Alliance. Il n'existe aucun autre pouvoir pareil à celui-ci. Cet Esprit de l'Alliance est le Centre d'amour réel qui réfléchit ses rayons à toutes les parties du globe, lesquels ressuscitent et régénèrent l'homme et éclairent le sentier vers le Royaume divin.

(ibid., p. 71)

La première condition, c'est la fermeté dans l'Alliance de Dieu. Car le pouvoir de l'Alliance protégera la Cause de Bahá'u'lláh des doutes du peuple de l'erreur. C'est le château fort de la Cause de Dieu et le ferme pilier de la religion de Dieu. Aujourd'hui, aucun pouvoir ne peut conserver l'unicité du monde bahá'í, sauf l'Alliance de Dieu; autrement, des différends pareils à une très forte tempête s'abattront sur le monde bahá'í. Il est évident que l'axe de l'unicité du monde de l'humanité, c'est le pouvoir de l'Alliance et rien d'autre...

Par conséquent, au début l'on doit affermir ses pas dans l'Alliance - de sorte que les confirmations de Baháu'lláh puissent entourer de tous les côtés, les cohortes de l'Assemblée Suprême puissent devenir les supporteurs et les aides, et les exhortations et conseils d' 'Abdu'l-Bahá, semblables aux images gravées sur la pierre, puissent demeurer permanents et ineffaçables dans les tablettes des cœurs.

(ibid., p. 77)
INTRODUCTION

Pendant la fin de semaine du 4 au 8 juillet 1975, les membres de toutes les institutions majeures de la Foi bahá'íe en Amérique du Nord se sont rassemblés à la Maison d'Adoration de Wilmette pour participer à une conférence spéciale convoquée par la Maison Universelle de Justice. Le sujet était la responsabilité de la communauté bahá'íe de protéger la Cause qui nous a été confiée par Bahá'u'lláh. Trois Mains de la Cause y ont participé, comme le firent tous les membres du Corps Continental des Conseillers et les trois Assemblées Spirituelles Nationales. Tous les Membres du Corps Auxiliaire pour l'Amérique du Nord y ont également pris part.

La conférence prenait son origine dans un appel de la Maison Universelle de Justice, en date du 26 novembre 1974 :

" Cinq mois avant son décès, le Gardien bien-aimé... attira notre attention au fait que tant à l'extérieur qu'à l'intérieur de la Foi des preuves d'une " hostilité croissante " et de " machinations persistantes " étaient apparentes, et qu'elles présageaient des " terribles combats ", prédits par 'Abdu'l-Bahá, destinés à " ranger l'Armée de lumière contre les forces des ténèbres, tant séculières que religieuses ".

La Maison de Justice ajouta :

" Les merveilleuses victoires remportées au nom de Bahá'u'lláh depuis que ces mots ont été écrits, et les triomphes que remportent de plus en plus ses amants dévoués et ardents dans tous les pays, serviront sans doute à pousser les ennemis internes et externes de la Foi à de nouvelles tentatives pour attaquer la Foi et refroidir l'enthousiasme de ses supporteurs. "

La Maison de Justice constatait quelques preuves récentes que cette réaction a déjà commencé dans diverses parties du monde, et incluait un recueil d'extraits des Ecrits de Bahá'u'lláh, d''Abdu'l-Bahá, et du bien-aimé Gardien, expliquant le principe que l'épanouissement progressif de la Foi doit, par sa nature même, soulever l'opposition qui, à son tour, accélérera l'expansion de la Cause. Avec ce principe à l'esprit, la Maison de Justice concluait :

" Nous sentons fortement que, quelle que soit la méthode choisie pour informer les amis, le temps est venu pour eux de saisir clairement le caractère inévitable des combats critiques à venir, de vous donner (les Assemblées Spirituelles Nationales) leur plein appui... et d'aider et permettre à la Foi de Dieu d'escalader de plus hautes cimes, de remporter plus de triomphes signalés, et de traverser des stades plus vitaux dans son cours prédestiné vers la victoire complète et l'ascendance mondiale. "

Sur réception de cette lettre, l'Assemblée Nationale du Canada commença à préparer une série de publications et de séminaires régionaux pour éduquer la communauté canadienne sur le sujet de la protection de la Cause. A ce point, nous avons reçu un autre avis de la Maison de Justice disant qu'ils convoquaient une conférence spéciale sur le sujet pour les institutions de la Foi en Amérique du Nord. Ce fut cette conférence qui s'assembla à la Maison d'Adoration pendant la fin de semaine du 4 au 8 juillet, et qui fut l'occasion de progrès importants dans l'unité des institutions de la Foi sur ce continent.

Au cours des consultations à Wilmette, notre Assemblée Nationale eut la possibilité de présenter le schéma du programme que nous élaborions. Ce dernier consistait essentiellement d'une documentation ressource pour une série de quatre instituts de fin de semaine, à être conduits par l'Assemblée Nationale, pour des groupes d'Assemblées Spirituelles locales. C'est cette documentation, modifiée et augmentée en conséquence des discussions sans prix de Wilmette, qui forme le contenu de cette série de quatre brochures.

Chaque brochure présente l'un des quatre aspects distincts du sujet de la protection de la Révélation de Bahá'u'lláh, et fournit les références qui serviront d'index aux textes bahá'ís dont la documentation a été tirée. Les thèmes des quatre présentations sont :

I L'Alliance de Bahá'u'lláh avec l'Humanité.
Il Le Problème du Bris de l'Alliance.
III La Foi Bahá'íe et Ses Critiques.
IV Notre Alliance avec Bahá'u'lláh.

Les brochures ont été préparées comme stimulants et guides généraux à la discussion de groupe. Evidemment, la documentation n'est en aucun sens une présentation compréhensive du sujet concerné : la Cause de Dieu est comme un océan et les vérités qu'elle contient sont sans limites. Les brochures ne représentent pas non plus des déclarations faisant autorité sur la croyance bahá'íe, à part les divers extraits tirés des Ecrits de la Foi, les commentaires du Gardien et la direction de la Maison Universelle de Justice qui sont cités.

Plutôt, l'esprit de la discussion que, l'Assemblée Nationale espère, ces pensées vont provoquer dans la communauté est celui décrit par la Maison Universelle de Justice dans une déclaration traitant de l'un des thèmes centraux effleurés dans cette série :

" Une distinction claire est faite dans notre Foi entre l'interprétation faisant autorité et l'interprétation ou la compréhension â laquelle chaque individu arrive par lui-même d'après son étude de ses enseignements. Bien que la première soit confinée au Gardien, la dernière, selon la direction que nous avons reçue du Gardien même, ne doit en aucune façon être supprimée. En fait, cette interprétation individuelle est considérée comme le fruit du pouvoir rationnel de l'homme, conduisant à une meilleure compréhension des enseignements, pourvu qu'aucune dispute ou argument ne se produise entre les amis et que l'individu lui-même comprenne et établisse clairement que ses vues sont uniquement les siennes.

Les interprétations individuelles changent continuellement à mesure que l'on croit dans la compréhension des enseignements. Comme l'écrivait Shoghi Effendi : "Approfondir sa Foi veut dire, lire les écrits de Baháu'lláh et du Maître à fond pour pouvoir les donner aux autres dans leur propre forme... Il n'y a pas de limite dans l'étude de la Cause. Plus nous lisons les Ecrits, plus nous trouvons de vérités, et plus nous voyons que nous étions dans l'erreur ". (Wellspring of Guidance, pp. 88-89)

Avec foi, L'ASSEMBLÉE SPIRITUELLE NATIONALE DES BAHÁ'ÍS DU Canada

Nota : L'Assemblée Spirituelle Nationale des Bahá'ís du Canada est reconnaissante au Dr jane Faily, au Dr Peter Khan et à M. Douglas martin pour leur gracieuse assistance dans la préparation de cette série, ainsi qu'à M. James M'Gillivray pour sa contribution du dessin de la couverture.

================

1. PREMIERE PARTIE : L'Alliance de Bahá'u'lláh avec l'Humanité

1.1. LA MISSION DE BAHÁ'U'LLÁH
1.1.1. Sa Mission

Bahá'u'lláh est la Manifestation universelle de Dieu promise dans les écrits de toutes les religions du monde. Sa Mission est d'établir le Royaume de Dieu sur terre par l'unification du genre humain en une seule famille globale. Dans son " Très-Saint Livre " (le Kitáb-i-Aqdas) Bahá'u'lláh dit :

" Sachez, ô rois de la terre, que Celui Qui est le souverain Seigneur de tous est venu. L'Empire est à Dieu, le Protecteur omnipotent, Celui Qui subsiste par Lui-même. "$1-1£

Les implications de la Mission de Bahá'u'lláh nous coupent le souffle :

" ... pour interpréter fidèlement l'esprit de tout ce qu'elle implique... il ne faut pas voir [dans la Révélation de Bahá'u'lláh] seulement une renaissance de plus dans la fortune toujours mouvante de l'humanité, un stade plus avancé que les autres dans la chaîne des Révélations progressives, ni même la culmination de l'une de ces séries de cycles périodiques de la Prophétie, mais plutôt le dernier stade, l'élévation la plus grande, le sommet le plus élevé que puisse atteindre, en son étonnante évolution, la vie collective sur cette planète.

L'avènement d'une communauté universelle, le sentiment d'un civisme mondial, la découverte d'une culture et d'une civilisation communes à tous les peuples de la terre... représentent, par leur nature même, en ce qui concerne la vie de notre planète, les limites les plus reculées qui puissent être atteintes dans l'organisation de la collectivité humaine, cependant que l'homme, en tant qu'individu doit... poursuivre indéfiniment sa progression et son développement. "$1-2£

La déclaration suivante, attribuée au Gardien, explique comment le travail de ceux qui ont reconnu Bahá'u'lláh se rapporte à cette vision :

" Pour un Bahá'í, le but de la vie est de promouvoir l'unicité du genre humain. Tout l'objet de nos vies est lié aux vies de tous les êtres humains; nous ne cherchons pas un salut personnel mais un salut universel... notre but est de produire une civilisation mondiale qui à son tour réagira sur le caractère de l'individu.$1-3£

1.1.2. Noyau et modèle

Les premières lueurs de la future civilisation globale ont déjà commencé à apparaître dans le nouveau système social que Bahá'u'lláh a fait naître. Shoghi Effendi a décrit l'Ordre Administratif qui donne forme et capacité d'action à la communauté de Bahá'u'lláh comme " le noyau " et " le modèle même " du nouvel Ordre Mondial destiné à émerger quand les temps seront révolus. C'est la " semence ", " l'embryon " du Royaume de Dieu sur terre.

Dans toute forme de vie embryonnaire - dans le fœtus humain, par exemple, - toutes les capacités adultes sont présentes. Mais elles sont à l'état latent. Ce n'est qu'à mesure que l'embryon croit et se développe que les membres et les organes apparaissent. Et ce n'est qu'après que le nouvel être humain soit né et ait mûri que ces capacités atteignent à la perfection. C'est ainsi que l'on peut commencer à identifier vaguement dans la vie spirituelle et institutionnelle de la communauté bahá'íe quelques-uns des traits de la société globale destinée à naître de la souffrance et du chaos de notre temps.

Que ces traces ne soient rien de plus qu'une vague suggestion des pouvoirs qu'une humanité spiritualisée et unie manifestera un jour, peut être apprécié de ces paroles de Shoghi Effendi :

" Tout ce que nous pouvons tenter, c'est d'essayer d'obtenir une lueur sur les premiers reflets de l'Aube promise; Aube qui, dans la suite des temps, doit chasser les ténèbres massées autour de l'humanité. "$1-4£

Quels sont quelques-uns de ces traits ?

Le premier se rapporte à l'enseignement-pivot de la Révélation de Bahá'u'lláh : " La terre n'est qu'un seul pays, et l'humanité ses citoyens ".

Bahá'u'lláh nous avertit que " le bien-être de l'humanité, sa paix, Sa sécurité ne peuvent être obtenus tant que son unité n'est pas fermement établie. "$1-5£

Par conséquent, le trait le plus significatif de la communauté de Bahá'u'lláh c'est qu'elle est passée sans encombre à travers le premier siècle critique de son développement, son unité fermement intacte. Il n'existe aucun autre grand mouvement de toute l'histoire écrite religieux, politique ou social - qui ait surmonté cette épreuve universelle à laquelle la vie dans le monde soumet les expressions de foi et de loyauté de l'homme. Dans tous les autres cas, le processus du schisme s'est installé dès les premiers stades et a produit des sectes et factions.

Seule la communauté levée par Bahá'u'lláh a réussi à résister à ce fléau de tous les temps. Aucun effort que les hommes aient fait pour briser l'Alliance de Bahá'u'lláh et créer une division dans sa communauté n'a survécu à la génération qui l'a vu apparaître. L'accomplissement unique que l'unité bahá'íe représente est une lumière qui, avec le temps, attirera à elle l'humanité entière :

" La puissance de la lumière de l'unité est telle [dit Bahá'u'lláh] qu'elle peut illuminer le monde. "$1-6£

La communauté de Bahá'u'lláh a aussi établi qu'elle est indépendante de tout sauf Dieu. Comme le Christianisme, le Judaïsme, l'Islamisme, le Bouddhisme, l'Hindouisme, et toutes les autres principales religions révélées, la Foi bahá'íe a son propre Prophète et ses propres écrits sacrés. Bien qu'elle reconnaisse et apprécie la matrice islamique dont elle est issue, elle a été reconnue comme une religion indépendante tant par les savants occidentaux que les autorités religieuses de l'Islam.

Ici encore, l'accomplissement est unique. Il n'y a aucun autre mouvement religieux moderne, y compris ceux basés sur la prétention de voyants et " prophètes ", qui ait réussi à échapper à la force de gravité de la foi-mère qui l'a produit. L'Eglise Mormone, le mouvement Ahmadiyyah, et la Société Vedanta sont des exemples des traditions chrétienne, islamique et hindoue qui nous viennent volontiers à l'esprit. Dans chaque cas, le nouveau mouvement glissa avec le temps dans le rôle d'une secte de sa religion-mère. Ceci n'a pas pour but de décrier les sectes et les églises mais de reconnaître plutôt les limites que Dieu a fixées au travail de l'homme, quelque inspiré et admirable qu'il puisse être.

Pendant cent ans de croissance, la Cause bahá'íe a attiré des adhérants de toute race, classe, croyance et nation de la terre. Ce qui rend universelle la communauté de Bahá'u'lláh, c'est que ce processus d'assimilation ne s'est pas produit aux dépens de la diversité culturelle et individuelle de ses membres.

L'individu qui reconnaît Bahá'u'lláh ne rejette pas ses origines culturelles et spirituelles en ce faisant; au contraire, il trouve dans la Foi le seul contexte dans lequel il puisse réaliser pleinement la valeur de ses propres talents uniques et les mettre à l'œuvre, le contexte de son unité avec tout le genre humain. La communauté de Bahá'u'lláh est l'expression sociale de ce principe d' " unité dans la diversité " qui coule à travers sa Révélation. Il n'existe pas sur terre, aujourd'hui, une autre forme d'association humaine qui ait démontré cette capacité d'accepter et d'intégrer tout l'éventail de l'expérience de l'homme.

Une quatrième caractéristique d'ordre mondial doit être l'engagement individuel à un système moral qui transcende tout héritage culturel. Pour qu'une société globale vienne à exister, la conscience humaine doit être transformée. Les myriades de codes éthiques hérités du passé doivent faire place à un ensemble de normes morales universelles pertinentes à l'âge de maturité de l'homme. Se contenter de formuler la tâche c'est indiquer combien elle est au-delà de la capacité humaine. Pourtant, les débuts d'un tel remodelage sont aisément apparents pour tout observateur impartial de la communauté de Bahá'u'lláh.

Uniquement par dévouement au Messager de Dieu, des gens ordinaires, dans toutes les parties du monde, se sont abandonnés à un processus d'éducation dans des idéaux plus étendus et plus provocateurs que les buts du plus avancé des réformateurs sociaux : l'éradication des préjugés, la recherche indépendante de la vérité, l'égalité de possibilités pour l'homme et la femme, atteindre à la justice sociale, et l'établissement d'un ordre mondial :

" Est-il au pouvoir de l'homme... d'apporter aux éléments constituants les molécules de n'importe quelle matière un changement tel que cette matière soit transmuée en or pur ? Eh bien ! quelque troublante et difficile que paraisse cette tâche, le pouvoir nous a été donné d'accomplir la tâche bien plus ardue de convertir les forces sataniques en puissances célestes... Seule, la Parole de Dieu peut revendiquer la capacité requise pour produire un changement si grand et d'une telle portée. "$1-7£

Comme il en est de l'esprit, ainsi en est-il de la forme. Un trait frappant du succès de la Cause de Bahá'u'lláh c'est qu'il est institutionnel plutôt qu'uniquement numérique. La vie physique n'est pas uniquement produite par la multiplication des cellules, mais par l'équilibre et l'efficacité de leur organisation. Ainsi en est-il de la communauté : quelqu'importantes que soient la variété et l'étendue de son appartenance, la vie communautaire dépend d'un système d'institutions. C'est pourquoi l'expansion rapide des Assemblées bahá'íes à la face de la planète - chacune un corps consultatif embryonnaire ayant ses propres pouvoirs et fonctions - est un accomplissement si significatif. Ici encore, l'on cherche en vain un autre mouvement contemporain qui ait réussi à incarner son esprit dans une texture institutionnelle mondiale cohérente.

Unité, indépendance, universalité, une moralité nouvelle, et un cadre institutionnel d'envergure mondiale sont quelques-uns des traits qui marqueront la civilisation de l'avenir de l'humanité. Qu'une communauté de gens manifeste ces pouvoirs vitaux au présent stade du processus est une percée dans l'évolution sociale et spirituelle de la race humaine. Peu importe combien petite ou jeune ou relativement faible une telle communauté puisse être, ou combien vaguement ou incertainement elle puisse exprimer les qualités dont elle a été dotée, elle représente un nouvel ordre d'existence:

" O peuple de Bahá ! C'est un signe de miséricorde qu'il n'y ait personne pour rivaliser avec vous. "$1-8£

Nous ne pouvons commencer à comprendre le dessein de Bahá'u'lláh pour le genre humain que lorsque nous en venons à apprécier le miracle qu'il a accompli. Les traits uniques que sa communauté a commencé à manifester ressortent de l'entité organique du système divin qui l'informe. Ce que Bahá'u'lláh a accompli, c'est la création d'une société globale embryonnaire qui est un organisme simple, comme un grain est un organisme. Il nous dit que la naissance de cette nouvelle création et sa manifestation éventuelle de tous les pouvoirs qu'elle contient à l'état latent représentent le désir de Dieu, Lui-même, et qu'avec le temps elle embrassera toute l'humanité :

" Celui qui est votre Seigneur, le Très-Miséricordieux, nourrit en Son cœur le désir de voir la race humaine ne faire qu'une seule âme et qu'un seul corps. "$1-9£

1.2. L'ALLIANCE DE BAHÁ'U'LLÁH
1.2.1. L'Alliance

Le secret de l'entité organique de la communauté de Bahá'u'lláh c'est l'Alliance qu'il a établie, " l'Arche de Salut "$1-10£ , " l'artère palpitant dans le corps du monde "$1-11£, " le pivot de l'unité de l'humanité "$1-12£

Une alliance est une entente. Comme tous les Messagers de Dieu qui l'ont précédé, Bahá'u'lláh a promis qu'après " mille ou des milliers d'années "$1-13£ un autre Messager de Dieu apparaîtra :

" Dieu a envoyé Ses messagers ici-bas pour succéder à Moïse et à Jésus, et Il continuera à faire de même jusqu'à "la fin qui n'a point de fin". "$1-14£

En outre, toutefois, Bahá'u'lláh a fait une alliance nouvelle et unique avec ceux qui le suivent. 'Abdu'l-Bahá a dit que cette Moindre Alliance est " la plus grande caractéristique de la révélation de Bahá'u'lláh "$1-15£ - Agissant selon la Volonté de Dieu, Bahá'u'lláh a établi une entente avec le genre humain. La part de Bahá'u'lláh dans cette entente comprend la création d'un " Centre " universel capable d'unifier, d'harmoniser et de développer tous les éléments infiniment variés de la nature humaine. La part de l'homme, en tant qu'individu, c'est de soumettre son ego à la Révélation de Dieu et à l'autorité de ce Centre.

Le Centre de l'Alliance de Bahá'u'lláh, c'est 'Abdu'l-Bahá. Dans la Personne de son propre Fils, Bahá'u'lláh a centré des fonctions comme l'interprétation de ses lois et enseignements, la démonstration de leur praticabilité et de leur pouvoir, et la désignation d'institutions pour leur donner un effet durable. Il exerce ses fonctions uniques parce que, dans les mots du Gardien, il est :

" le Mystère de Dieu - expression choisie par Bahá'u'lláh Lui-même pour Le désigner. Cette dénomination, sans nous donner en rien le droit de Lui assigner la station de Prophète, nous indique comment les caractéristiques de la nature humaine, de la science et de la perfection se sont fondues dans la personne d' 'Abdu'l-Bahá en une complète harmonie. "$1-16£

La désignation d' 'Abdu'l-Bahá par Bahá'u'lláh est explicitement stipulée dans le Kitáb-i-Aqdas, le Livre de ses lois :

" Quand l'océan de Ma présence aura reflué et que le Livre de Ma Révélation sera achevé, tournez-vous vers Celui que Dieu a désigné et qui est issu de l'Antique Racine... référez-vous pour tout ce que vous ne comprendrez pas dans le Livre à Celui qui est issu de ce puissant Tronc. "$1-17£

Dans le Livre de l'Alliance, écrit entièrement de Sa propre main, Bahá'u'lláh répète les paroles de cette désignation et stipule :

" Ce verset sacré ne concerne nul autre que la Plus Grande Branche ('Abdu'l-Bahá). "$1-18£

Dans la Tablette de la Branche, Bahá'u'lláh explique la signification de l'autorité ainsi conférée à 'Abdu'l-Bahá :

" Qui se tourne vers Lui s'adresse à Dieu et qui se détourne, s'écarte de Ma Beauté, répudie Ma preuve et a péché envers Moi. En vérité, Il est le Souvenir de Dieu parmi vous et Son mandataire auprès de vous... Ainsi ai-je reçu l'ordre de vous apporter le message de Dieu votre Créateur et je vous ai transmis ce qui m'avait été prescrit. "$1-19£

En créant le Centre de son Alliance, Bahá'u'lláh a résolu pour les Bahá'ís l'ancien problème de tous les organismes humains, le problème de l'autorité. A travers l'histoire, les hommes ont alternativement été attirés vers l'autorité et repoussés par elle. D'un côté, ils ont reconnu qu'elle est essentielle à l'accomplissement d'un degré quelconque de paix, d'ordre et de liberté. De l'autre, ils ont maintes fois été déçus par le tort qu'elle a éventuellement infligé à ces mêmes accomplissements chers. Il a semblé impossible, soit de vivre avec l'autorité, soit de vivre sans elle.

La vie d' 'Abdu'l-Bahá marque le point tournant dans cette longue et malheureuse histoire. Les effets de Sa vie sur ceux qui se sont abandonnés à son influence sont des preuves convainquantes que le pouvoir que nous appelons Dieu n'est ni capricieux ni cruel, mais bienfaisant et suprêmement rationnel. Ses expressions extérieures sont les manifestations d'une autorité morale intérieure qui fait partie de l'ordre de la création même. Le paradoxe de l'autorité divine, et aussi son signe identificateur, c'est que de s'y soumettre produit la véritable liberté. Dans les mots de Bahá'u'lláh :

" Le devoir que Tu as prescrit à Tes serviteurs... n'est qu'un gage de Ta grâce à leur endroit, un moyen que Tu leur donnes de s'élever jusqu'à cet état que Tu les as rendus capables d'atteindre, à savoir la connaissance d'eux-mêmes. "$1-20£

Le même principe s'applique à la vie communautaire bahá'íe. Les traits uniques qui aujourd'hui distinguent la communauté mondiale bahá'íe, et qui ont tant de signification pour l'avenir du genre humain, peuvent être discernés dans la fraternité des premiers croyants qui ont eu la joie de travailler directement sous la direction d' 'Abdu'l-Bahá. Leur histoire démontre clairement la vérité sous-jacente à toute association humaine : que le phénomène que nous appelons " unité " n'est pas le produit d'une série de compromis, mais est plutôt le système de rapports qui s'établit lorsque tous ceux qui sont concernés se concentrent sur un seul Point d'amour qui nourrit et protège ses membres. Le Centre d'unité établi par Bahá'u'lláh est unique par sa capacité d'attirer et de retenir la loyauté de l'humanité entière.

A l'Ascension d' 'Abdu'l-Bahá, en novembre 1921, l'Alliance de Bahá'u'lláh avait été fermement établie dans les cœurs des croyants comme elle l'avait déjà été dans les Ecrits de la Manifestation de Dieu et de son Interprète choisi. Tous les développements de la Cause depuis ce temps, et tous ceux qui nous attendent, sont l'épanouissement de ce mandat original et puissant. Chacune des institutions créées par l'Alliance de Bahá'u'lláh fut expliquée plus clairement, parfois élaborée et, dans plusieurs cas, érigée par les mains d' 'Abdu'l-Bahá lui-même. Tout l'éventail des enseignements moraux de Bahá'u'lláh, apparaissant maintenant lentement dans le déroulement des lois de l'Aqdas, fut déjà manifesté et de façon parfaite dans la vie vécue par 'Abdu'l-Baháa. La diversité de la communauté bahá'íe actuelle doit sa plus grande impulsion à l'amour non discriminatoire avec lequel 'Abdu'l-Bahá accueillit les personnes de tous milieux, intérêts et personnalités, et qu'il cultiva ensuite patiemment chez ceux qui répondirent.

Enfin, l'expansion mondiale de la Cause reçut son plus grand élan de l'historique voyage d'enseignement que fit 'Abdu'l-Bahá à travers l'Occident, et fut modelée à tous points de vue sur les directives fixées par les Tablettes du Plan qu'il conçut.

1.2.2. La Justice Divine

Ce que nous voyons dans les événements des nombreuses dernières décades, c'est la première étape de l'épanouissement de l'autorité divine que Bahá'u'lláh implanta dans les affaires humaines par l'établissement de son Alliance, et sa désignation d''Abdu'l-Bahá comme son Centre. Pendant la vie d' 'Abdu'l-Bahá, cette autorité affectait principalement le croyant particulier, qui en fit l'expérience comme de l'amour de Dieu. Elle captiva les cœurs et transforma les caractères. Avec l'avènement de la communauté mondiale bahá'íe, l'autorité aimante au cœur de la Cause commence à se manifester comme le pouvoir qui façonne les rapports sociaux de l'homme, le pouvoir que Bahá'u'lláh chérit par-dessus tout le reste et qui exprime le trait essentiel de son Ordre Mondial :

" Pour Moi la chose préférée c'est l'Equité. "$1-21£

Avec le temps, la justice divine opérant par l'Alliance de Bahá'u'lláh amènera sous son influence tout le genre humain.

" Le but de la Justice [nous dit Bahá'u'lláh] est de produire l'union parmi les hommes. "$1-22£

Il explique que la paix globale et l'avènement d'une civilisation universelle dépendent entièrement de la création de l'unité :

" Le bien-être de l'humanité, Sa paix, sa sécurité ne peuvent être obtenus tant que son unité n'est pas fermement établie. "$1-23£

La Maison Universelle de Justice souligne les implications de cette vérité :

" La plupart des gens choisissent le point de vue opposé; ils voient l'unité comme un but ultime, presqu'inaccessible, et se concentrent d'abord sur la guérison de tous les autres maux du genre humain. Si seulement ils savaient que ces autres maux ne sont que divers symptômes et effets secondaires de la maladie de base - la désunion. "$1-24£

1.3. LES LOIS DE BAHÁ'U'LLÁH
1.3.1. Les lois

La justice divine, qui amènera l'unité du genre humain, ne se trouve nulle part ailleurs que dans les lois révélées par Dieu. La loi est le fondement de toute société humaine. Sans elle, l'ordre est impossible, et sans ordre il n'existe pas de cadre dans lequel toutes les autres activités spirituelles, culturelles, technologiques et intellectuelles qui dépendent de l'association humaine puissent se développer.

Même la liberté personnelle dépend de la loi. L'un des plus étranges paradoxes de la vie humaine c'est qu'afin d'être libre, l'homme doit abandonner sa liberté à un système de loi. En effet, le degré de sa liberté dépend exactement du degré auquel il consent à l'abandonner. Un exemple évident en est le système de circulation d'une ville moderne. Parce que nous sommes tous (ou presque) consentants à accepter des limites ennuyeuses comme les feux de circulation, les limites de vitesse, et une armée de signaux directionnels, nous pouvons nous déplacer facilement et rapidement à travers un labyrinthe de rues, accomplissant d'énormes exploits de travail dans une seule journée. Une personne venant d'un village primitif et arrivant dans une telle ville voit toute la situation comme à la fois miraculeuse et terrifiante. Pour elle, les habitants de la ville ont la liberté de dieux (sinon l'intelligence). Cependant, Si les lois de circulation étaient suspendues pour une seule journée, les " dieux " seraient pris au piège dans un chaos qui les réduirait rapidement à des proportions très modestes. Si toutes les autres lois étaient simultanément abandonnées, la plupart des libertés que les êtres humains chérissent disparaîtraient avec elles du jour au lendemain.

La chose terrifiante concernant l'âge actuel est, bien sûr, que c'est là précisément ce qui se produit. Tout autour de nous, les lois et pratiques héritées du passé sont ouvertement abandonnées ou constamment érodées. Une bonne part de cet effondrement est essentiel si les hommes doivent dépasser leurs limites culturelles vers une seule race humaine. Cependant, l'effondrement n'est ni rationnel ni contrôlé. Il est total. Des lois sont enfreintes ou rejetées uniquement parce que ce sont des lois. Elles ne sont pas considérées comme des moyens vers la liberté mais comme des contraintes à la liberté. Les Bahá'ís savent que ce processus ne saura être arrêté. Bahá'u'lláh nous avertit que, éventuellement, il minera toutes les structures sociales existantes de l'homme : " La poussière de la sédition (anarchie) a obscurci les cœurs des hommes et aveuglé leurs yeux ". " Après un temps, tous les gouvernements de la terre changeront. L'oppression enveloppera le monde. "$1-25£

La plus importante question concernant la loi, c'est sa source. Bien des personnes semblent s'accrocher encore aux théories de philosophes politiques sur lesquelles la plupart des républiques modernes prétendent être fondées. Toutefois, de plus en plus de gens sont conscients du gouffre entre ces théories et les faits de l'existence humaine moderne. Ils ne veulent pas de théories; ils veulent des résultats, en termes de sanité, de justice et de liberté spirituelle.

Pour les Bahá'ís, la source de la loi est clairement énoncée par 'Abdu'l-Bahá :

" ... les religions de Dieu sont la véritable source des perfections spirituelles et matérielles de l'homme... "$1-26£

" Certains croient qu'un sens inné de la dignité humaine empêchera l'homme de commettre des actions mauvaises... Et cependant, si nous réfléchissons aux leçons de l'histoire, il devient évident que ce sens de l'honneur et de la dignité est lui-même un des bienfaits provenant des enseignements des Prophètes de Dieu. "$1-27£

La Révélation est la source réelle de la loi parce que la loi, pour être efficace en tant que fondement d'une société, dépend de la transformation de la conscience humaine. A maintes reprises dans les saintes écritures, l'on réfère au cœur humain, ou à la conscience, comme à la " terre ". Ce n'est que la Révélation de Dieu qui peut enfoncer les racines de la loi profondément dans la terre. A moins que les racines des lois et institutions d'une communauté ne soient fermement enfouies dans les cœurs de la masse des gens, l'ordre social ne peut survivre. Ni aucun progrès culturel réel se produire. Si l'histoire enseigne quelque chose, elle enseigne cette leçon, encore et encore.

Ceci suggère l'importance des lois révélées par Bahá'u'lláh comme Manifestation Universelle de Dieu. La révélation initiale de la loi divine fut appelée par Bahá'u'lláh " Le Très Saint Livre ", le Kitáb-i-Aqdas. Ce qui parait le plus remarquable à quiconque a vu un exemplaire de l'original en arabe, c'est que tant de matière puisse être comprimée dans un aussi petit volume. La raison en est que l'Aqdas ne stipule que les principes fondamentaux dans chaque domaine de la loi. Les passages plus longs d'exposés se rapportent à la perspective spirituelle et à l'ordre social qui forment le contexte des sujets particuliers. Un éminent savant russe, le Professeur A. Toumansky, a comparé l'écriture à la plume de l'Aqdas par Bahá'u'lláh à un oiseau - ici, planant dans les hauteurs de la vision; là, plongeant un instant pour toucher aux questions les plus simples et les plus ordinaires de la vie quotidienne.

1.3.2. Le Kitáb-i-Aqdas

" L'Aqdas fut le germe et le noyau d'un grand ensemble d'Ecrits qui ont suivi dans les années subséquentes. Ce n'est pas en lui-même un code légal, ni peut-il être proprement compris indépendamment de l'ensemble de documents qui l'élaborent, le développent et l'expliquent. A ce sujet, le Gardien de la Foi bahá'íe a dit :

" La raison pour laquelle il [le Kitáb-i-Aqdas] n'est pas distribué à tous les Bahá'ís c'est, d'abord, parce que la Cause n'est pas encore prête ou suffisamment mûre pour mettre en pratique toutes les provisions de l'Aqdas et, deuxièmement, parce que c'est un Livre qui exige d'être complémenté par des explications détaillées et traduit dans d'autres langues par un groupe d'experts compétents. Les provisions de l'Aqdas sont déjà graduellement appliquées, selon les progrès de la Cause, tant dans l'Est que dans l'Ouest. "$1-28£

Le rapport entre une déclaration dans l'Aqdas et une loi de la Foi bahá'íe a été comparé à celui existant entre une graine, et un rosier. Bien que la rose soit entièrement présente dans la graine, on ne peut la découvrir même au microscope. Seul un processus naturel et long la fait apparaître. Similairement, seule une étude approfondie du développement de l'enseignement de Bahá'u'lláh sur tout sujet donné, une étude exécutée par des savants entraînés agissant sous la direction de la Maison Universelle de Justice, et ayant toutes les sources à portée de la main, peut produire un énoncé codifié de la loi bahá'íe sur tout sujet donné.

A ce sujet, Bahá'u'lláh dit :

" Sachez en toute certitude que dans chaque Dispensation la lumière de la Révélation divine a été accordée aux hommes en proportion directe de leur capacité spirituelle. Voyez le soleil. Combien faibles sont ses rayons au moment où il apparaît au-dessus de l'horizon. Combien graduellement sa chaleur et Sa puissance s'accroissent à mesure qu'il approche de son zénith, permettant entre-temps à toutes les choses créées de s'adapter à l'intensité croissante de sa lumière. Avec quelle constance il décline jusqu'à ce qu'il atteigne son point de coucher. S'il devait soudainement manifester les énergies latentes en lui, ceci endommagerait indubitablement toutes les choses créées... De même, si le Soleil de Vérité devait soudainement révéler, aux tout premiers stades de sa manifestation, la pleine mesure des puissances dont la providence du Tout-Puissant l'a doté, la terre de la compréhension humaine se dessécherait et serait consumée; car les cœurs des hommes ne pourraient ni soutenir l'intensité de sa révélation, ni réfléchir l'éclat de sa lumière. Atterrés et accablés, ils cesseraient d'exister. "$1-29£

Dans une lettre écrite en son nom, le Gardien ajoute :

" Les Lois révélées par Bahá'u'lláh dans l'Aqdas sont, lorsque pratiques et n'entrant pas directement en conflit avec les Lois civiles du pays, absolument obligatoires pour chaque croyant ou institution bahá'íe, que ce soit dans l'Est ou dans l'Ouest. Certaines lois, telles que le jeûne, les prières obligatoires, le consentement des parents avant le mariage, éviter les boissons alcooliques, la monogamie, doivent être considérées par tous les croyants comme universellement et vitalement applicables au temps présent. D'autres ont été formulées en anticipation d'un état de société destiné à émerger des conditions chaotiques qui prévalent aujourd'hui. Quand l'Aqdas sera publié, cette question sera plus amplement expliquée et élucidée. Ce qui n'a pas été formulé dans l'Aqdas, en plus des questions de détail et d'importance secondaire soulevées par l'application des lois déjà formulées par Bahá'u'lláh, devra être décrété par la Maison Universelle de Justice. "$1-30£

Pendant les soixante-cinq années entre le décès de Bahá'u'lláh et celui du Gardien (1892-1957) le monde bahá'í a eu accès aux lois de l'Aqdas par la direction donnée par les seuls Interprètes désignés du livre : 'Abdu'l-Bahá et Shoghi Effendi. A mesure que les circonstances l'exigeaient, le Maître et le Gardien se référaient à l'ensemble des Lois de Bahá'u'lláh pour répondre aux questions et donner une direction explicite aux communautés enfants surgissant autour du monde. Il n'y avait aucune autre façon par laquelle les Bahá'ís auraient pu obéir au commandement de Bahá'u'lláh de se tourner vers l'Aqdas, puisque c'est la seule façon Sanctionnée dans les Ecrits de Bahá'u'lláh. Dans les mots de la Maison de Justice :

" Pendant les trente-six années de son Gardiennat, Shoghi Effendi fixa le modèle et posa les fondements de l'Ordre Administratif de Bahá'u'lláh, mit en œuvre l'implantation du Plan Divin d''Abdu'l-Bahá pour la diffusion de la Foi à travers le monde et, à mesure que ces processus jumeaux de consolidation administrative et de vaste expansion progressaient, commença à appliquer et à faire respecter, graduellement et suivant les progrès de la Cause, les lois du Kitáb-i-Aqdas qu'à son avis il était temps et pratique d'appliquer et qui n'entraient pas directement en conflit avec la loi civile. "$1-31£

Tel qu'anticipé par le Gardien, qui commença lui-même le travail, la Maison Universelle de Justice se fixa la tâche de compléter la codification des lois de l'Aqdas, un pas essentiel vers sa publication éventuelle. Cette tâche fut complétée à la veille du centième anniversaire de la Révélation du Kitáb-i-Aqdas même. La Maison de Justice souligne que :

" Le nombre de lois qui sont présentement obligatoires pour les Bahá'ís n'est pas augmenté par la publication de cette œuvre. Quand la Maison Universelle de Justice le jugera souhaitable elle informera les amis des lois additionnelles qui leur sont obligatoires, et fournira toute direction et législation supplémentaires nécessaires à leur application. "$1-32£

En même temps que l'obéissance, le défi que l'Aqdas présente aux Bahá'ís c'est de comprendre le caractère fondamentalement spirituel des lois révélées par Dieu.

" Ne croyez pas que Nous vous ayons ainsi révélé un simple code de lois. C'est bien mieux que cela, c'est le Vin choisi que, des doigts de la puissance et du pouvoir, Nous avons pour vous descellé. "$1-33£

Dans ce même passage merveilleux, Bahá'u'lláh indique que par l'obéissance aux lois de la Révélation, le genre humain peut percevoir le " parfum " de la robe de Dieu Lui-même. Le but réel de la loi est de nous permettre " d'accéder au rang " conféré à nos êtres intimes : la connaissance de nous-mêmes.

Cette perception protégera aussi les Bahá'ís contre toute tentative de juger les lois de Dieu selon les normes de la civilisation humaine. Clairement, l'avenir du genre humain n'aura que peu de ressemblance avec la civilisation actuelle. Toute autre chose mise à part, il devient de plus en plus évident que le genre de civilisation que nous connaissons maintenant ne durera pas bien longtemps. Nous ne pouvons pas imaginer les conditions qui prévaudront sur cette planète même dans vingt ans. Les lois de Bahá'u'lláh pourvoient aux besoins de l'humanité, sans égard aux circonstances dans lesquelles l'homme peut se trouver. En outre, elles sont révélées pour la direction d'une race humaine qui est à des stades inconcevablement variés de son développement moral et culturel.

Enfin, les lois de Bahá'u'lláh sont flexibles et évolutionnaires dans leur nature et leur effet. Par elles, l'humanité sera graduellement guidée hors d'habitudes anciennes et défectueuses dans une citoyenneté commune. Ce principe évolutionnaire est la nature même de la Révélation de Dieu et de la vie humaine elle-même.

La Loi de Dieu rend l'ordre possible parce qu'elle re-crée et forme la conscience. La conscience est la terre dans laquelle tout ce qui est civilisé est enraciné. Dans ce sens, Bahá'u'lláh est Lui-même le Créateur du monde de l'avenir :

" Considère le moment où Se révèle aux hommes la Manifestation suprême de Dieu. Avant que cette heure n'arrive, l'Etre Eternel, Qui est toujours inconnu des hommes... est Lui-même l'Omniscient dans un monde où pas un homme ne L'a connu. Il est, en vérité, le Créateur sans création... C'est là le Jour dont il a été écrit: "A qui en ce Jour appartiendra le Royaume ?" Et nul ne se trouvera prêt à répondre ! "$1-34£

1.4. L'ORDRE ADMINISTRATIF DE BAHÁ'U'LLÁH
1.4.1. L'ORDRE ADMINISTRATIF

Les lois révélées par Dieu n'opèrent pas dans l'abstraction. Le Gardien dit du Kitáb-i-Aqdas que " non seulement [il] préserve pour la postérité les lois et ordonnances fondamentales sur lesquelles doit reposer la structure de son [Bahá'u'lláh] futur Ordre mondial, mais... prescrit les institutions nécessaires qui, seules, peuvent garantir l'intégrité et l'unité de sa Foi. "$1-35£

Bien des fois au cours de ses dernières années, 'Abdu'l-Bahá a dit à ceux qui l'entouraient et étaient si profondément attachés à sa propre Personne : " Devriez-vous savoir ce qui se passera après moi, vous prieriez sûrement pour que ma fin soit hâtée. "$1-36£

Comme il est maintenant évident, ces commentaires référaient à l'Ordre Mondial révélé par Bahá'u'lláh, dont l'épanouissement approprié et sûr fut assuré par la désignation d' 'Abdu'l-Bahá comme Centre de l'Alliance. Dans le Kitáb-i-Aqdas et ailleurs, Bahá'u'lláh créa les Institutions nécessaires pour guider ce grand processus évolutionnaire. Dans son Testament, 'Abdu'l-Bahá, agissant par l'autorité reçue de Bahá'u'lláh, a défini, élaboré et dans certains cas complémenté ces provisions pour l'organisation sociale de notre planète.

La première référence faite à ce système dans les Ecrits bahá'ís fut l'énoncé prophétique du Báb dans le Bayan persan :

" Bienheureux celui qui fixe son regard sur l'Ordre de Bahá'u'lláh et rend grâce à son Seigneur ! Car il sera sûrement rendu manifeste. Dieu l'a irrévocablement décrété dans le Bayan. "$1-37£

Parmi les nombreuses références à ce même sujet dans les Ecrits de Bahá'u'lláh, il y a l'affirmation frappante du Kitáb-i-Aqdas :

" L'équilibre du monde s'est trouvé rompu par la vibrante influence de ce très grand, de ce nouvel Ordre Mondial. L'ordre sur lequel reposait jusque-là l'humanité a été révolutionné par cet unique et merveilleux Système, dont les yeux des mortels n'avaient jamais vu l'équivalent. "$1-38£

Le Système créé par les provisions du Kitáb-i-Aqdas et du Testament constitue l'Ordre Administratif de la Cause bahá'íe. Le Gardien décrit cet Ordre comme " la forteresse inviolable " dans laquelle le nouvel Ordre Mondial évolue lentement. Il explique en même temps que l'Ordre Administratif est aussi " le noyau " et " le modèle " de ce système universel dont la pleine nature est bien au-delà de notre capacité actuelle d'apprécier. C'est-à-dire, bien que l'Ordre Administratif soit destiné à abriter et protéger l'Ordre Mondial futur, il n'est pas quelque chose de distinct de ce futur système. Les institutions et formes mêmes de l'Ordre Administratif représentent plutôt à la fois l'écale et la graine du Royaume de Dieu sur terre.

Le Gardiennat et la Maison Universelle de Justice sont les piliers jumeaux de cet Ordre Administratif. Agissant dans leurs rôles différents mais complémentaires et inséparables, ces deux institutions exercent l'autorité par laquelle l'Alliance de Bahá'u'lláh guidera et protégera la communauté de ses disciples à travers l'histoire. Dans son Testament, 'Abdu'l-Bahá dit d'elles :

" La branche jeune et sacrée, le gardien de la Cause de Dieu, ainsi que la Maison Universelle de Justice, à être universellement élue et établie, sont tous deux sous le soin et la protection de la Beauté d'Abhá, sous la sauvegarde et l'infaillible direction de Sa Sainteté, l'Exalté (que ma vie leur soit offerte à tous deux). Tout ce qu'ils décident vient de Dieu. Quiconque ne lui obéit pas, ni ne leur obéit, n'a pas obéi à Dieu... " $1-39£

" Prenez garde que quelqu'un n'interprète faussement ces paroles et, comme ceux qui ont brisé l'Alliance après le Jour de l'Ascension (de Bahá'u'lláh), n'avance un prétexte, ne hisse l'étendard de la révolte, ne s'entête, et n'ouvre toute grande la porte à la fausse interprétation. Personne n'a reçu le droit d'avancer sa propre opinion ou d'exprimer ses convictions particulières. Tous doivent chercher la direction et se tourner vers le Centre de la Cause et la Maison de Justice. Et quiconque se tourne vers quoi que ce soit d'autre est en vérité dans l'erreur grave. La Gloire des Gloires soit sur vous ! "$1-40£

Des fonctions de ces " piliers jumeaux " de l'Ordre Administratif, le Gardien dit :

" Il faut d'abord affirmer, sans ambiguïté et en termes clairs, que ces institutions jumelles de l'Ordre Administratif de Bahá'u'lláh doivent être considérées comme divines dans leur origine, qu'elles sont essentielles dans leurs fonctions et complémentaires tant dans leur objet que dans leurs visées.

Leur but commun et fondamental est d'assurer la continuité de l'autorité divinement établie qui émane de la Source de notre Foi, afin de sauvegarder l'unité de ses adeptes et de maintenir l'intégrité ainsi que l'adaptabilité de ses préceptes. Agissant de concert, ces deux institutions inséparables administrent les affaires de la Cause, coordonnent ses activités, protègent ses intérêts, exécutent ses lois et défendent ses institutions subsidiaires. Chacune d'elles opère séparément dans une sphère de juridiction clairement définie et chacune d'elles est pourvue d'institutions annexes qui sont sous sa dépendance - instruments destinés à lui permettre d'assumer ses responsabilités et de remplir ses devoirs particuliers.

Chacune exerce, dans les limites qui lui sont imposées, ses pouvoirs, son autorité, ses droits et prérogatives. Ceux-ci ne sont nullement contradictoires, et ne portent aucunement atteinte à l'importance propre à chacune de ces deux institutions. Loin d'être incompatibles ou de s'annihiler l'une l'autre, elles se complètent dans leur autorité et leurs fonctions, et sont de façon permanente et essentielle unies dans leurs objectifs. "$1-41£

1.4.2. Le Gardiennat

L'Institution du Gardiennat, qui fut anticipée dans le Kitáb-i-Aqdas, fut formellement établie par 'Abdu'l-Bahá dans son Testament.

Dans ce dernier document, écrit entièrement de sa propre main, signé et scellé par lui, le Maître nomma l'aîné de ses petits-fils, Shoghi Effendi, " Gardien de la Cause de Dieu ", et lui conféra l'unique pouvoir d'interpréter les enseignements bahá'ís :

" Après la disparition de cet opprimé, il incombe... aux bien-aimés de la Beauté d'Abhá de se tourner vers Shoghi Effendi - la jeune branche issue des deux Arbres sanctifiés et sacrés, le fruit de l'union des deux rejetons de l'Arbre de Sainteté - car c'est lui le signe de Dieu, la branche élue, le Gardien de la Cause de Dieu... Il est l'interprète des paroles de Dieu... "$1-42£

" La puissante citadelle restera inexpugnable et en sécurité par l'obéissance à celui qui est le Gardien de la Cause de Dieu. Il incombe aux membres de la Maison de Justice, à tous les Aghsan, aux Afnan, aux Mains de la Cause de Dieu, de montrer obéissance, soumission et subordination au Gardien de la Cause de Dieu, de se tourner vers lui et d'être humbles devant lui. Celui qui s'oppose à lui s'est opposé au Véritable... "$1-43£

1.4.3. La Maison Universelle de Justice

L'autorité conférée à la Maison de Justice, qui fut créée par Bahá'u'lláh lui-même, est également explicite. Le nom de cet organisme fut désigné par Bahá'u'lláh, et ses diverses fonctions sont décrites tant dans le Kitáb-i-Aqdas que dans un nombre d'autres Textes Sacrés:

" Ce sujet est traité maintenant par la Plume Suprême et fait suite au Livre d'Aqdas. La solution des difficultés des peuples appartient aux membres de la Maison de Justice de Dieu. Ils sont les confidents de Dieu parmi ses serviteurs, et les sources du commandement dans ses régions. "$1-44£

Ces fonctions comprennent le droit exclusif de légiférer sur les questions non explicitement révélées dans les Ecrits :

" Il incombe aux membres de la Maison de Justice de se consulter entre eux au sujet des cas qui n'ont pas été ouvertement révélés dans le Livre et de donner force de Loi aux décisions qui leur auront paru justes. En vérité, Dieu, le Dispensateur, l'Omniscient, les inspirera selon sa Volonté. "$1-45£

'Abdu'l-Bahá explique que la Maison de Justice a aussi le droit d'abroger ou de changer ses propres lois comme les circonstances l'exigent :

" La Maison de Justice ayant le pouvoir de décréter des lois point expressément formulées dans le Livre et qui portent sur des affaires courantes, peut également les abroger... Elle le peut parce que ces lois ne font pas partie de l'explicite texte divin. "$1-46£

Dans le Testament, 'Abdu'l-Bahá a aussi expliqué le sens de cette autorité :

" Vers le Très-Saint Livre [Kitáb-i-Aqdas], tous doivent se tourner, et tout ce qui n'y est pas expressément mentionné doit être déféré à la Maison Universelle de Justice. La décision que celle-ci prendra, soit à l'unanimité, soit à la majorité des voix, est réellement la vérité et le dessein de Dieu Lui-même. "$1-47£

1.4.4. Rapport du Gardiennat et de la Maison Universelle de Justice

Au décès de Shoghi Effendi, en novembre 1957, il existait une situation que la communauté bahá'íe n 'aurait pu prévoir. La Maison Universelle de Justice explique sa signification :

" Au moment du décès de notre bien-aimé Shoghi Effendi il était évident, d'après les circonstances et les exigences explicites des Textes Sacrés, qu'il lui avait été impossible de désigner un successeur conformément aux provisions du Testament d''Abdu'l-Bahá. Cette situation, dans laquelle le Gardien décéda sans pouvoir désigner un successeur, présentait une question obscure non couverte par le Texte Sacré explicite, et qui devait être référée à la Maison Universelle de Justice. "$1-48£

La Maison Universelle de Justice fut donc dûment élue de la façon prescrite dans les Ecrits et divers énoncés du Gardien s'y rapportant, et elle assuma ses responsabilités dans la direction de la Cause. Du rapport entre les deux institutions, le Gardien avait dit :

" Ils [i.e., Bahá'u'lláh et 'Abdu'l-Bahá] ont aussi, dans un langage non équivoque et plein d'emphase, désigné ces institutions jumelles de la Maison de Justice et du Gardiennat comme leurs Successeurs élus, destinés à appliquer les principes, promulguer les lois, protéger les institutions, adapter loyalement et intelligemment la Foi aux exigences d'une société progressive, et consommer l'héritage incorruptible que les Fondateurs de la Foi ont légué au monde. "$1-49£

Cependant, il avait aussi expliqué que les pouvoirs d'aucune de ces deux institutions n'interféraient d'une façon quelconque avec les pouvoirs accordés à l'autre :

" Aussi, il doit être clairement compris par chaque croyant qu'en aucune circonstance l'institution du Gardiennat n'abroge ou ne porte le moindrement atteinte aux pouvoirs accordés à la Maison Universelle de Justice par Bahá'u'lláh dans le Kitáb-i-Aqdas, et maintes fois et solennellement confirmés par 'Abdu'l-Bahá dans son Testament. Elle ne constitue en aucune façon une contradiction du Testament et des Ecrits de Bahá'u'lláh, ni n'annule-t-elle l'une quelconque de ses instructions révélées. "$1-50£

" Cette suite de déclarations prouve de façon claire et indubitable que le Gardien de la Cause a été érigé l'Interprète de la Parole sacrée et que la Maison Universelle de Justice a été investie du pouvoir de légiférer sur les cas non expressément révélés dans les préceptes. L'interprétation du Gardien, agissant dans Sa propre sphère de compétence, a une autorité aussi indiscutable que les édits de la Maison Universelle de Justice, dont le droit et les prérogatives exclusifs sont de prononcer l'ultime jugement sur des lois et des ordonnances qui n'ont pas fait l'objet des révélations de Bahá'u'lláh.

Aucune de ces deux institutions ne peut, ni ne voudra jamais empiéter sur le domaine sacré et prescrit de l'autre. Elles ne chercheront pas non plus à amoindrir l'autorité spécifique et certaine dont chacune a été divinement investie. Quoique le Gardien de la Cause soit le chef désigné et permanent d'une aussi auguste assemblée, il ne peut jamais, même temporairement, assumer le droit exclusif de légiférer. Il lui est interdit de ne point tenir compte de la décision de la majorité de ses collègues... "$1-51£

La Maison Universelle de Justice a souligné quelques-unes des implications de ces déclarations en rapport avec le présent stade de développement de la Cause :

" Shoghi Effendi a maintes fois souligné l'inséparabilité de ces deux institutions. Tandis que de toute évidence il envisageait qu'elles fonctionneraient de concert, l'on ne peut logiquement en déduire que l'une ne peut fonctionner en l'absence de l'autre. Au cours des trente-six années de son Gardiennat, Shoghi Effendi a fonctionné sans la Maison Universelle de Justice. Maintenant, la Maison Universelle de Justice doit fonctionner sans le Gardien, mais le principe d'inséparabilité demeure. Le Gardiennat ne perd ni son sens ni son rang dans l'Ordre de Bahá'u'lláh uniquement parce qu'il n'y a pas de Gardien vivant. "$1-52£

" Le service à la Cause de Dieu requiert une fidélité et une intégrité absolues et une foi sans défaillance en Lui. Aucun bien mais uniquement du mal ne peut sortir du fait de prendre entre ses propres mains la responsabilité de l'avenir de la Cause et d'essayer de la pousser dans les voies où nous voulons qu'elle s'oriente, sans égard aux textes clairs et à nos propres limites. C'est Sa Cause. Il a promis que sa lumière ne faillira pas. Notre rôle est de nous accrocher avec ténacité à la Parole révélée et aux institutions qu'Il a créées pour préserver son Alliance. "$1-53£

1.4.5. Infaillibilité de la Maison Universelle de Justice

La Maison Universelle de Justice a expliqué la nature de l'infaillibilité conférée à ses décrets par l'Alliance :

" L'infaillibilité de la Maison Universelle de Justice, opérant dans sa sphère ordonnée, ne dépend pas de la présence parmi ses membres du Gardien de la Cause. Bien que dans le domaine de l'interprétation, les énoncés du Gardien lient toujours, dans le domaine de la participation du Gardien à la législation c'est toujours la décision de la Maison même qui prévaut. Ceci est appuyé par les paroles du Gardien : "L'interprétation du Gardien, agissant dans sa propre sphère de compétence, a une autorité aussi indiscutable que les édits de la Maison Universelle de Justice, dont le droit et les prérogatives exclusifs sont de prononcer l'ultime jugement sur des lois et des ordonnances qui n'ont pas fait l'objet des révélations de Bahá'u'lláh. Aucune de ces deux institutions ne peut, ni ne voudra jamais empiéter sur le domaine sacré et prescrit de l'autre. Elles ne chercheront pas non plus à amoindrir l'autorité spécifique et certaine dont chacune a été divinement investie. "

" Quoique le Gardien de la Cause soit le chef désigné et permanent d'une aussi auguste assemblée, il ne peut jamais, même temporairement, assumer le droit exclusif de légiférer. Il lui est interdit de ne point tenir compte de la décision de la majorité de ses collègues, mais il est tenu d'insister auprès d'eux pour qu'il soit procédé à un nouvel examen de toute loi qu'en son âme et conscience il considère être en désaccord avec la signification des paroles révélées de Bahá'u'lláh. "$1-54£

Tout comme 'Abdu'l-Bahá avant lui, le Gardien a laissé " d'innombrables définitions " et autres commentaires d'interprétation pour guider la Maison Universelle de Justice dans l'exercice de ses fonctions.

La Maison de Justice indique de quelle façon ceci permet à l'institution du Gardiennat de continuer à exercer son influence bien que la lignée de Gardiens vivants soit éteinte :

" Les amis doivent comprendre qu'avant de légiférer sur une question quelconque la Maison Universelle de Justice étudie soigneusement et à fond tant les Textes Sacrés que les écrits de Shoghi Effendi sur le sujet. Les interprétations écrites du Gardien bien-aimé couvrent un grand éventail de sujets et nous lient tout autant que le Texte lui-même. "$1-55£

A l'intérieur des directives données par cette interprétation faisant autorité, la Maison de Justice a aussi reçu des pouvoirs uniques dans le domaine de la déduction en formulant ses décisions. 'Abdu'l-Bahá déclare :

" Ces questions d'importance primordiale qui constituent le fondement de la Loi de Dieu sont explicitement mentionnées dans le Texte, mais les lois subsidiaires sont laissées à la Maison de Justice. La sagesse en est que les temps ne demeurent jamais les mêmes car la chance est une qualité nécessaire et un attribut essentiel de ce monde, et du temps et du lieu. La Maison de Justice agira donc en conséquence. Qu'on ne s'imagine pas que la Maison de Justice prendra une quelconque décision selon ses propres concepts et opinions. A Dieu ne plaise ! La Suprême Maison de Justice prendra des décisions et établira des lois par l'inspiration et la confirmation de l'Esprit Saint, parce qu'elle est sous la sauvegarde et sous la protection de l'Ancienne Beauté, et l'obéissance à ses décisions est un devoir obligatoire et essentiel et une obligation absolue, et il n'y a d'issue pour personne... "

" En bref, voilà la sagesse de déférer les lois de la société à la Maison de Justice. Dans la religion de l'Islam, similairement, toutes les ordonnances ne furent pas révélées; pas même le dixième d'un dixième n'étaient incluses dans le Texte; ... des devins particuliers ont tiré des conclusions conflictuelles des ordonnances révélées originales. Celles-ci furent toutes appliquées. Aujourd'hui, ce procédé de déduction est le droit de l'organisme de la Maison de Justice, et les déductions et conclusions des savants particuliers n'ont aucune autorité à moins qu'elles ne soient endossées par la Maison de Justice. La différence est précisément celle-ci : que des conclusions et des endossements de l'organisme de la Maison de Justice, dont les membres sont élus par et connus de la communauté mondiale bahá'íe, aucun différend ne découlera; tandis que les conclusions de devins et savants particuliers conduiraient définitivement aux différends et résulteraient dans le schisme, la division, et la dispersion. L'unicité du monde serait détruite, l'unité de la Foi disparaîtrait, et l'édifice de la Foi de Dieu serait ébranlé. "$1-56£

La Maison explique la différence entre ces pouvoirs de déduction et l'autorité d'interprétation qui n'a appartenue qu'à 'Abdu'l-Baháa et au Gardien :

" Il y a une différence profonde entre les interprétations du Gardien et les élucidations de la Maison de Justice dans l'exercice de sa fonction de "délibérer sur tous les problèmes qui ont causé des différends, les questions qui sont obscures, et les affaires qui ne sont pas expressément mentionnées dans le Livre." Le Gardien révèle le sens de l'Ecrit; son interprétation est une déclaration de vérité qui ne peut varier. A la Maison Universelle de Justice, dans les termes du Gardien, "a été conféré le droit exclusif de légiférer sur les affaires non expressément révélées dans les Ecrits bahá'ís." "$1-57£

1.4.6. Rôle et fonctions de la Maison Universelle de Justice

La Maison de Justice a brièvement expliqué son rôle dans le développement de la Cause et ses principales fonctions :

" La Maison Universelle de Justice, dont le Gardien a dit qu'elle serait considérée par la postérité comme "le dernier refuge d'une civilisation chancelante," est maintenant, en l'absence du Gardien, la seule institution du monde qui soit infailliblement guidée et vers laquelle tous doivent se tourner, et sur elle repose la responsabilité d'assurer l'unité et le progrès de la Cause de Dieu conformément à la Parole révélée.

Des déclarations du Maître et du Gardien indiquent que la Maison Universelle de Justice, en plus d'être le plus haut corps législatif de la Foi, est aussi l'organisme vers lequel tous doivent se tourner, et est "l'apex" de l'Ordre Administratif bahá'í ainsi que "l'organe suprême du Commonwealth bahá'í." Dans ses écrits, le Gardien a spécifié pour la Maison Universelle de Justice des fonctions fondamentales comme la formulation de futurs plans d'enseignement mondiaux, la conduite des affaires administratives de la Foi, et la direction, l'organisation, et l'unification des affaires de la Cause à travers le monde.

De plus, dans Dieu Passe Près de Nous le Gardien fait la déclaration suivante : "Le Kitáb-i-Aqdas... non seulement préserve pour la postérité les lois et ordonnances fondamentales sur lesquelles doit reposer la structure de son futur Ordre mondial, mais en plus du rôle d'interprète donné à son Successeur, prescrit les institutions nécessaires qui, seules, peuvent garantir l'intégrité et l'unité de sa Foi." Dans "La Dispensation de Bahá'u'lláh," il a aussi écrit que les membres de la Maison Universelle de Justice "et non le corps des électeurs directs ou indirects, ont été ainsi désignés pour être les organes de la direction divine, âme et ultime sauvegarde de cette Révélation." "$1-58£

1.5. Opposition à Bahá'u'lláh

Il peut être utile, pour conclure, de considérer de nouveau la déclaration de Shoghi Effendi, par laquelle cette étude débute :

" ... pour interpréter fidèlement l'esprit de tout ce qu'elle implique... il ne faut pas voir [dans la Révélation de Bahá'u'lláh] seulement une renaissance de plus dans la fortune toujours mouvante de l'humanité, un stade plus avancé que les autres dans la chaîne des Révélations progressives, ni même la culmination de l'une de ces séries de cycles périodiques de la Prophétie, mais plutôt le dernier stade, l'élévation la plus grande, le sommet le plus élevé que puisse atteindre, en son étonnante évolution, la vie collective sur cette planète. "

" L'avènement d'une communauté universelle, le sentiment d'un civisme mondial, la découverte d'une culture et d'une civilisation communes à tous les peuples de la terre... représentent, par leur nature même, en ce qui concerne la vie de notre planète, les limites les plus reculées qui puissent être atteintes dans l'organisation de la collectivité humaine, cependant que l'homme, en tant qu'individu doit... poursuivre indéfiniment sa progression et son développement. "$1-59£

Pendant des milliers d'années, l'humanité a évolué vers le jour de son unification. Toutes les formes antérieures d'organisation sociale sur la planète ont été des stades de préparation de l'humanité en vue du temps où la terre sera devenue un seul pays et l'humanité ses citoyens. La force d'impulsion dans ce long développement évolutif a été l'intervention répétée de Dieu dans l'histoire humaine, non seulement par une série de Révélations divines, mais par une séquence de cycles prophétiques s'étendant dans le passé au-delà de la mémoire de la race humaine.

Ce grand processus a, aujourd'hui, culminé dans la Révélation de Bahá'u'lláh. On s'étonne peu alors du langage utilisé par son Auteur :

" Je vous le dis en vérité ! Nul n'a saisi la racine de cette Cause. Il incombe à chacun, en ce jour, de percevoir avec l'œil de Dieu et d'écouter avec Son oreille. Quiconque me perçoit d'un œil qui soit autre que proprement le mien ne sera jamais capable de me connaître. "...

" En cette plus puissante Révélation, toutes les Dispensations du passé ont atteint l'apogée, le point final de leur consommation. "...

" Le dessein sous-jacent de toute la création est la révélation de ce Jour le plus sublime, le plus saint, le Jour connu comme Jour de Dieu dans Ses Livres et Ecrits - le Jour dont tous les prophètes et les élus et les saints ont désiré être les témoins. "...

" Voici le Jour où les faveurs les plus excellentes de Dieu ont été déversées sur les hommes, le Jour où Sa plus puissante grâce a été infusée en toutes les choses créées. "

" Ceci est le Jour où l'océan de la miséricorde de Dieu a été manifesté aux hommes, le Jour où l'Etoile du Matin de Son aimable gentillesse a répandu son rayonnement sur eux, le Jour où les nuages de Sa munificente faveur ont abrité le genre humain tout entier. "...

" Un instant fugace, en ce Jour, transcende des siècles d'autrefois... Ni le soleil ni la lune n'ont été témoins d'un jour tel que ce Jour-ci. "

" Voici le Jour où le monde invisible s'écrie 'Grande est ta béatitude, ô terre, car tu as été faite l'escabeau de ton Dieu et tu as été choisie comme le siège de son trône puissant.' "...

" Sans pareil est ce Jour, car il est comme l'œil pour les âges et les siècles passés et comme une lumière dans l'obscurité des temps. "...

" Ces jours sont les jours de Dieu dont un instant ne peut jamais être égalé par des âges et des siècles. Un atome, en ce jour, est comme le soleil, une goutte comme l'océan. "...

" O peuples ! Je le jure par le seul vrai Dieu ! Voici l'océan duquel découlent les mers et avec lequel chacune d'elle sera finalement unie. A partir de Lui tous les soleils ont été engendrés et à Lui tous retourneront. Par sa puissance les Arbres de la révélation divine ont donné leurs fruits, chacun d'eux ayant été envoyé dans la forme d'un prophète apportant un message aux créatures de Dieu dans chacun des mondes dont Dieu seul peut compter le nombre, en sa science universelle. "...

" Dieu le Vrai est mon témoin ! Voici le Jour où il incombe à chacun qui voit de regarder et à chaque oreille qui entend d'écouter et à chaque cœur qui comprend de percevoir et à chaque langue qui parle de proclamer à tous ceux qui sont au ciel et sur la terre ce saint Nom, l'exalté et le sublime. "$1-60£

C'est contre cet arrière-plan que nous pouvons commencer à apprécier quelque peu la signification dans l'histoire humaine de l'Alliance établie par Bahá'u'lláh. Nous pouvons aussi apprécier quelque peu la convulsion qu'elle doit inévitablement provoquer dans les affaires humaines. L'Alliance de Bahá'u'lláh est la clé de l'unification du genre humain. A mesure que son étreinte s'est graduellement répandue sur la planète, le concept de l'unicité de l'humanité est devenu une réalité pour les gens de tous les milieux.

A mesure que son influence a lentement pénétré la conscience de ceux qui ont reconnu Bahá'u'lláh, une façon de vivre alternative a commencé à émerger pour les gens de partout. Cette Alliance universelle et divine n'accepte aucune barrière de race, de classe, de croyance ou de nation. Elle insiste pour que toutes ces moindres loyautés et identités soient subordonnées au fait prééminent de l'unicité de l'humanité. Et elle le fait par des façons qui restructurent les vies de chaque jour, remoulent la conscience, et réordonnent les rapports sociaux de tous ceux qui y entrent :

" J'atteste que, dès que la Première Parole, par la puissance de Ta volonté et de Ton dessein, fut sortie de Sa bouche... toute la création fut bouleversée et les habitants des cieux et de la terre furent secoués jusqu'au plus profond de leur être. Par cette Parole les réalités de toutes les choses créées furent ébranlées, divisées, séparées, dispersées, combinées et réunies et elles dévoilèrent les entités d'une nouvelle création, à la fois dans le monde contingent et dans le Royaume céleste... " $1-61£

C'est ce processus irrésistible de l'expansion et de la consolidation de l'œuvre de Bahá'u'lláh à travers la planète qui soulève l'opposition. Il y a ceux qui y voient une menace aux loyautés, institutions, identités et ambitions existantes. Beaucoup de ces craintes sont sans fondement, basées sur l'ignorance du dessein de Bahá'u'lláh. D'autres sont très réalistes, découlant au moins d'un sens vague des changements révolutionnaires dans les affaires humaines qu'un tel processus doit comporter.

Toutefois, ces deux genres de craintes ont alimenté l'opposition persistante que la Foi a rencontrée depuis les premiers jours de la Mission du Báb. En jetant un coup d'œil en arrière, il est aussi évident que de telles craintes furent des tributs à la force de consolidation de la Cause, aussi bien qu'annonciatrices de son triomphe éventuel. Le même principe, à la base de l'opération de la volonté de Dieu dans les affaires humaines, peut être constaté sur une plus basse échelle dans l'histoire de toute Révélation divine antérieure.

La Maison Universelle de Justice avise que le temps est venu que ce principe soit plus profondément étudié et compris par la Communauté bahá'íe. A cette fin, ils ont envoyé à chaque Assemblée Nationale le recueil d'extraits des Ecrits de Bahá'u'lláh, d''Abdu'l-Bahá et du Gardien auquel l'on réfère dans l'introduction à cette série de livrets. Les extraits paraissant en conclusion de cette étude sont tirés de ce recueil :

BAHÁ'U'LLÁH

" Dis : O peuples de Dieu ! Prenez garde de ne vous laisser effrayer par les forces de la terre ou de ne vous laisser affaiblir par la puissance des nations ou de ne vous laisser décourager par le tumulte des gens de discorde ou de ne vous laisser attrister par la gloire terrestre. Soyez comme une montagne dans la cause de votre Seigneur, le Tout-Puissant, le Tout-Glorieux, l'Incontrôlable. "$1-62£

" Quand viendra la victoire, tout homme se dira croyant et se hâtera vers l'unique refuge de la Foi de Dieu. Heureux ceux qui, dans les jours d'épreuves mondiales, seront restés fermes dans la Cause et auront refusé de dévier tant soit peu de sa vérité. "$1-63£

'ABDU'L-BAHÁ

" Le prestige de la Foi de Dieu s'est immensément accru. Sa grandeur est maintenant manifeste. Le jour approche où elle aura jeté un énorme tumulte dans les cœurs des hommes. Par conséquent, réjouissez-vous, ô citoyens d'Amérique, réjouissez-vous d'une joie excessive ! "$1-64£

" Combien grande, combien vraiment grande est la Cause ! Combien féroces les assauts de tous les peuples et nations de la terre. Avant longtemps, la clameur de la multitude à travers l'Afrique, à travers l'Amérique, le cri de l'Européen et du Turc, les gémissements de l'Inde et de la Chine, seront entendus de près et de loin. Tous et chacun, ils se lèveront de tout leur pouvoir pour résister à sa Cause. Alors, les chevaliers du Seigneur, assistés par sa grâce, affermis par la foi, aidés du pouvoir de la compréhension, et renforcés par les légions de l'Alliance, se lèveront et rendront manifeste la vérité du verset : "Voyez la confusion qui s'est abattue sur les tribus des vaincus ! " "$1-65£

" ...une grande multitude de gens se lèveront contre vous, faisant montre d'oppression, exprimant mépris et dérision, évitant votre société, et accumulant sur vous le ridicule. Cependant, le Père Céleste vous illuminera à tel point que, semblables aux rayons du soleil, vous dissiperez les sombres nuages de la superstition, vous resplendirez glorieusement au milieu du Ciel et éclairerez la face de la terre. Vous devez leur résister avec le plus grand amour et la plus grande bonté; considérer leur oppression et leur persécution comme des caprices d'enfants, et ne pas accorder d'importance à quoi qu'ils puissent faire. Car à la fin, l'illumination du Royaume vaincra les ténèbres du monde et l'exaltation et la grandeur de votre rang deviendront apparentes et manifestes... "$1-66£

LE GARDIEN

" Comment les prémices d'un bouleversement mondial peuvent-elles, déchaînant des forces qui troublent si gravement l'équilibre social, religieux, politique et économique des sociétés organisées, plongeant dans le chaos et la confusion des systèmes politiques, des doctrines raciales, des idéologies sociales, des normes culturelles, des communautés religieuses et des relations commerciales, - comment ces agitations peuvent-elles, à une échelle si inouïe, manquer de produire des répercussions sur les institutions de la foi d'un âge si tendre dont les enseignements ont une portée directe et vitale dans chacune de ces sphères de la vie et du comportement humain ?

Il n'est pas étonnant, par conséquent, que ceux qui portent haut les bannières d'une foi si pénétrante, d'une cause lançant un tel défi, se trouvent eux-mêmes affectés par l'impact de ces forces bouleversant le monde entier. Il n'est pas étonnant qu'au centre d'un tourbillon de passions en lutte constante, ils trouvent que leur liberté a été atteinte, leurs principes méprisés, leurs institutions assaillies, leurs motifs diffamés, leur autorité compromise et leur prétention rejetée. "$1-67£

" Féroces et variés seront les assauts par lesquels les gouvernements, les races, les classes et les religions, jaloux de son prestige ascendant et craignant sa force consolidante, chercheront à réduire sa voix au silence et à saper ses fondements. Aucunement troublée par l'obscurité relative qui l'entoure actuellement, et aucunement intimidée par les forces qui se rangeront contre elle dans l'avenir, cette communauté, je ne puis qu'en être confiant, poursuivra sa destinée, quelqu'affligeantes que soient les agonies d'un âge en gestation, sans dévier de son cours, sa sérénité non atténuée, inflexible dans sa résolution, inébranlée dans ses convictions. "$1-68£

" Car, que chaque ardent défenseur de la Cause de Bahá'u'lláh prenne conscience que les tempêtes que cette Foi de Dieu à l'œuvre doit nécessairement rencontrer à mesure que progresse le processus de désintégration de la société seront plus féroces qu'aucune dont elle ait déjà fait l'expérience. Qu'il soit conscient que, aussitôt que la pleine mesure de la prodigieuse prétention de la Foi de Bahá'u'lláh viendra à être reconnue par ces forteresses de l'orthodoxie puissantes et honorées de tout temps, dont le but délibéré est de maintenir leur forte poigne sur les pensées et les consciences des hommes, cette Foi naissante devra affronter des ennemis plus puissants et plus insidieux que les plus cruels marchands de torture et les clercs les plus fanatiques qui l'ont affligée par le passé. Quel ennemi ne peut pas naître, au cours des convulsions qui saisiront une civilisation moribonde, qui renforcera les indignités qui ont déjà été accumulées sur elle ! "$1-69£

" On peut découvrir une gradation non moins nette dans le caractère de l'opposition que cette foi a rencontrée... opposition qui, actuellement, par l'établissement d'un ordre divinement institué dans l'Occident chrétien et son premier choc avec les institutions civiles et ecclésiastiques, promet d'inclure, parmi ses représentants, des gouvernements établis et des organisations associées aux ordres sacerdotaux les plus anciens et les plus solidement retranchés de la chrétienté. On peut en même temps reconnaître, à travers les brumes d'une hostilité toujours grandissante, les progrès laborieux et pourtant continus accomplis par certaines communautés de cette foi, traversant des périodes d'obscurité, de proscription, d'émancipation et de récognition, périodes qui, au cours des siècles à venir, doivent obligatoirement aboutir à l'établissement de la foi et à la fondation, dans la plénitude de sa puissance et de son autorité, de la fédération mondiale bahá'íe. "$1-70£

En vue de la nécessité d'assurer le développement harmonieux de la Foi, aucune occasion ne doit être ignorée, que ses ennemis en puissance, qu'ils soient ecclésiastiques ou autrement, peuvent offrir, pour démontrer, dans un langage contrôlé et non provocateur, ses buts et tenants, pour défendre ses intérêts, pour proclamer son universalité, pour affirmer le caractère surnaturel, supranational et non politique de ses institutions, et son acceptation de l'origine divine des Fois qui l'ont précédée. "$1-71£

" Quoi qu'il puisse arriver à cette Foi de Dieu, encore dans l'enfance, au cours des futures décades ou dans la suite des siècles, quels que soient les tristesses, les dangers et les adversités que déclenchera la prochaine phase de son développement mondial, quelle que soit l'origine des attaques que ses ennemis présents ou futurs puissent déchaîner contre elle, si grands soient les revers et les retours en arrière qu'elle subira, nous, qui avons eu le privilège de comprendre, selon la profondeur de nos esprits limités, la signification de ces prodigieux événements contemporains de sa naissance et de son établissement, nous ne pouvons absolument pas douter que l'œuvre déjà accomplie pendant les cent premières années de son existence soit suffisante pour garantir que cette Foi continuera d'aller de l'avant, s'élevant à des plans supérieurs, abattant tous les obstacles, découvrant de nouveaux horizons, et remportant des victoires encore plus grandioses jusqu'à ce que sa mission glorieuse, se poursuivant à travers la nuit des temps à venir, soit totalement accomplie. "$1-72£

================

2. DEUXIEME PARTIE : Le problème du " Bris de l'Alliance "

Le but de ce second livret de la série Le Pouvoir de l'Alliance est de discuter l'un des aspects les plus précieux et vitaux de la Foi bahá'íe - les enseignements qui nous procurent la direction relative à la protection de l'Alliance contre les attaques des briseurs de l'Alliance.

L'Alliance apportée par Bahá'u'lláh est unique et n'a pas de parallèle dans l'histoire relatée. De même, ses enseignements concernant la protection de l'Alliance contre les briseurs de l'Alliance n'ont pas de parallèle dans les dispensations religieuses antérieures. L'implantation de ces enseignements est vitale pour que la Foi de Bahá'u'lláh puisse accomplir rapidement sa tâche reçue de Dieu de transmuer la haine en amour, la malice en bienveillance et la division en unité.

Certains faits saillants de l'Alliance sont ici revus brièvement dans un but d'entité. Pour un traitement plus compréhensif de ce sujet, le lecteur est référé au premier livret de cette série: L 'Alliance de Bahá'u'lláh avec I 'Humanité. La discussion du bris de l'Alliance est présentée sous forme de questions et réponses, pour se concentrer sur les questions qui sont typiquement posées quand le sujet est considéré lors de rencontres bahá'íes.

2.1. L'Alliance de Bahá'u'lláh

Commençons par une définition du terme " Alliance " et la signification associée à son usage dans les Ecrits bahá'ís. La Maison Universelle de Justice déclare :

" Au sens religieux, une Alliance est une entente qui lie, faite entre Dieu et l'homme, par laquelle Dieu exige un certain comportement de la part de l'homme en retour duquel Il garantit certaines bénédictions ou par laquelle Il donne à l'homme certains bienfaits en retour desquels Il reçoit de ceux qui les acceptent un engagement à se conduire d'une certaine façon. " $2-1£

Le terme " Alliance " est utilisé pour référer à deux types distincts d'ententes faites dans la Révélation divine :

" Il y a, par exemple, la Grande Alliance que chaque Manifestation de Dieu fait avec ses disciples, promettant que lorsque les temps seront accomplis une nouvelle Manifestation sera envoyée et acceptant d'eux l'engagement de l'accepter quand ceci se produira. Il y a aussi la Moindre Alliance qu'une Manifestation de Dieu fait avec ses disciples : qu'ils accepteront son successeur désigné après elle. S'ils le font, la Foi peut demeurer unie et pure. Sinon, la Foi devient divisée et ses forces s'épuisent. " $2-2£

Nous trouvons des références à ces deux types d'Alliance dans la Révélation de Bahá'u'lláh. La Grande Alliance est réaffirmée dans d'innombrables passages où Bahá'u'lláh décrit la majesté et la gloire qui entourent les venues successives des Manifestations de Dieu. Tout en anticipant des Manifestations futures, Bahá'u'lláh nous avertit qu'aucune Manifestation n'apparaîtra avant au moins mille ans :

" Quiconque avant l'expiration de mille ans révolus prétendra avoir reçu une Révélation directement de Dieu, devra être tenu pour un imposteur et un menteur... Si un homme apparaît avant que mille ans se soient écoulés - l'année se composant de douze mois selon le Qur'án et de dix-neuf mois de dix-neuf jours d'après le Bayán - et un tel homme révèle à vos yeux tous les signes de Dieu, repoussez-le sans hésitation ! " $2-3£

La Moindre Alliance apportée par Bahá'u'lláh est unique, sans parallèle dans les religions du passé. La Maison Universelle de Justice déclare :

" C'est ce genre d'Alliance que Bahá'u'lláh a faite avec ses disciples concernant 'Abdu'l-Bahá, et qu' 'Abdu'l-Bahá perpétue par l'Ordre administratif que Bahá'u'lláh a déjà créé. Cependant, l'Alliance de Bahá'u'lláh est unique dans l'histoire religieuse parce qu'elle a été faite clairement et explicitement par écrit. Par conséquent, bien que des individus aient brisé l'Alliance et se soient ainsi exclus de la communauté des fidèles, ils n'ont jamais réussi à détruire l'Alliance elle-même : elle demeure inviolable et est l'accomplissement de la prophétie que ceci est le jour qui ne sera pas suivi de la nuit. " $2-4£

Cette Alliance de Bahá'u'lláh est vitale à l'accomplissement des buts de la Foi. Ses fins, expliquées par le Gardien, sont de " perpétuer l'influence de cette Foi, assurer son intégrité, la garder contre le schisme, et stimuler son expansion mondiale... " $2-5£

Le but et l'établissement de l'Alliance sont tous les deux décrits par la Maison Universelle de Justice :

" Pour orienter et canaliser les forces libérées par sa Révélation, il a institué son Alliance dont le pouvoir a préservé l'intégrité de sa Foi, maintenu son unité et stimulé son expansion mondiale à travers les ministères successifs d''Abdu'l-Bahá et de Shoghi Effendi. Elle continue à accomplir son but vivifiant par l'intermédiaire de la Maison Universelle de Justice dont l'objet fondamental, comme l'un des successeurs jumeaux de Bahá'u'lláh et d' 'Abdu'l-Bahá, est d'assurer la continuité de l'autorité divinement désignée qui coule de la Source de la Foi, de sauvegarder l'unité de ses disciples et de maintenir l'intégrité de ses enseignements. " $2-6£

Puisque l'Alliance est si importante, il s'ensuit directement que la préservation de l'Alliance est essentielle. Les Enseignements soulignent avec emphase, à maints endroits, la priorité qui doit être accordée à la protection de la Foi et la nécessité pour les croyants dévoués d'exercer tous leurs efforts à cette fin. Dans son Testament, 'Abdu'l-Bahá déclare :

" O vous, bien-aimés du Seigneur ! Le plus important, c'est de protéger la vraie Foi de Dieu, de préserver Sa Loi, de sauvegarder sa Cause et de servir son Verbe. " $2-7£

" O bien-aimés du Seigneur ! Efforcez-vous de tout votre cœur de défendre la Cause de Dieu contre l'assaut des gens sans sincérité, car de telles âmes pervertissent ceux qui sont droits et font aboutir tous les efforts bienfaisants à des résultats contraires. " $2-8£

Une plus grande compréhension des Enseignements relatifs au bris de l'Alliance est un moyen important par lequel un individu bahá'í peut se préparer à la protection de la Foi et à la préservation de l'Alliance. En développant une telle compréhension, l'individu doit toujours conserver à l'esprit le but de l'Alliance, son unicité dans toute l'histoire religieuse et les bénédictions sans limites qu'elle procure au genre humain. Par ce moyen, il peut plus aisément comprendre la nécessité des provisions pour la protection de l'Alliance fixées par les Enseignements, la justesse de ses provisions pour traiter de toute tentative future pour renverser l'Alliance, et l'invincibilité de l'Alliance.

A cause de sa nature négative, le sujet du bris de l'Alliance sera, pour certains Bahá'ís, un sujet qu'ils répugneront de s'engager à considérer trop étroitement. Et pourtant, une telle étude est à la fois nécessaire et bénéfique. D'un côté, elle pourvoit la protection; de l'autre, elle nous aide à apprécier plus pleinement les souffrances de Bahá'u'lláh et d' 'Abdu'l-Bahá et provoque dans nos cœurs une plus grande mesure d'amour et d'abnégation. 'Abdu'l-Bahá lui-même encourage un tel approfondissement :

" En vérité, 'Abdu'l-Bahá inhale le parfum de l'heure de Dieu en tout lieu de rassemblement où la Parole de Dieu est énoncée et des preuves et arguments sont avancés qui répandent leurs rayons à travers le monde; et où ils racontent les tribulations d''Abdu'l-Bahá aux mains maléfiques de ceux qui ont violé l'Alliance de Dieu. " $2-9£

2.2. Nature du Bris de l'Alliance
2.2.1. Qu'est-ce que le bris de l'Alliance ?

Une définition très claire en est donnée par la Maison Universelle de Justice :

" Quand quelqu'un déclare son acceptation de Bahá'u'lláh comme Manifestation de Dieu, il devient partie à l'Alliance et accepte la totalité de sa Révélation. Si par la suite il se retourne et attaque Bahá'u'lláh ou l'Institution centrale de la Foi, il viole l'Alliance. Si ceci se produit, tous les efforts sont faits pour l'aider à voir l'illogisme et l'erreur de ses actions, mais s'il persiste, il doit, selon les instructions de Bahá'u'lláh lui-même, être évité comme briseur de l'Alliance. " $2-10£

Comme l'indique le passage précité, l'Alliance est violée quand un croyant déclaré attaque Bahá'u'lláh ou l'Institution centrale ordonnée par Bahá'u'lláh dans son Alliance - 'Abdu'l-Bahá, le Centre de l'Alliance; Shoghi Effendi, le Gardien de la Foi; ou la Maison Universelle de Justice qui est maintenant le " Chef de la Foi et son institution suprême, vers laquelle tous doivent se tourner. " $2-11£

La Maison Universelle de Justice déclare aussi que :

" ...l 'acceptation du Testament du Maître est fondamentale à la foi de chaque Bahá'í et est partie intégrale de l'Alliance que le croyant s'engage à préserver quand il devient Bahá'í ". $2-12£

Il est important de noter que seul le Chef de la Foi peut désigner un individu comme briseur de l'Alliance, et nous devons prendre soin d'éviter un usage désinvolte et sans discernement de ce terme.

Un non-Bahá'í qui rejette ou ignore la réclamation de Bahá'u'lláh n'est pas un briseur de l'Alliance. Un Bahá'í qui subit une perte de foi ou qui cède aux pressions matérielles et démissionne de la Foi n'est pas un briseur de l'Alliance. Un Bahá'í qui viole de façon flagrante l'une des lois bahá'íes sujettes à la sanction administrative peut voir ses droits administratifs retirés, mais un tel individu n'est pas un briseur de l'Alliance.

2.2.2. Combien grave est le bris de l'Alliance ?

La gravité de son effet sur l'individu est exprimée de façon très vive par 'Abdu'l-Bahá

" Quelle déviation peut dépasser celle qui consiste à briser le Covenant de Dieu ! "$2-13£

" ...quelle transgression plus grave que de tenter de démolir l'Edifice divin, briser le Covenant, s'écarter du Testament... " $2-14£

Le Maître a aussi démontré que, si ce n'était du pouvoir de l'Alliance, les briseurs de l'Alliance " ...détruiraient la Cause de Dieu de fond en comble, extermineraient sa Loi et rendraient inutiles tous les efforts faits dans le passé. " $2-15£

Il déclare que : " Si ce n'était du pouvoir protecteur de l'Alliance pour préserver la forteresse imprenable de la Cause de Dieu, il se lèverait parmi les Bahá'ís, en un seul jour, un millier de sectes différentes comme ce fut le cas dans les âges antérieurs. " $2-16£

La Maison Universelle de Justice a souligné que : " La gravité du bris de l'Alliance c'est qu'il frappe au cœur et fondement même de l'unité du genre humain. Si Dieu permettait que l'instrument soit divisé et affaibli, comment alors son dessein pourrait-il s'accomplir. " $2-17£

Par le pouvoir de Dieu, les efforts destructeurs des briseurs de l'Alliance sont défaits et leurs entreprises n 'aboutissent ultimement à rien. Bien que le bris de l'Alliance ait infligé peine et souffrance aux Figures centrales de la Foi et qu'il ait parfois fait une brèche temporaire dans la communauté bahá'íe, il a été incapable d'effectuer une division durable dans l'ensemble des fidèles disciples de Bahá'u'lláh. Le triomphe de l'Alliance est proclamé en ces mots par 'Abdu'l-Bahá :

" En vérité, Dieu accomplit ce qui lui plaît; rien ne peut faire obstacle à sa Faveur ni s'opposer à sa Cause ! Il fait de toute sa Volonté ce qui lui plaît et Il détient le pouvoir sur toutes choses ! " $2-18£

2.2.3. Quelle est la cause du bris de l'Alliance ?

'Abdu'l-Bahá a caractérisé les briseurs de l'Alliance comme : " ...les âmes qui sont privées de l'Esprit de Dieu, sont perdues dans la passion et le moi et cherchent à mener. " $2-19£

Par les Institutions qu'elle ordonne, l'Alliance de Bahá'u'lláh protège la Foi contre l'influence durable d'individus dont le désir passionné de mener les pousse à violer cette Alliance. La Maison Universelle de Justice décrit l'Alliance comme :

" ...une institution qui protège la Cause contre les individus qui, par l'assertion de leurs propres volontés, essayeraient de forcer la Cause de Dieu dans les sentiers de leur propre préférence et diviseraient ainsi les fidèles et subvertiraient l'établissement mondial de la justice divine. " $2-20£

Les Enseignements indiquent de plus que ce désir de mener, et cette préférence pour sa propre volonté plutôt que pour la Volonté de Dieu, est une conséquence de la mise de l'avant de la nature inférieure de l'homme. Bahá'u'lláh a donné un sombre avertissement en ces mots :

" Faites vos plus grands efforts pour vous protéger, car Satan apparaît sous différents habits et appelle chacun selon la manière de chaque personne, jusqu'à ce qu'elle devienne comme lui (Satan), alors il la laissera à elle-même... Soyez informés par ces énoncés et évitez les manifestations des gens de l'enfer... La plus grande dégradation c'est de quitter l'Ombre de Dieu et d'entrer dans l'ombre de Satan. " $2-21£

Le sens des termes symboliques utilisés dans ce passage a été clarifié par la Maison Universelle de Justice :

" Dans les Ecritures bahá'íes, les références à "Satan" ou au "Malin" sont symboliques et n'impliquent en rien l'existence d'un démon personnifié. Elles symbolisent la nature inférieure de l'homme, les impulsions égoïstes de son ego et ainsi de suite. Elles sont aussi parfois utilisées pour symboliser les machinations des briseurs de l'Alliance ou l'esprit du bris de l'Alliance; et voilà le sens de la citation des paroles de Bahá'u'lláh aux pages 20 â 22 du Volume XIII de "The Star of the West"... " $2-22£

Ainsi, si l'on permet aux inclinations de la nature inférieure de l'homme d'influencer sans contraintes un individu, ceci mène à l'atrophie de ses facultés spirituelles; son moi inférieur régit sa conduite et ses désirs égoïstes le poussent à chercher à mener en violant l'Alliance.

2.2.4. Les briseurs de l'Alliance savent-ils ce qu'ils font ?

'Abdu'l-Bahá fournit une perception qui nous éclaire sur l'état d'esprit du briseur de l'Alliance. Référant aux violateurs de l'Alliance, il déclare :

" Ceux-ci ne doutent pas de la validité de l'Alliance, mais des motifs égoïstes les ont entraînés dans cette condition. Ce n'est pas qu'ils ignorent ce qu'ils font-ils en sont parfaitement conscients et montrent quand même de l'opposition. " $2-23£

Il ressort de ces mots que le bris de l'Alliance est un phénomène illogique ayant des conséquences spirituelles extrêmement destructrices. Seuls un désir insatiable de mener et du pouvoir, ou une obsession désespérée de sa propre importance et de sa supériorité personnelle peuvent conduire un Bahá'í à violer consciemment l'Alliance. Comme le déclare 'Abdu'l-Bahá, " ils en sont parfaitement conscients ", et pourtant, cette conscience est insuffisante pour les retenir dans leurs actions destructrices.

Le bris de l'Alliance n'a pas de parallèle dans l'expérience quotidienne. Il est étranger à notre compréhension normale du comportement humain et diffère des caractéristiques que nous observons habituellement chez les autres êtres humains ou en nous-mêmes. Sa rareté est un défi à notre compréhension; nous devons prendre soin de baser notre compréhension sur les Enseignements plutôt qu'en le comparant à d'autres modes de comportement que nous pourrions avoir observés dans la vie de chaque jour. Pour comprendre ce sujet, nous devons vider nos esprits des idées préconçues ou des préjugés et approcher les Enseignements ayant devant nous l'autorité de la Manifestation et son Saint Texte.

2.3. Quelques Aspects Historiques

2.3.1. Le bris de l'Alliance s'est-il produit dans les Dispensations passées ?

Aucune des Dispensations antérieures n'a comporté une Alliance dont les provisions aient été aussi claires et aient fait autant autorité que celles contenues dans l'Alliance de Bahá'u'lláh.

Référant au Christianisme, 'Abdu'l-Bahá a déclaré : " ...des divisions ont été créées dans la religion de Dieu et l'on ne savait pas qui suivait la bonne voie parce qu'il n'y avait pas de centre désigné à qui le Christ ait référé tout le monde, aucun successeur dont la parole ait été une porte vers la vérité. " $2-24£

Le Gardien a souligné : " le texte du Qur'án... ne donne aucune directive définie concernant la Loi de Succession, source de toutes les dissensions, les controverses et les schismes qui ont démembré et discrédité l'Islam. " $2-25£

Le bris de l'Alliance n'a pas de parallèle direct dans les Dispensations passées; aucune similarité évidente dans l'histoire religieuse. Toutefois, l'esprit du bris de l'Alliance est celui de la trahison; quand un disciple d'une religion trahit son Fondateur ou ses Enseignements par désir de gain matériel ou de pouvoir. L'histoire démontre combien, dans les Dispensations antérieures, cette trahison a été honteuse et combien elle a été destructrice par sa perversion du véritable but de la religion.

'Abdu'l-Bahá réfère à Judas dans les Tablettes où il discute l'esprit de violation de l'Alliance :

" Judas Iscariote était l'un des disciples, pourtant il a trahi le Christ. " $2-26£

" L'on ne doit pas oublier Iscariote; l'Agneau divin doit être constamment gardé contre les loups dévorants... " $2-27£

" Dieu soit loué ! Vous savez avec une clarté parfaite que Sa Sainteté le Christ était extrêmement bon et aimant; pourtant, il y eut des gens comme Judas Iscariote qui - par leurs propres actions - se sont séparés du Christ. " $2-28£

Interprétant les prophéties du Nouveau Testament, 'Abdu'l-Bahá décrit la conduite perfide de la faction Umayyad de l'Islam, qui pervertit les Enseignements de Muhammad pour obtenir le pouvoir matériel et diriger. Il dit des Umayyads qu'ils :

" ...dominèrent la religion mahométane. "

" ...détruisirent le tiers du peuple saint et sacré de la pure lignée de Muhammad, brillante comme les étoiles des cieux. "

" ...chaque fois qu'ils rencontraient un descendant de Muhammad qui jouissait d'une grande considération, ils le tuaient. " $2-29£

Les annales de l'histoire religieuse ont depuis longtemps été tarées par la marque de la trahison. La Foi bahá'íe n'a pas été immunisée contre un tel comportement; l'unicité de cette Dispensation repose sur le fait qu'elle est dotée d'une Alliance qui assure que le bris de l'Alliance ne réussira pas à diviser la communauté, à compromettre la pureté et l'intégrité des Enseignements ou à entraver le rythme dynamique de sa croissance.

2.3.2. La Foi bahá'íe a-t-elle souvent été sujette au bris de l'Alliance ?

L'histoire de la Foi bahá'íe montre que plusieurs tentatives ont été faites pour subvertir l'Alliance. Shoghi Effendi a écrit :

" Multiples, variées, et parfois extrêmement périlleuses ont été les crises tragiques que la haine aveugle, la présomption non fondée, la folie incroyable, la perfidie abjecte, l'ambition démesurée de l'ennemi ont par intermittence engendrées au sein de la Foi.

De la part de certains de ses partisans les plus puissants et renommés, aux mains de ses propagateurs, champions et administrateurs autrefois les plus révérés et occupant les plus hauts postes, que ce soit comme compagnons, secrétaires ou lieutenants désignés du Précurseur de la Foi, même de ceux qui furent comptés parmi les parents de la Manifestation, sans exclure le frère, les fils et filles de Bahá'u'lláh et celui nommé par le Báb lui-même, une Foi d'un âge aussi tendre et enchâssant une aussi inestimable promesse a reçu des coups aussi terribles et traîtres que toute autre relatée dans l'histoire religieuse du monde. " $2-30£

La force de l'Alliance apparaît clairement du fait qu'elle a soutenu avec succès ces attaques et qu'elle a émergé triomphante de ces crises.

2.3.3. Quelle forme a-t-il prise au temps de Bahá'u'lláh ?

Le principal briseur de l'Alliance de cette période fut Mirzá Yahyá, décrit par le Gardien comme " l'Archi-Briseur de l'Alliance du Báb " $2-31£ Nommé par le Báb comme " chef nominal en attendant la Manifestation du Promis, " $2-32£ il prétendit être le successeur du Báb et plus tard, après avoir pris connaissance de la réclamation de Bahá'u'lláh, une Manifestation de Dieu.

Ses attaques contre Bahá'u'lláh ont compris l'empoisonnement, qui produisit une maladie grave avec des douleurs sévères et une fièvre élevée; il empoisonna le puits qui fournissait l'eau à la famille de Bahá'u'lláh; il tenta d'organiser l'assassinat de Bahá'u'lláh; il répandit malicieusement des faussetés diffamatoires dans Constantinople concernant Bahá'u'lláh; et son comportement joua un rôle significatif pour provoquer le gouvernement ottoman-turc à exiler Bahá'u'lláh à 'Akká.

Le Gardien nous dit que Mirzá Yahyá " vécut assez longtemps pour voir réduits à néant tous les espoirs qu'il avait nourris avec une telle méchanceté. " $2-33£ Il fut incapable de diviser la communauté bahá'íe et aucune trace ne demeure de la petite bande de partisans dont il s'est entouré. Des années plus tard, son fils aîné approcha 'Abdu'l-Bahá, " exprima son repentir, implora son pardon " $2-34£ et fut accepté de nouveau dans la Foi.

En dépit de l'échec ultime de l'attaque de Mirzá Yahyá, celui-ci réussit à causer une grande souffrance à Bahá'u'lláh. Le Gardien nous dit que son attaque:

" ...causa un chagrin inexprimable à Bahá'u'lláh, le vieillissant de façon visible, et elle lui infligea, par ses répercussions, le coup le plus rude qu'il eut jamais à subir de toute sa vie. " $2-35£

2.3.4. 'Abdu'l-Bahá a-t-il subi les attaques des briseurs de l'Alliance ?

Mírzá Muhammad-'Alí, " demi-frère d''Abdu'l-Bahá. ..occupant un rang que nul n'éclipsait, sauf Celui qui avait été désigné comme Centre du Covenant " $2-36£ était " l'Archi-Briseur du Covenant " $2-37£ de Bahá'u'lláh. Le Gardien explique :

" La véritable raison de cette crise provenait de la jalousie brûlante, irrésistible et ulcérante, que la prééminence reconnue d''Abdu'l-Bahá, quant à son rang, sa puissance, ses capacités, son savoir et sa vertu, au-dessus de toute autre personne de la famille de son Père, avait éveillée, non seulement en Mírzá Muhammad-'Alí, l'Archi-Briseur du Covenant, mais aussi en quelques-uns de ses plus proches parents. " $2-38£

Il soumit 'Abdu'l-Bahá aux abus et aux accusations malicieuses et non fondées de perversion des Ecrits de Bahá'u'lláh et de priver les membres de sa famille de leurs allocations monétaires; il forgea lui-même des passages des Saints Ecrits pour déformer leur signification en celle qui convenait à ses propres fins; il lança une conspiration pour assassiner 'Abdu'l-Bahá, et ses " intrigues incessantes et...monstrueuses déformations " $2-39£ eurent pour résultat la réincarcération d''Abdu'l-Bahá.

Initialement, Muhammad-'Alí parut jouir d'une certaine mesure de succès. Il : " réussit à ranger de son côté presque toute la famille de Bahá'u'lláh, ainsi qu'un nombre considérable de ceux qui avaient appartenu à son entourage immédiat. " $2-40£

Son attaque soumit la Cause " à l'une des plus douloureuses épreuves rencontrées au cours d'un siècle entier, " $2-41£ tandis que " face à une évolution aussi tragique de la situation... le chagrin d''Abdu'l-Bahá... laissa des traces en lui jusqu'à la fin de sa vie. " $2-42£

Avec le passage du temps, il devint de plus en plus clair que Muhammad-'Alí était condamné à l'échec complet. Il " ...fut condamné ...à être frustré de ses mauvais desseins, à voir tous ses espoirs s'évanouir, ses véritables motifs paraître au grand jour, son honneur et sa gloire d'autrefois s'éteindre sans rémission. " $2-43£

Eventuellement, il mourut " ses espoirs brisés, ses complots frustrés, la société de ses compagnons conspirateurs éteinte. " $2-44£

Un autre briseur de l'Alliance qui émergea au cours du ministère d''Abdu'l-Bahá fut Ibráhim Khayru'lláh, un docteur syrien qui joignit les rangs de la Foi au Caire. Il vint à Chicago en 1894 et commença à y enseigner la Foi ainsi que dans d'autres villes. Ses succès d'enseignement embrasèrent sa nature égotiste et il plongea dans l'abîme du bris de l'Alliance. Collaborant avec les briseurs de l'Alliance associés à Muhammad-'Alí, Khayru'lláh écrivit des publications dénonciatrices attaquant le Maître. Il " trouva la mort peu après avoir proféré ces dénonciations, complètement abandonné et méprisé par la totalité des membres " $2-45£ de la communauté bahá'íe.

2.3.5. Le Gardien a-t-il subi des attaques de la part des briseurs de l'Alliance ?

Au cours du ministère de Shoghi Effendi, Gardien de la Foi, plusieurs tentatives ont été faites pour renverser les provisions de l'Alliance. Seules les principales figures sont ici mentionnées.

Ahmad Sohrab, ancien secrétaire d''Abdu'l-Bahá, poussé par l'ambition et le sens de sa propre importance, attaqua abondamment l'Ordre administratif, " s'efforçant de défigurer le noble travail d''Abdu'l-Bahá et de corrompre ses principes administratifs. " $2-46£ Ses " perfides machinations " furent " complètement frustrées. " $2-47£

Avarih, qui avait été un enseignant bahá'í très actif, fut victime de ses ambitions et viola l'Alliance, attaquant le Gardien dans dix volumes. Décrit par le Gardien comme " condamné par la postérité comme le plus honteux, le plus vicieux et le plus implacable apostat des annales de la Foi, " $2-48£ il fut incapable soit de rassembler une suite autour de lui soit de démembrer la communauté bahá'íe.

Ruth White, une Bahá'íe américaine, et quelques croyants, pour la plupart d'Allemagne, ont contesté l'authenticité du Testament d''Abdu'l-Bahá. Elle " avait comme motif ultérieur d'essayer de discréditer une administration à laquelle elle s'opposait personnellement. " $2-49£

En dépit d'efforts énergiques, elle fut " impuissante à effectuer la moindre brèche dans les rangs des ... vaillants défenseurs " $2-50£ de la Foi. Au cours des années récentes, Hermann Zimmer, un briseur de l'Alliance allemand, a tenté sans succès de faire revivre les assertions de Mme White par une vaste circulation d'un livre intitulé A Fraudulent Testament Devalues the Bahá'í Religion into Political Shoghism ( Un Testament Frauduleux Dévalue la Religion Bahá'íe en Shoghisme Politique ).

Du fait de cette attaque renouvelée, il convient d'examiner plus en détails les erreurs inhérentes dans les affirmations de Mme White et de M. Zimmer.

La Maison Universelle de Justice a traité très clairement ce sujet dans le passage suivant d'une lettre adressée à des croyants d'Europe :

" Mme White affirme que le Testament devrait être examiné de trois angles différents; premièrement, du point de vue spirituel - s'il est d'accord avec l'enseignement et l'intention d''Abdu'1-Bahá au cours de sa vie; deuxièmement, du point de vue littéraire - s'il est écrit dans le style d''Abdu'l-Bahá; et troisièmement, si l'écriture peut être prouvée comme étant celle d''Abdu'l-Bahá. " $2-51£

Reprenant le premier point, le caractère spirituel du Testament d''Abdu'l-Bahá, l'Organisme Suprême a déclaré :

" Le premier aspect a été ouvert à l'examen minutieux de tous les Bahá'ís depuis que le Testament a été publié et il est abondamment clair pour tous ceux qui sont familiers des Ecrits, tant de Bahá'u'lláh que d''Abdu'l-Bahá, que le Testament est entièrement en harmonie avec les autres Ecrits de la Révélation bahá'íe ... spécifiquement en ce qui a trait à la désignation d'un successeur personnel à 'Abdu'l-Bahá ... le Maître y a fait allusion à maintes reprises avant son décès. " $2-52£

La Main de la Cause 'Alí Akbar Furútan, dans un commentaire écrit à la requête de la Maison de Justice et distribué par cet organisme, a amplifié ce point, écrivant :

" ...les provisions de ce Document sont entièrement confirmées et appuyées par des vingtaines de preuves historiques dont quelques-unes sont données ci-après à titre d'exemples :

a) En 1902, une croyante américaine écrivit au Maître disant que, selon les prophéties de la Bible (Isaïe 11:6), quand son ministère prendrait fin " un petit enfant les conduirait " et elle demanda au Maître si cet enfant existait et était alors vivant. En réponse à cette question 'Abdu'l-Bahá révéla la Tablette qui suit:

" O Servante de Dieu ! "

" En vérité, cet enfant est né et est vivant et de lui sortiront des choses merveilleuses dont tu entendras parler dans l'avenir. Tu le verras doué de la plus parfaite apparence, d'une capacité suprême, d'une perfection absolue, d'un pouvoir consommé et d'une puissance insurpassée. Son visage brillera d'un éclat qui illuminera tous les horizons du monde; par conséquent, n'oublie pas ceci aussi longtemps que tu vivras puisque les âges et les siècles porteront ses traces. "

" Que sur toi soient la salutation et la louange, 'Abdu'l-Bahá Abbás "

b) Bien avant le décès d''Abdu'l-Bahá, trois amis de Perse se sont enquis de son successeur. Il écrivit en réponse : " ... Sachez en vérité que c'est là un secret bien gardé. C'est comme une gemme enfouie dans sa coquille. Il est prescrit qu'il sera révélé. Le temps viendra où sa lumière apparaîtra, où ses preuves seront rendues manifestes et ses secrets dévoilés. "

c) Le docteur Yunis Khán, qui pendant des années agit en qualité de secrétaire et interprète d''Abdu'l-Bahá, écrit dans son livre " Mes Réminiscences des Neuf Années à 'Akká " qu'un jour à 'Akká il dit à 'Abdu'l-Bahá que, selon ce qu'on entendait dire, le Maître aurait dit que celui qui devait lui succéder était déjà né. Après une pause, 'Abdu'l-Bahá dit : " Oui, c'est vrai. " En réponse à une autre question, il répliqua : " Le triomphe de la Cause de Dieu est dans ses mains. "

d) Vers la fin de sa vie, 'Abdu'l-Bahá donna instructions à l'Assemblée Spirituelle de Tihrán d'enregistrer les titres de tous les immeubles et propriétés possédés par les Bahá'ís, en Perse, au nom de " Mírzá Shoghi Rabbani, qui est le fils de Mírzá Hádí Shírazí " et " est à Londres. "

e) Ce qui suit est l'essence des réminiscences d'une doctoresse allemande, du nom de J. Fallscheer, qui vivait à Haïfa aux temps du Maître et traitait occasionnellement les dames de sa maison. Une partie de ses réminiscences est publiée dans la revue Bahá'íe allemande " Sonne der Wahrheit ". Ayant référé à Shoghi Effendi comme " mon futur Elie ", 'Abdu'l-Bahá lui dit : " Bahá'u'lláh, la Grande Perfection - bénies soient ses paroles dans le passé, le présent et à jamais - choisi cet insignifiant pour être son successeur, non parce que j'étais le premier-né, mais parce que son œil intérieur avait déjà discerné sur mon front le sceau de Dieu. Avant son ascension à la Lumière éternelle, la Manifestation bénie m'a rappelé que moi aussi - sans égard à la progéniture ou à l'âge - je dois observer parmi mes fils et petits-fils qui Dieu indiquera pour son office. Mes fils sont passés à l'éternité dans leurs années les plus tendres; dans ma lignée et parmi mes parents, seul le petit Shoghi a l'ombre d'une grande vocation dans la profondeur de ses yeux. " $2-53£

Jusqu'ici, nous n'avons considéré que le premier des trois points soulevés par Mme White. Son deuxième, concernant le style littéraire du Testament d' 'Abdu'l-Bahá, est discuté par la Maison Universelle de Justice :

" Le deuxième aspect, le style littéraire du Testament, ne peut être jugé de façon appropriée que par celui qui est familier avec la langue persane parce que la plupart des Tablettes du Maître publiées en anglais sont des premières traductions qui laissent beaucoup de place à l'amélioration. 'Abdu'l-Bahá avait un style très caractéristique et inimitable et il ne fait aucun doute dans l'esprit des Bahá'ís persans ( qui, jusqu'au décès de Shoghi Effendi, composaient la majorité des disciples de Bahá'u'lláh ) que le Testament est écrit dans ce style. " $2-54£

Monsieur Furútan commente aussi ce point, déclarant : " L'un des traits distinctifs des Ecrits d' 'Abdu'l-Bahá avec lequel les amis persans sont tout à fait familiers, c'est son style et mode d'expression uniques, qui lui sont caractéristiques à lui seul. Cette familiarité des amis avec son style les a aussi rendus confiants que le texte complet de cette Charte divine était indubitablement écrit par la même Plume infatigable dont un si énorme volume d'écrits avait, pendant pas moins de vingt-neuf années, sans cesse coulé ". $2-55£

La troisième et dernière affirmation de Mme White avait trait à l'écriture du Testament d''Abdu'l-Bahá. Sur ce point aussi la Maison Universelle de Justice a donné une direction claire, déclarant :

" Troisièmement, en ce qui a trait à l'écriture du Testament, vous devriez savoir que Shoghi Effendi a envoyé des photostats du Testament, non seulement aux Assemblées Spirituelles Nationales mais aussi pour être distribués aux croyants de Perse. Vous devriez aussi vous souvenir que les membres de la famille du Maître, y compris son demi-frère Muhammad-'Alí qui est si fortement condamné dans le Testament, tout comme les milliers de croyants persans qui ont révisé et étudié ses Tablettes, étaient tout à fait familiers avec l'écriture d''Abdu'l-Bahá et le Testament est si évidemment de cette écriture que personne de ceux ainsi qualifiés pour juge - même ceux qui auraient pu bénéficier d'affirmer que le Testament était invalide - n'a même mis son authenticité en question.

Même les croyants qui, après le décès du Maître, devinrent des ennemis acharnés de Shoghi Effendi ... n'ont pas mis en doute la validité du Testament. L'unique contestation est venue de Mme White, une Américaine qui ignore le persan, qui avait pour motif ultérieur d'essayer de discréditer une administration à laquelle elle s'opposait personnellement. L'expert en écriture dont elle a cité l'opinion à l'appui de son argument était aussi un occidental et lui-même a dit qu'il ne pouvait donner une opinion définitive sans voir l'écriture dans l'original.

Mme White alla jusqu'à en appeler aux autorités " civiles " de Palestine pour qu'une action légale soit prise en la matière, requête que les autorités britanniques ont sèchement refusée. Quand, plusieurs mois plus tard, Badi'u'lláh, frère et lieutenant de l'archibriseur de l'Alliance de Bahá'u'lláh alors décédé, approcha ces mêmes autorités se réclamant du droit de s'opposer à la translation projetée des restes de la Mère et du Frère d''Abdu'l-Bahá d''Akká à Haïfa, elles ont catégoriquement soutenu l'autorité de Shoghi Effendi comme successeur d''Abdu'l-Bahá, se basant sur leur examen minutieux du Testament dont Badi'u'lláh ne contestait pas la validité. "

" Le Testament d''Abdu'l-Bahá a été écrit en trois parties, à trois moments différents de sa vie. Les trois parties sont toutes écrites de sa propre main et sont signées par lui. Toutes les trois, formant un total de douze pages, étaient dans une enveloppe sous scellé dans son coffre-fort au moment de son décès. La face de l'enveloppe était adressée à Shoghi Effendi de la main même du Maître et portait sa signature. A l'endos elle portait trois autres signatures d' 'Abdu'l-Bahá en travers de la patte où elle était cachetée. Shoghi Effendi était en Angleterre quand le Maître mourut et par conséquent, à ce moment-là, son Testament fut retiré du coffre-fort par des membres de sa famille et ouvert pour voir s'il avait donné des instructions concernant son inhumation ". $2-56£

Le commentaire de Monsieur Furútan discute aussi ce point :

" Quand le photostat du texte du Testament parvint aux Assemblées Spirituelles et aux amis de Perse et d'ailleurs, il fut partout reconnu et accepté de façon certaine et évoqua dans les cœurs des amis un sentiment de soumission aimante envers ses provisions. En fait, au cours des vingt-neuf années du ministère d''Abdu'l-Bahá, les amis de l'Est étaient devenus intimement familiers avec le style et le caractère de son écriture inimitable par les innombrables Tablettes qui coulaient jour et nuit de sa Plume divinement animée. En effet, le volume des écrits de sa propre main avait été si prolifique qu'il n'est qu'équitable de dire qu'au moment de son décès il n 'existait presque pas de foyer en Perse où il n'y avait pas d'exemplaire de son écriture, soit sous forme de Tablettes originales ou sous forme de photostat ".

" A la lumière de ce qui précède, la question de l'authenticité du Testament d' 'Abdu'l-Bahá et du fait qu'il ait été écrit de sa propre main et plusieurs fois scellé et signé par lui, était et est si claire, manifeste et indubitable que personne dans l'Est, pas même ses adversaires les plus implacables comme Muhammad-'Alí, l'archi-ennemi, ou Badi'u'lláh, ou le rusé Madjdid-Din qui instiguait constamment les autres briseurs de l'Alliance contre 'Abdu'l-Bahá, aucun parmi eux ou d'autres qui s'opposèrent avec acharnement à Shoghi Effendi après l'ascension du Maître, n'a même insinué la possibilité que le Testament soit un document forgé, nonobstant le fait qu'une partie appréciable de ce Document traitait de l'énumération de leurs mauvaises actions et de leurs intrigues... "

" Dans tout le monde bahá'í, la seule personne qui ait jamais dénoncé le Testament comme document forgé fut une Américaine nommée Mme White. Elle n'était pas du tout familière avec la langue et l'écriture persanes et ses efforts mal inspirés, en plus d'être la cause de la défection de quelques premiers croyants d'Allemagne, échouèrent complètement dans leurs fins ". $2-57£

Ceci dispose des trois points constituant la base de l'attaque de l'Alliance par Mme White récemment reformulée par Hermann Zimmer. La réfutation de cette attaque a été formulée ici d'une façon considérablement détaillée à cause de sa pertinence contemporaine. Elle sert aussi à illustrer le caractère illogique des attaques des briseurs de l'Alliance en contraste avec la clarté et la logique irrésistible de la direction donnée par la Maison Universelle de Justice.

2.3.6. Les parents du Gardien sont-ils demeurés fidèles à l'Alliance ?

Certains des plus proches parents du Gardien furent infectés par l'esprit du bris de l'Alliance, ayant pour résultat des " alliances déshonorantes ... d'abord avec des briseurs de l'Alliance et maintenant avec les ennemis externes de la Foi. " $2-58£ Leurs attaques contre le Gardien lui ont occasionné une grande souffrance et l'ont conduit à pleurer le " déclin marqué, caractère tragique et état spirituel petits-enfants 'Abdu'l-Bahá. " $2-59£

Le Gardien a aussi commenté:

" Le temps seul révélera l'étendue des ravages causés par ce virus de violation injecté et nourri pendant plus de deux décades dans la famille d''Abdu'l-Bahá ". $2-60£

2.3.7. Les briseurs de l'Alliance ont-ils attaqué la Foi depuis le décès du Gardien ?

Le cas le plus notoire de bris de l'Alliance pendant les années qui ont suivi le décès de Shoghi Effendi, en 1957, a été la tentative déplorable de Mason Remey, qui avait occupé le rang de Main de la Cause de Dieu, d'usurper le Gardiennat. Cette attaque fut lancée en dépit du fait que le Testament d''Abdu'l-Bahá spécifie que la désignation d'un autre Gardien par Shoghi Effendi ne pouvait se faire que " du premier-né du Gardien " ou d'une " autre branche ". $2-61£

Les Mains de la Cause en Terre Sainte ont expliqué ce que signifie le terme " branche ". Le mot " Ghosn " (pluriel de " Aghsân ") est un mot arabe qui signifie branche. Bahá'u'lláh a utilisé ce terme pour désigner spécifiquement ses propres descendants mâles. Il ne s'applique à aucune autre catégorie de gens.

Il a donné à 'Abdu'l-Bahá le titre de "La Très Grande Branche". Son second fils, Muhammad-'Alí fut connu comme "La Grande Branche"; son troisième fils, Mehdí, "La Branche la Plus Pure", etc. Le Gardien lui-même est désigné dans le Testament du Maître comme "La Branche Choisie". "

" Tous les parents mâles du Báb sont invariablement appelés "Afnán", ce qui veut dire "rameau" "

" Ces deux désignations ne sont pas interchangeables. Encore et encore, dans les Tablettes de Bahá'u'lláh, ces termes "Aghsán" et "Afnán" sont spécifiquement utilisés dans ce sens. "

" Par exemple, dans la "Tablette de la Branche", le mot original est "Ghosn" (i.e. branche), référant à 'Abdu'l-Bahá ".

" L'usage ordinaire anglais du mot "branche" a causé énormément de confusion alors qu'il n'y a pas l'ombre d'une ambiguïté dans les textes persans et arabes... "

" L'on doit aussi souligner qu'il n'existe pas de majuscule ni en persan ni en arabe de sorte qu'il est impossible de déduire un argument quelconque de l'usage ou de l'absence de la majuscule dans les textes anglais ". $2-62£

A la suite du décès de Shoghi Effendi, en novembre 1957, les Mains de la Cause de Dieu se sont réunies en Terre Sainte, à la suite de quoi elles ont émis une Proclamation, déclarant :

" ...Le Gardien bien-aimé n'a laissé aucun héritier. Les Aghsán (branches) tous et chacun sont ou bien décédés ou ont été déclarés violateurs de l'Alliance par le Gardien à cause de leur infidélité au Testament du Maître et de leur hostilité envers lui, nommé premier Gardien dans ce document sacré ...aucun successeur à Shoghi Effendi n'aurait pu être désigné par lui ". $2-63£

Cette proclamation fut signée par vingt-six Mains de la Cause, y compris Mason Remey. Toutefois, en 1960, Mason Remey prétendit être le Gardien. L'argument qu'il avança était que Shoghi Effendi l'avait nommé président d'un organisme désigné sous le nom de Conseil Bahá'í International. Le Gardien avait prévu que le Conseil Bahá'í International deviendrait plus tard un Conseil élu, puis serait remplacé par la Maison Universelle de Justice élue. Le Testament stipule que le Gardien est le " chef sacré " de la Maison Universelle de Justice. Mason Remey affirma que sa présidence du Conseil Bahá'í International signifiait qu'il deviendrait président de la Maison Universelle de Justice et donc Gardien de la Cause.

Les Mains de la Cause démolirent très clairement et lucidement cette fausse prétention, déclarant :

" Sans un seul mot écrit par le Gardien, Mason Remey prétend que, puisqu'il était président du Conseil Bahá'í International et puisque cet organisme est l'embryon de l'Institution Internationale, cela le rend automatiquement président de ce futur organisme et donc Gardien de la Foi ".

" Si le président du Conseil Bahá'í International est ipso facto Gardien de la Foi bahá'íe, alors le bien-aimé Gardien lui-même, Shoghi Effendi, aurait dû être président de ce premier Conseil Bahá'í International ".

" Si la présidence du premier Conseil Bahá'í International, qui n'était pas un organisme élu mais nommé par Shoghi Effendi, était permanente, pourquoi le bien-aimé Gardien lui-même demanda-t-il un Conseil Bahá'í International élu dans l'avenir et son efflorescence éventuelle en Maison Universelle de Justice ? "

" Nous n 'avons pas même une indication dans aucun écrit de Shoghi Effendi que les officiers du premier Conseil Bahá'í International nommé seraient transférés au Conseil Bahá'í International élu ".

" Rien n'indique nulle part dans les Enseignements que les officiers du Conseil Bahá'í International élu ne seraient pas élus suivant le mode d'élection de tout autre organisme bahá'í élu ".

" Le mode d'élection de la Maison Universelle de Justice a été indiqué par 'Abdu'l-Bahá lui-même ".

" Il n'y a aucune raison possible de conclure que Mason Remey, ou tout autre membre du Conseil, serait automatiquement transféré comme membre de cet organisme ".

" Si la présidence du Conseil Bahá'í International, soit nommé soit élu, était synonyme de la présidence de la Maison Universelle de Justice, il s'ensuit donc que le bien-aimé Gardien lui-même aurait assumé ce poste ". $2-64£

Pas plus d'une poignée de Bahá'ís furent trompés par la prétention de Mason Remey et le suivirent dans la violation de l'Alliance et l'expulsion de la Foi. Au cours des années subséquentes, ils ne firent aucune impression durable sur l'unité de la communauté bahá'íe. Pendant que les Bahá'ís allaient de victoire en victoire, complétant la Croisade de Dix Ans, élisant la Maison Universelle de Justice, s'embarquant sur le Plan de Neuf Ans, enrôlant une multitude de chercheurs de toutes les parties du monde, les disciples de Mason Remey se fragmentaient par la dissension et la division interne. Privé de l'esprit de la Foi, l'ensemble des supporteurs de Remey se démembra. Finalement, Mason Remey mourut, ses espoirs d'usurper le Gardiennat totalement frustrés. Son décès fut annoncé aux Bahá'ís par la Maison Universelle de Justice dans ce cable :

" Charles Mason Remey, dont tentative arrogante usurper Gardiennat après décès Shoghi Effendi mena son expulsion rangs fidèles, décédé à Florence Italie centième année sa vie, inhumé sans rites religieux, abandonné disciples antan. Histoire défection pitoyable celui qui avait reçu grands honneurs du Maître et du Gardien constitue exemple de plus futilité toutes tentatives miner Alliance invincible Cause Bahá'u'lláh ". $2-65£

2.4. Principes Généraux Régissant les Attaques contre la Foi

2.4.1. La Foi est-elle immunisée contre les tentatives pour la diviser ?

Non, elle n'est pas immunisée contre les attaques qui ont pour but de créer une division dans la communauté bahá'íe. Le Gardien déclare que :

" ...ce serait pure illusion, tout à fait irraisonnable et injustifiable " d'imaginer que la Cause " soit, en tout temps, immunisée contre toute divergence d'opinion, ou toute défection de la part de ses innombrables adeptes ". $2-66£

2.4.2. Une telle tentative peut-elle réussir ?

Le Gardien décrit l'Alliance de Bahá'u'lláh comme " une Alliance destinée par lui à être l'unique refuge contre le schisme, le démembrement et l'anarchie. " $2-67£ il déclare que " le cachet de sa Foi " réside dans le fait que la sécession,

" ...qu'elle soit effectuée par ceux qui apostasient leur foi ou prêchent des doctrines hérétiques, n'ait pas réussi ...à scinder l'ensemble des adhérants à la Foi, ou à créer une brèche grave, permanente et irrémédiable dans la structure organique. " $2-68£

2.4.3. Qu'arrive-t-il quand la Foi est attaquée ?

Une attaque contre la Foi déclenche une puissante séquence d'événements qui conduit inévitablement au triomphe ultime de la Cause. Le Gardien décrit cette séquence en ces termes :

" ...avec chaque nouvelle éruption d'hostilité à la Foi, que ce soit de l'intérieur ou de l'extérieur, une mesure correspondante de déversement de grâce, soutenant ses défenseurs et confondant ses adversaires, a été providentiellement libérée, communiquant un nouvel élan à l'avance de la Foi. " $2-69£

Puis le Gardien procède au dévoilement d'une vision plus vaste du progrès constant de la Foi :

" ...par ses manifestations, cette impulsion provoquerait à son tour une nouvelle hostilité dans des secteurs jusqu'alors inconscients de ses implications provocatrices - cette hostilité accrue étant accompagnée par une révélation encore plus impressionnante du Pouvoir divin et une effusion plus abondante de grâces célestes qui, en permettant aux supporteurs de cette Foi d'enregistrer des victoires encore plus brillantes, ferait naître ainsi des questions d'une importance encore plus vitale et soulèveraient des ennemis encore plus formidables contre une Cause qui ne peut, à la fin, que résoudre ces questions et écraser la résistance de ces ennemis par un déploiement encore plus glorieux de son pouvoir inhérent ". $2-70£

2.4.4. Y a-t-il un rythme dans le progrès de la Foi ?

La suite du passage qui précède décrit les pulsions rythmiques qui caractérisent la croissance de la Foi :

" La marche irrésistible de la Foi de Bahá'u'lláh, vue dans cette lumière et mue par l'influence stimulante que le manque de sagesse de ses ennemis et la force latente en elle-même engendrent tous deux, se résout en une série de pulsions rythmiques et précipitées, d'une part, par les éruptions explosives de ses ennemis et, d'autre part, par les vibrations du Pouvoir divin qui l'accélèrent d'un élan toujours accru sur ce cours prédestiné tracé pour elle par la Main du Tout-Puissant ". $2-71£

2.4.5. Comment devons-nous considérer les attaques contre la Foi ?

Puisque les attaques contre la Foi déclenchent une séquence d'événements qui résulte en une croissance accrue de la Cause, nous pouvons très bien considérer de telles attaques comme étant ultimement bénéfiques. Le Gardien a écrit :

" Puisque l'opposition à la Foi, de quelque source qu'elle puisse jaillir, quelle que soit la forme qu'elle puisse assumer et quelque violentes que puissent être ses éruptions, est reconnue comme la force motrice qui, d'une part, galvanise les âmes de ses vaillants défenseurs et, d'autre part, gemme pour eux des sources fraîches de cette Energie divine et inépuisable, nous, qui sommes appelés à représenter, défendre et promouvoir ses intérêts, loin de considérer une quelconque manifestation d'hostilité comme une preuve de l'affaiblissement des piliers de la Foi, devons l'acclamer à la fois comme un don de Dieu et une occasion venue de Dieu que, si nous demeurons intrépides, nous pouvons utiliser pour l'avancement de sa Foi, la mise en déroute et l'élimination totale de ses adversaires ". $2-72£

2.5. Le Rôle de l'individu Bahá'í
2.5.1. Que puis-je faire en tant que Bahá'í ?

En devenant Bahá'í, chacun d'entre nous est enjoint de s'efforcer de devenir ferme dans l'Alliance. 'Abdu'l-Bahá souligne avec emphase :

" ...au début, l'on doit affermir ses pas dans l'Alliance - pour que les confirmations de Bahá'u'lláh puissent nous encercler de tous côtés, que les cohortes de l'Assemblée Suprême puissent devenir les soutiens et les aides, et que, comme les images gravées dans la pierre, les exhortations et les conseils d''Abdu'l-Bahá puissent demeurer en permanence et ineffaçables dans les tablettes des cœurs ". $2-73£

A maints endroits, 'Abdu'l-Bahá décrit la fermeté dans l'Alliance comme " la chose la plus importante " $2-74£ et la rattache à l'obéissance au Chef de la Foi.

" La fermeté dans l'Alliance signifie l'obéissance, de sorte que personne ne puisse dire, "voici mon opinion" ; non, plutôt, il doit obéir à ce qui procède de la Plume et de la Langue de l'Alliance ". $2-75£

L'accroissement de la fermeté dans l'Alliance est partie intégrante du processus d'évolution spirituelle accessible à travers les Enseignements bahá'ís et est nourri par les pratiques spirituelles indiquées dans les Enseignements - la prière et le jeûne, la lecture des Saints Textes, les principes moraux et éthiques, l'enseignement de la Foi, la participation aux activités administratives, la contribution au Fonds, ne sont que celles de ces pratiques qui ressortent le plus. En exécutant ces pratiques, l'on devrait continuellement chercher une prise de conscience plus profonde et plus aiguë de l'autorité dont Bahá'u'lláh a doté ces Institutions administratives.

2.5.2. Qu'en est-il des contacts avec les briseurs de l'Alliance ?

Aucun aspect des Enseignements bahá'ís n'est plus fortement accentué que la nécessité impérieuse d'éviter les contacts avec les briseurs de l'Alliance. Considérez les mots utilisés par 'Abdu'l-Bahá dans ce passage de son Testament :

" ...parmi les principes fondamentaux de la Cause de Dieu, l'un des plus importants est de fuir et d'éviter entièrement les briseurs du Covenant, car ils détruiraient la Cause de Dieu de fond en comble, extermineraient sa Loi et rendraient inutiles tous les efforts faits dans le passé ". $2-76£

Le Gardien a réitéré cette nécessité en des termes tout aussi forts : " En plusieurs endroits et avec beaucoup d'emphase, Bahá'u'lláh et le Maître nous ont dit d'éviter complètement tous les briseurs de l'Alliance ". $2-77£

2.5.3. Quelle est la raison de cette restriction ?

" La Manifestation de Dieu exprime la vérité divine dans sa Révélation. Très souvent, cette vérité est tout à fait nouvelle et dépasse l'état de connaissance obtenu par l'usage du seul procédé rationnel. Nous en trouvons un exemple dans les déclarations des Enseignements qui décrivent le bris de l'Alliance comme un état spirituel infectieux, directement analogue aux maladies physiques infectieuses avec lesquelles la science médicale s'est familiarisée au cours du dernier siècle. En réponse à cette question venue d'un croyant, 'Abdu'l-Bahá a écrit :

" Tu as posé certaines questions ; pourquoi les âmes bénies et spirituelles, qui sont fermes et solides, évitent la compagnie de personnes dégénérées. C'est parce que, tout comme les maladies corporelles... sont contagieuses, de même, les maladies spirituelles sont aussi infectieuses. Si un tuberculeux devait s'associer à un millier de personnes saines et en santé, la santé de ces milliers de personnes n'affecterait pas le tuberculeux et ne le guérirait pas de sa consomption. Mais, quand ce tuberculeux s'associe à ces milliers d'âmes, en un court délai la maladie de la consomption infecte un nombre de ces personnes saines. C'est une chose claire et évidente en soi ". $2-78£

Il déclare ailleurs :

" L'on doit protéger et sauvegarder les âmes bénies contre les souffles et les maladies spirituelles fatales, autrement, la violation, comme la peste, deviendra une épidémie et tous périront ". $2-79£

Des déclarations similaires sont faites par le Gardien. Référant aux briseurs de l'Alliance, il a écrit : " ...ils sont affligés par ce que nous pourrions essayer de définir comme une maladie spirituelle contagieuse. " $2-80£ il souligne aussi que " Bahá'u'lláh et le Maître... nous ont dit, toutefois, de prier pour eux ". $2-81£

L'analogie avec la maladie physique infectieuse continue de s'appliquer. Nous mettons en quarantaine un individu affligé d'un malaise physique contagieux mais offrons des prières pour sa guérison; de même, nous ne nous associons pas aux briseurs de l'Alliance mais nos prières sont offertes pour qu'ils soient guéris de cette grave maladie spirituelle.

2.5.4. Cet enseignement de la Foi ne restreint-il pas ma liberté ?

Toutes les lois bahá'íes imposent des contraintes quant à la variété des comportements permis à un Bahá'í, - le commandement de la prière obligatoire, la stipulation d'une période de jeûne, l'admonition d'éviter les substances intoxicantes ou narcotiques, etc. Toutefois, ces contraintes ne restreignent pas notre liberté; au contraire, le but des enseignements bahá'ís est de promouvoir la vraie liberté en délivrant l'individu de l'esclavage à sa nature matérielle. Bahá'u'lláh a écrit :

" Si peu que vous en ayez l'idée, la vraie liberté pour l'homme consiste à se soumettre à Mes commandements. S'il observait tout ce que Nous lui avons envoyé du Ciel de la Révélation, il atteindrait certainement à la liberté véritable ". $2-82£

Vu dans cette lumière, avec la perspective des Enseignements bahá'ís, le commandement d'éviter les briseurs de l'Alliance fait partie du code de comportement par lequel un individu bahá'í peut atteindre à un degré sans précédent de liberté, avec le bonheur et la sérénité qui en résultent.

2.5.5. Cette non-association aux briseurs de l'Alliance ne contredit-elle pas le but de la Foi bahá'íe de promouvoir l'unité ?

La Maison Universelle de Justice a expliqué un principe vital sous-jacent à cette question :

" En tentant de comprendre les Ecrits, l'on doit donc d'abord se rendre compte qu'il n'y a et ne peut y avoir aucune contradiction réelle entre eux et, à la lumière de ceci, nous pouvons chercher avec confiance l'unité de signification qu'ils contiennent ". $2-83£

En appliquant ce principe, il devient clair que l'unité que la Foi bahá'íe est progressivement en voie d'établir dans le monde, c'est l'unité par l'obéissance aux Enseignements divins : toutes les autres formes d'unité sont temporaires et condamnées a s'écrouler. 'Abdu'l-Bahá déclare :

" Nous devons tous tourner nos visages vers le Centre désigné afin que l'unité bahá'íe soit préservée; autrement, en un an, les Bahá'ís seraient divisés en un millier de sectes ". $2-84£

" Il est clair, indubitablement, que le pivot de l'unité de l'humanité n'est rien d'autre que le pouvoir du Covenant ". $2-85£

Ainsi, le contact avec les briseurs de l'Alliance conduirait à la propagation du viol de l'Alliance, ayant pour résultat l'écroulement de l'unité de la Foi bahá'íe. Divisée, la communauté bahá'íe serait incapable d'effectuer l'unité du genre humain. La catastrophique séquence d'événements est évitée par le pouvoir de l'Alliance et les Enseignements promettent catégoriquement que l'unité bahá'íe sera préservée et croîtra pour embrasser la généralité de l'humanité dans le Royaume de Dieu sur terre.

2.5.6. Puisque les Enseignements bahá'ís demandent la recherche indépendante de la vérité ne devrais-je pas examiner le point de vue d'un briseur de l'Alliance ?

La recherche indépendante de la vérité est une injonction soulignée à plusieurs reprises dans les Enseignements bahá'ís. C'est à la suite de ce processus que celui qui cherche la vérité est conduit à étudier la réclamation de la Manifestation de Dieu. Bahá'u'lláh décrit les Manifestations comme " ...des Sources de la Parole immortelle de Dieu et des Dépositaires des gemmes de la Science divine ". $2-86£

Elles déclarent être les révélatrices de la Vérité divine. L'acceptation de la Manifestation comporte nécessairement l'acceptation de sa Révélation comme reposoir de la vérité. Puis, le croyant s'engage dans le processus passionnant et sans fin de recherche des vérités contenues dans la Révélation, armé d'une foi inébranlable dans la validité de cette Révélation.

Bien que la signification de la Révélation soit sans limites, ses commandements sont clairs et sujets à toute clarification supplémentaire requise par les Institutions administratives appropriées. Ceux qui acceptent la Manifestation comme Révélatrice de la vérité sont ainsi obligés d'observer fidèlement ses instructions. Bahá'u'lláh déclare :

" Quoi que commande le Créateur à Ses créatures, elles le doivent accomplir diligemment, avec la plus vive ardeur et la plus parfaite allégresse. Elles ne doivent en aucune façon permettre à leur imagination d'obscurcir leur jugement, ni prendre leurs propres chimères pour la voix de l'Eternel ". $2-87£

La Maison Universelle de Justice a aussi clarifié cette question, déclarant :

" Bahá'u'lláh a commandé aux Bahá'ís eux-mêmes de rechercher indépendamment la vérité, de "voir par" leurs "propres yeux et non pas avec les yeux des autres". Chaque Bahá'í est libre, non, plutôt, incité à exprimer librement son opinion et sa compréhension des Enseignements, mais tout cela est d'une catégorie toute différente d'un Bahá'í qui s'oppose aux Enseignements très nets de Bahá'u'lláh ". $2-88£

2.5.7. Ne serait-il pas impoli d'éviter tout contact avec un briseur de l'Alliance qui m'approcherait, m'écrirait ou me téléphonerait ?

La politesse, ou code raffiné de conduite et de comportement, provient originalement des enseignements des Manifestations de Dieu qui, à travers les Révélations successives, ont tiré l'humanité des profondeurs de la sauvagerie. 'Abdu'l-Bahá a déclaré :

" Les prophètes de Dieu sont les premiers éducateurs. Ils répandent sur l'homme l'éducation universelle et font qu'il s'élève des plus bas degrés de la sauvagerie aux plus hauts pinacles du développement spirituel ". $2-89£

Ainsi, un croyant qui obéit aux enseignements de la Manifestation de Dieu ne peut jamais être légitimement accusé de violer les bonnes manières. Les Enseignements divins définissent ces formes de comportement qui constituent les bonnes manières. Dans un sens très réel, l'obéissance aux enseignements ayant trait à la non-association avec les briseurs de l'Alliance représente la plus haute forme de comportement raffiné et de bonnes manières puisqu'elle est en accord avec la Volonté de Dieu pour cet âge.

2.5.8. Comment puis-je reconnaître un briseur de l'Alliance ?

L'esprit du bris de l'Alliance est évident si un Bahá'í inscrit " attaque Bahá'u'lláh ou les Institutions centrales de la Foi, " $2-90£

" ...affirme ses opinions comme une interprétation correcte et faisant autorité des Enseignements, et attaque ou s'oppose aux Institutions-mêmes que Bahá'u'lláh a créées pour protéger son Alliance ". $2-91£

S'il arrive qu'une telle preuve existe, la question devient l'affaire des Institutions administratives plutôt que de l'individu. Seules ces institutions peuvent désigner quelqu'un comme briseur de l'Alliance.

2.5.9. Comment les briseurs de l'Alliance essayent-ils d'influencer les Bahá'ís ?

Une grande variété d'approches sont utilisées dans le but général d'impliquer un Bahá'í dans une longue discussion avec un briseur de l'Alliance ou une considération détaillée des vues du briseur de l'Alliance.

Par exemple, les briseurs de l'Alliance peuvent faire appel au souci bahá'í de l'unité comme base à une association avec eux ; ou défier un Bahá'í de rechercher indépendamment la vérité en écoutant leurs assertions. Ils peuvent utiliser la flatterie ou le ridicule, soit pour persuader ou pour inciter un croyant à discuter avec eux.

Les bonnes manières conventionnelles peuvent être invoquées, comme lorsqu'un briseur de l'Alliance téléphone à un Bahá'í et se lance dans une déclaration de ses vues, confiant que les " bonnes manières " empêcheront le Bahá'í de mettre fin à l'appel unilatéralement. Un briseur de l'Alliance peut tenter un Bahá'í dans une discussion en prétendant être sur le point de joindre à nouveau la Foi, un seul point ayant encore besoin d'être clarifié par le Bahá'í.

Ces exemples ne sont que des illustrations pour souligner le besoin de vigilance et de prudence. Référant aux briseurs de l'Alliance, le Gardien a déclaré :

" Les faits, les situations, sont ce qui compte. Il n'existe probablement pas au monde de groupe de gens possédant une langue plus douce ou clamant plus fort leur innocence que ceux qui, du fond de leurs cœurs, et par chaque action, sont des ennemis du Centre de l'Alliance ". $2-92£

Les briseurs de l'Alliance peuvent adopter le déguisement de l'innocence, de la sincérité ou même de la piété dans une tentative pour prendre les Bahá'í au piège de leurs machinations. Un tel déguisement ne doit pas obscurcir le fait qu'un briseur de l'Alliance a violé un très important commandement de la Foi et est dans un état de maladie spirituelle.

Il y a plusieurs années, un croyant écrivit à 'Abdu'l-Bahá et exprima son souci concernant les briseurs de l'Alliance. 'Abdu'l-Bahá répondit :

" Tu as écrit que tu es troublé en ce qui a trait aux questions de violation. Il n'y a aucune raison d'être perturbé car la Beauté bénie (Bahá'u'lláh) a fermé toutes les portes à l'erreur et au doute et est entrée avec tous les amis dans une Alliance et un Testament ". $2-93£

Un Bahá'í qui s'accroche résolument aux Enseignements de Bahá'u'lláh avec foi et obéissance absolues est assuré de la protection de l'Alliance et est hors de portée des briseurs de l'Alliance.

2.5.10. Comment doit-on traiter la littérature des briseurs de l'Alliance ?

Un grand danger est associé à la lecture de documents écrits par les briseurs de l'Alliance et les plus graves avertissements sont donnés contre de telles actions.

La Maison Universelle de Justice a écrit :

" ...certains croyants ont le déplaisant devoir d'avoir à lire de telles œuvres comme partie de leur devoir de protection de la Foi - mais les amis sont avertis, dans les termes les plus forts, du danger qu'il y a à lire une telle littérature. A moins d'être très versés dans l'histoire de la Foi et profondément confirmés dans notre croyance, les calomnies et les distorsions de la vérité qu'une telle littérature contient peuvent miner notre foi ". $2-94£

Nourri et enrichi par sa foi en Bahá'u'lláh, un dévoué croyant en la Cause fera naturellement tous ses efforts pour éviter toute expérience qui pourrait miner sa foi ou exposer son esprit à l'esprit spirituellement destructeur du bris de l'Alliance.

2.5.11. Qu'en est-il de l'œuvre d'un individu écrite avant qu'il ne devienne un briseur de l'Alliance ?

La question a été adressée au Gardien concernant un livre sur le mysticisme écrit par Rúhí Afnán avant qu'il ne viole l'Alliance. La réponse du Gardien fut : " Il n'y a aucune objection à utiliser le livre de Rúhí sur le mysticisme ". $2-95£

La prudence et la sagesse sont nécessaires dans l'application de ce principe puisque des attitudes de bris de l'Alliance peuvent être subtilement exprimées dans les documents écrits avant qu'un individu ait été identifié comme briseur de l'Alliance. Lorsqu'il y a une incertitude quelconque, les Institutions administratives de la Foi doivent être consultées.

2.6. Le Rôle des Institutions

2.6.1. Qu'arrive-t-il lorsqu'un individu démontre les caractéristiques du briseur de l'Alliance ?

Quand il y a une preuve quelconque qu'une telle situation existe, la question est soumise aux Institutions de la Foi. Si ces Institutions pensent que la question exige qu'elles prennent action, elles procèdent à l'exécution de leurs fonctions désignées de protection de la Foi et de sauvegarde du bien-être de tous les membres de la communauté bahá'íe.

La pensée de rapporter à une Institution de la Foi une question semblable impliquant un autre Bahá'í n'est pas très attrayante. Pourquoi devrais-je le faire ?

Les Enseignements soulignent l'énorme responsabilité qui repose sur chaque Bahá'í de protéger la Foi. 'Abdu'l-Bahá a écrit :

" O vous, bien-aimés du Seigneur ! Le plus important, c'est de protéger la vraie Foi de Dieu, de préserver sa Loi, de sauvegarder sa Cause et de servir son Verbe ". $2-96£

Quand un croyant prend conscience d'une violation possible de l'Alliance, sa nette responsabilité de protéger la Foi exige qu'il porte la question à l'attention des Institutions de la Foi. Plus long est le retard, plus il est possible que le problème potentiel se répande et que la violation possible s'accentue.

2.6.2. Quelles Institutions sont concernées par la protection de la Foi ?

La fonction spécifique de protection de la Foi est assignée à l'Institution des Mains de la Cause, décrite par le Gardien comme :

" ...l'Institution divinement désignée des Mains de la Cause, investie, en vertu de l'autorité conférée par le Testament du Centre de l'Alliance, de la double fonction de protéger et de propager la Foi de Bahá'u'lláh ". $2-97£

et ayant reçu de lui :

" ...l'obligation première de sauvegarder et d'assurer la protection de la communauté bahá'íe mondiale, en collaboration étroite avec... les Assemblées Nationales ". $2-98£

La fonction vitale de l'Institution des Mains de la Cause est stipulée de nouveau par la Maison Universelle de Justice :

" L'Institution des Mains de la Cause, chargée dans les Textes sacrés des devoirs spécifiques de protéger et de propager la Foi, doit endosser une responsabilité particulièrement vitale ". $2-99£

La Maison Universelle de Justice a créé des " Corps Continentaux des Conseillers pour la protection et la propagation de la Foi ", $2-100£ et a spécifié que :

" Les Corps Auxiliaires pour la Protection et la Propagation feront, à compter de maintenant, rapport aux Corps Continentaux des Conseillers ". $2-101£

La Maison Universelle de Justice a plus tard donné cette clarification :

" Les Mains de la Cause de Dieu, les Conseillers et les membres du Corps Auxiliaire tombent dans la définition des "érudits" donnée par le Gardien bien-aimé. Ainsi, ils sont tous intimement reliés et il n'est pas incorrect de référer aux trois rangs, collectivement comme a une seule institution ". $2-102£

Toutefois, ces textes ne doivent pas être mal interprétés comme impliquant que seule l'Institution des Mains de la Cause a la responsabilité de protéger la Foi. Dans un passage des plus illuminateurs, la Maison Universelle de Justice souligne que :

" Dans l'Ordre de Bahá'u'lláh, il y a certaines fonctions qui sont réservées à certaines institutions et d'autres qui sont partagées en commun, bien qu'elles puissent être plus du domaine spécial de l'une ou de l'autre. Par exemple, bien que les Mains de la Cause de Dieu aient les fonctions spécifiques de protection et de propagation, et soient spécialisées pour ces fonctions, il est aussi du devoir de la Maison Universelle de Justice et des assemblées spirituelles de protéger et d'enseigner la Cause ".$2-103£

Les responsabilités de protection de la Foi des Assemblées spirituelles sont aussi affirmées par le Gardien dans la description de leurs fonctions :

" Il leur incombe d'être vigilantes et prudentes, discrètes et en alerte, et de protéger en tous temps le Temple de la Cause contre les dards des fauteurs de trouble et les assauts de l'ennemi ".$2-104£

Il déclare de plus que " tout le but des Assemblées est de protéger la Foi, les communautés, ainsi que les individus bahá'ís ".$2-105£

Puisque la fonction de protection est partagée entre plusieurs Institutions, une collaboration étroite et l'échange rapide d'information sont nécessaires pour la décharge efficace de cette responsabilité.

2.6.3. Qui fait l'investigation des briseurs possibles de l'Alliance ?

La Maison Universelle de Justice a écrit :

" Quand une personne manifeste l'esprit du bris de l'Alliance, les Mains de la Cause, les Conseillers et les autres désignés pour le service, font tout ce qu'ils peuvent pour l'en débarrasser ".$2-106£

L'Organisme Suprême indique la façon dont cette action est prise, en déclarant que : " ...tous les efforts sont faits pour aider cette personne à voir l'illogisme et l'erreur de ses actions. " $2-107£ Dans certaines circonstances, ces efforts peuvent se poursuivre sur une longue période de temps, comme les Institutions soignent tendrement et affectueusement l'individu vers la santé spirituelle complète.

2.6.4. Qui déclare qu'un individu est un briseur de l'Alliance ?

Conformément aux instructions du Testament d''Abdu'l-Bahá, cette responsabilité repose sur l'Institution des Mains de la Cause. La procédure actuelle, définie par la Maison Universelle de Justice, est :

" L'autorité d'expulser ou de réinstaller les briseurs de l'Alliance repose sur les Mains de la Cause de Dieu. Toutes ces questions seront étudiées localement par le Corps Continental des Conseillers concerné, en consultation avec toute Main, ou Mains, qui puisse être dans la région. Le Corps Continental des Conseillers et les Mains concernés présenteront alors leurs rapports au Centre d'Enseignement International où ils seront considérés. La décision d'expulser ou de réinstaller sera prise par les Mains de la Cause résidant en Terre Sainte qui soumettront leur décision à l'approbation de la Maison Universelle de Justice ". $2-108£

2.6.5. Un briseur de l'Alliance peut-il jamais joindre à nouveau les rangs de la Foi ?

Le passage précité envisage clairement la réinstallation des briseurs de l'Alliance :

Référant aux briseurs de l'Alliance, le Gardien a écrit :

" Ces âmes ne sont pas perdues à jamais. Dans l'Aqdas, Bahá'u'lláh dit que Dieu pardonnera à toute âme qui se repent. La plupart ne veulent pas se repentir, malheureusement ". $2-109£

Il déplore aussi :

" C'est pitié que certains des amis occidentaux, avec une naïveté remarquable, ne saisissent pas le fait qu'il n'y a absolument rien qui retienne ceux qui ont brisé l'Alliance, soit de Bahá'u'lláh ou du Maître, hors de la Cause de Dieu sauf leur propre état spirituellement malade. S'ils étaient sains, au lieu que malades, et voulaient entrer au service de la Foi, ils en feraient directement la demande au Gardien et il pourrait juger de leur sincérité et, si trouvés sincères, les accueillir dans les rangs des fidèles ". $2-110£

La procédure à suivre maintenant pour un briseur de 1'Alliance qui désire être réinstallé c'est d'en faire la demande directement à la Maison Universelle de Justice.

2.7. L'Avenir

2.7.1. Des attaques contre la Foi du genre bris de l'Alliance se produiront-elles dans l'avenir ?

Dans un câblogramme hautement significatif, quelques courts mois à peine avant son décès, le Gardien a fait référence aux :

" Evidences hostilité accrue au dehors, machinations persistantes intérieur, présagent terribles combats destinés ranger Armée de Lumière contre forces des ténèbres, tant séculières que religieuses, prédits langage non équivoque 'Abdu'l-Bahá ". $2-111£

Plusieurs années auparavant, il avait de même déclaré :

" Nombreux et sérieux peuvent être les obstacles, soit de l'intérieur ou de l'extérieur, que nous aurons à rencontrer dans les jours à venir ". $2-112£

Ainsi, dans ces passages et d'autres, le Gardien anticipe des défis au progrès de la Foi à l'intérieur des rangs des croyants inscrits tout comme de la part d'adversaires extérieurs. De telles attaques de l'intérieur trouvent leur forme la plus vile dans le bris de l'Alliance.

2.7.2. L'Alliance demeurera-t-elle inviolée dans l'avenir ?

Des passages innombrables des Ecrits de la Foi soulignent l'inviolabilité de l'Alliance. Bahá'u'lláh lui-même, dans un majestueux passage, nous assure que :

" La main de l'Omnipotence a établi Sa Révélation sur un fondement stable et inattaquable. Les tempêtes des luttes humaines ne peuvent en saper la base. Les théories issues de l'imagination des hommes ne réussiront pas non plus â porter atteinte à sa structure ". $2-113£

Des assurances similaires nous viennent de la plume d''Abdu'l-Bahá :

" En vérité, Dieu fait ce qui lui plaît; rien ne peut annuler son Alliance; rien ne peut faire obstacle à sa Faveur ou s'opposer à sa Cause ! Il fait de toute sa Volonté ce qui lui plaît et Il est puissant sur toutes choses ". $2-114£

Armée du pouvoir de l'Alliance, la Cause de Bahá'u'lláh procédera de victoire en victoire en exécutant sa mission divinement ordonnée de régénérescence spirituelle de la race humaine, de transformation de la haine en amour et de la division en unité. Les comptes-rendus historiques de la religion révélée ne révèlent aucun parallèle à l'Alliance de Bahá'u'lláh, qui demeure unique dans les annales de l'humanité. Les accomplissements de la communauté bahá'íe, à l'abri sous l'Arche de l'Alliance, seront sans précédent, réalisant les rêves de nos ancêtres et accomplissant les prophéties des textes anciens.

Avec une perspective glorieuse devant nous, nous concluons par ces paroles d''Abdu'l-Bahá :

" Prends la coupe du Testament dans ta main; saute et danse d'extase dans la procession triomphale de l'Alliance ! Mets ta confiance dans les bienfaits éternels, tourne-toi vers la présence du Dieu généreux; demande l'assistance du Royaume d'Abhá; cherche la confirmation du Monde Suprême; tourne ton regard vers l'horizon de la richesse éternelle et prie pour obtenir l'aide de la Source de Miséricorde ". $2-115£

================
3. TROISIEME PARTIE : La Visage de l'Opposition

Cette troisième d'une série de quatre études sur l'Alliance de Bahá'u'lláh examine le sujet des attaques contre la Foi bahá'íe. Il est clair que la communauté bahá'íe elle-même peut légitimement faire l'objet de critiques au sens technique de ce terme. Ni en tant qu'individus, ni en tant que communauté, les Bahá'ís prétendent-ils être des miroirs parfaits de la Révélation de Bahá'u'lláh. C'est là la fonction d''Abdu'l-Bahá à titre de Centre de l'Alliance de Bahá'u'lláh. Que ce soit en tant qu'individus ou en tant que communauté, les Bahá'ís ne prétendent pas non plus posséder quelque chose comme une compréhension faisant autorité des Enseignements de Bahá'u'lláh. Seules les Institutions du Gardiennat et de la Maison Universelle de Justice sont assurées d'une direction parfaite à ce sujet.

Les adeptes de la Foi bahá'íe reconnaissent donc qu'ils seront toujours, et à divers degrés, en deçà des normes que leur fixe leur Foi. Ces manquements attireront inévitablement un certain nombre de sondages critiques de la part des chercheurs sincères attirés par les Enseignements et qui se soucient de la condition humaine. Les Bahá'ís ont appris à estimer profondément ce type de discussion.

Le terme " opposition " est utilisé dans le titre de cette étude dans son sens strict. Il réfère, non pas à ceux qui cherchent une compréhension plus profonde de la Cause bahá'íe, mais plutôt aux individus qui, pour une raison ou pour une autre, tentent de contrecarrer l'œuvre de la Foi, de nuire à son nom ou de la supprimer tout à fait. Ces gens ne sont pas des Briseurs de l'Alliance (voir la Deuxième Partie de cette série) puisqu'ils ne se sont jamais considérés comme Bahá'ís, mais leurs activités présentent un type spécial de défi et de possibilité aux membres de la Foi. Le but de la présente étude est de réunir la direction pertinente des Ecrits bahá'ís afin d'aider les membres de la Foi à y répondre.

3.1. L'Opposition : Pourquoi l'étudier ?

La plupart des Bahá'ís répugnent à s'engager à fond dans une discussion des attaques contre la Foi. Ce n'est pas parce qu'ils craignent ces attaques. Tout au contraire. L'histoire des cent trente-trois années écoulées offre un compte-rendu continu, qui doit être unique dans les annales de la religion, de triomphes remportés sur l'opposition de toutes sortes.

Tous ceux qui se sont levés pour s'interposer entre le Message de Bahá'u'lláh et les masses de l'humanité - dynasties régnantes, systèmes ecclésiastiques, régimes totalitaires - ont, sans exception, échoué dans leur objectif et, dans la plupart des cas, sont disparus de la scène historique. Entre-temps, la Cause de Bahá'u'lláh a constamment crû en force, étendant le champ de ses opérations à travers le globe, consolidant ses institutions et démontrant combien elle est pertinente aux questions fondamentales qui confrontent la race humaine. En fait, les persécutions et le succès semblent si étroitement liés dans l'histoire bahá'íe que, en considérant ses registres, personne ne peut longtemps éviter les implications soulignées par Shoghi Effendi, le Gardien de la Cause:

" Je suis... assuré et soutenu par la conviction, jamais atténuée dans mon esprit, que tout ce qui arrive dans la Cause de Dieu, quelque troublants qu'en soient les effets immédiats, est rempli d'une Sagesse infinie et tend ultimement à promouvoir ses intérêts dans le monde. En effet, nos expériences du passé lointain, tout comme les événements récents, sont trop nombreux et variés pour permettre la méfiance ou un doute quelconque concernant la vérité de ce principe de base - un principe que, à travers les vicissitudes de notre mission sacrée dans ce monde, nous ne devons jamais abandonner ou oublier ". $3-1£

Une bonne part de la répugnance qu'éprouvent les Bahá'ís à considérer la question de l'opposition, vient de l'emphase que les Enseignements bahá'ís mettent sur une approche positive et optimiste aux défis de la vie. Le mal, insiste 'Abdu'l-Bahá, n'a aucune existence objective. C'est l'absence de bien :

" Le mal est le néant : ainsi, la mort est le néant de la vie; lorsque le secours de la vie ne parvient plus à l'homme, il meurt. L'obscurité est le néant de la lumière, quand il n'y a pas de lumière, l'obscurité règne : la lumière existe, mais l'obscurité n'existe pas, c'est un néant ". $3-2£

Ainsi est-il que les Enseignements bahá'ís censurent fortement les conflits de toutes sortes, sans égard aux circonstances. 'Abdu'l-Bahá dit à ce sujet :

" O vous, bien-aimés du Seigneur ! En cette Dispensation sacrée, les conflits et les discordes sont rigoureusement interdits. Tout agresseur se prive de la grâce de Dieu. Il incombe à chacun de faire preuve d'affection, de droiture, de franchise extrêmes et de bonté sincère envers tous les peuples et tribus de la terre, amis ou étrangers. L'esprit d'amour et de bonté doit atteindre un tel degré que l'étranger puisse se sentir comme un ami et l'ennemi comme un véritable frère, aucune différence ne les séparant plus. Car l'universalité vient de Dieu et toutes les limitations appartiennent à la terre ". $3-3£

'Abdu'l-Bahá indique clairement que ce principe s'applique au traitement non seulement des personnes dont les vues sont différentes des nôtres, mais même de celles qui tout à fait délibérément s'appliquent à causer du tort :

" Considérez vos ennemis comme des amis et ceux qui vous veulent du mal comme s'ils vous voulaient du bien. Il ne faut pas voir le mal en tant que tel et faire ensuite un compromis avec votre conscience, car traiter avec douceur et bienveillance quelqu'un que vous trouvez mauvais et que vous croyez un ennemi, ce serait de l'hypocrisie qu'on ne peut ni louer ni permettre. Non ! Vous devez regarder vos ennemis comme des amis, et ceux qui vous veulent du mal comme s'ils vous voulaient du bien, et il faut les traiter en conséquence. Agissez de telle sorte que votre cœur soit dépouillé de toute haine ". $3-4£

Une autre raison pour laquelle les Bahá'ís trouvent difficile de s'engager à fond dans une discussion des attaques contre leur Foi provient des sentiments que produit une telle discussion. Ultimement, la foi en Dieu est une affaire d'amour. Ceux qui reconnaissent le Messager de Dieu en viennent à l'aimer; à obéir à ses Enseignements parce que ce sont les siens; à chérir la moindre trace de sa vie. Ses compagnons, bien que depuis longtemps partis au monde de l'esprit, deviennent des amis familiers pour les millions qui sont touchés et émus par le pouvoir de leur exemple. Dans une telle association, non seulement notre esprit et notre âme sont impliqués, mais aussi nos cœurs.

C'est cet héritage d'amour et de noblesse qui est attaqué par les ennemis de la Foi. Les remarques de Shoghi Effendi sur ce sujet suggèrent les sentiments de douleur et d'indignation qu'une contemplation de ces attaques doit soulever dans tout Bahá'í qui en fait l'expérience :

" Nombreux et puissants ont été ses ennemis qui, dès qu'ils ont découvert les preuves de l'ascendance croissante de ses supporteurs, ont rivalisé les uns avec les autres pour lancer à sa face les plus viles allégations et déchaîner sur l'Objet de sa dévotion leur colère la plus féroce.

Combien souvent ceux-ci se sont moqués de l'insuffisance de ses ressources et de l'apparente stagnation de sa vie ! Combien âprement ils ont ridiculisé ses origines et, concevant mal son but, l'ont écartée comme un appendice inutile d'une croyance expirante ! N'ont-ils pas, dans leurs attaques écrites, stigmatisé la personne héroïque du Précurseur d'une Révélation aussi sainte comme un lâche abjureur, un apostat perverti, et dénoncé tous ses volumineux écrits comme le discours oiseux d'un étourdi ? N'ont-ils pas choisi d'attribuer à son divin Fondateur les motifs les plus bas qu'un conspirateur sans scrupules et un usurpateur puisse concevoir et considéré le Centre de son Alliance comme l'incarnation d'une tyrannie impitoyable, un fauteur de troubles et un tenant notoire de l'opportunisme et de la fraude ?

Ces ennemis impuissants d'une Foi grandissante ont maintes fois dénoncé ses principes d'unification de l'humanité comme fondamentalement défectueux, ils ont prononcé complètement fantaisiste son programme compréhensif et ils ont considéré sa vision de l'avenir comme chimérique et positivement mensongère. Les vérités fondamentales qui constituent sa doctrine ont été représentées par ses détracteurs insensés comme un manteau de vains dogmes; ils ont refusé de différencier sa machine administrative de l'âme de la Foi elle-même et ils ont identifié les mystères qu'elle révère et soutient à la pure superstition.

Ils ont faussement conçu le principe d'unification qu'elle préconise et avec lequel elle s'identifie comme une tentative superficielle d'uniformité; ils ont condamné ses affirmations répétées de la réalité des agents surnaturels comme une folle croyance en la magie, et ils ont rejeté la gloire de son idéalisme comme une simple utopie. Chaque processus de purification, par lequel une Sagesse inscrutable a choisi à diverses périodes de purger l'ensemble de ses disciples élus de la souillure de l'indésirable et de l'indigne, a été salué par ces victimes d'une jalousie implacable comme un symptôme des forces envahissantes du schisme qui bientôt saperaient sa force, vicieraient sa vitalité et compléteraient sa ruine ". $3-5£

Cependant, à un nombre incalculable d'endroits dans les Ecrits bahá'ís, les Bahá'ís sont incités à " méditer profondément ", à " peser et réfléchir " sur le sujet de l'opposition au Message de Dieu. Tout récemment, la Maison Universelle de Justice a dit que le temps était venu pour les Bahá'ís de partout de saisir clairement ce qu'implique l'opposition à la Cause de Dieu. Ici, comme à tant d'endroits dans les Enseignements, le Bahá'í est appelé à discipliner ses réactions morales et émotives en même temps qu'il cherche à approfondir sa compréhension. La longanimité et la bonté qui ne tiennent pas compte de la douleur réelle de la vie et de ses défis sont peu profitables à quiconque. Ainsi est-il que Bahá'u'lláh nous assure:

" Si vous vous familiarisez avec les indignités qui ont été accumulées sur les Prophètes de Dieu, et comprenez les causes véritables des objections exprimées par leurs oppresseurs, vous apprécierez certainement la signification de leur position. De plus, plus vous observerez étroitement les dénégations de ceux qui se sont opposés aux Manifestations des attributs divins, plus ferme sera votre foi dans la Cause de Dieu ". $3-6£

Donc, pour les Bahá'ís, une considération honnête du sujet des attaques contre la Cause de Dieu exige à la fois la volonté de faire face aux faits de l'histoire religieuse et aux circonstances actuelles et une détermination de détourner de l'animosité les énergies soulevées par cet examen et de les mettre au service de Dieu et du genre humain.

C'est donc dans cet esprit et avec ce but en vue que nous relevons la question de l'opposition au Message de Bahá'u'lláh.

3.2. La Source de l'Opposition dans le Passé

Dans beaucoup de ses Écrits, Bahá'u'lláh attire l'attention sur l'opposition soulevée très tôt dans l'histoire de chaque grande Révélation religieuse par les gens chez qui elle est apparue. L'un de ses livres les plus importants, le Kitáb-i-Iqán, revoit l'histoire des attaques qui ont été faites contre des personnages comme Abraham, Moïse, Jésus et Muhammad. Bahá'u'lláh prie ses lecteurs.

" Considérez les épreuves et l'amertume de la vie de ces Révélateurs de la Beauté divine. Réfléchissez comment, seuls et isolés, ils ont affronté le monde et tous ses peuples et ont promulgué la Loi de Dieu ! Peu importe combien graves ont été les persécutions infligées à ces âmes saintes, ces âmes précieuses et tendres, elles sont quand même restées patientes dans la plénitude de leur pouvoir et, en dépit de leur ascendance, elles ont souffert et enduré ". $3-7£

Il y a deux milles ans, Jésus lui-même a déclaré que les personnes responsables de cette persécution des Messagers de Dieu dans chaque âge ont été les membres du clergé de la religion dominante du jour. Le jugement qu'il a passé sur eux était sévère :

" Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, qui fermez aux hommes le Royaume des Cieux ! Vous n'entrez certes pas vous-même, et vous ne laissez même pas entrer ceux qui le voudraient !

Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, qui bâtissez les sépulcres des prophètes et décorez les tombeaux des justes, ...tout en disant : "Si nous avions vécu du temps de nos pères, nous ne nous serions pas joints à eux pour verser le sang des prophètes".

Ainsi, vous en témoignez contre vous-mêmes, vous êtes les fils de ceux qui ont assassiné les prophètes !

Eh bien ! vous comblez la mesure de vos pères !

Serpents, engeance de vipères ! comment pourrez-vous échapper à la condamnation de la géhenne ? " $3-8£

Sans aucun doute, la sévérité de ce jugement a aidé à préparer les premiers Chrétiens aux abus dont ils devaient faire eux-mêmes l'expérience aux mains des clergés juif et païen. Pendant deux siècles après le Christ, le monde civilisé du temps a été exposé aux calomnies contre la foi chrétienne qui étaient une dérision de la vérité. Dans ces histoires, Jésus était présenté comme le rejeton illégitime d'un mercenaire de passage.

A mesure que le temps s'est écoulé, de nouveaux détails ont été ajoutés, y compris un nom pour ce parent tout à fait fictif. Les disciples étaient présentés comme une bande de coupe-gorges fanatiques qui mêlaient la conspiration politique au vol de grand chemin et aux voies de fait fortuites. L'entrée de Jésus dans Jérusalem était décrite comme un dessein lunatique pour saisir le pouvoir politique. Les métaphores innocentes des Évangiles ont été extirpées de leur contexte et utilisées pour insinuer des pratiques obscènes et cruelles se tenant au cœur de la nuit.

" L'évidence documentaire " a délibérément été fabriquée pour convaincre l'autorité civile que la nouvelle foi était une menace à la sécurité publique. Enfin, l'on a prétendu que cette misérable conspiration de bas-fonds avait été transformée par des hommes habiles en une religion universelle qui plairait aux " Occidentaux " éduqués d'alors, les Grecs et les Romains.

C'est un indice de l'efficacité de cette campagne diffamatoire qu'un historien romain aussi respecté et informé que Tacitus ait parlé des Chrétiens comme de personnes " qui sont haïes pour leurs abominations " De leur foi, Tacitus dit :

" Réprimée pour l'instant (sous Néron), cette superstition détestable a de nouveau éclaté, non plus seulement en Judée, où le mal a débuté, mais à Rome, dans laquelle afflue tout ce qui est horrible et honteux dans le monde entier, et de nombreuses gens l'appuient ". $3-9£

Il ne fait aucun doute que les calomnies inventées par une prêtrise antagoniste ont été responsables, non seulement de la persécution des premiers Chrétiens, mais aussi du long et tragique délai intervenu avant que le message du Christ puisse influencer de façon décisive le cours de l'histoire mondiale. La souffrance causée par ce délai nous aide considérablement à comprendre la véhémence avec laquelle le Christ et les autres Manifestations de Dieu ont condamné ceux qui en étaient responsables.

De même, le Báb, se référant à l'échec des nations chrétiennes à profiter de la Révélation du saint Qur'án, dit :

" Le blâme retombe sur leurs docteurs, car si ceux-ci avaient cru, ils auraient été suivis par la masse de leurs compatriotes. Voyez, alors, ce qui est arrivé ! Les hommes savants de la Chrétienté sont tenus pour savants en vertu de leur préservation de l'enseignement du Christ; pourtant, considérez comment ils ont eux-mêmes été la cause de l'échec des hommes à accepter la Foi et à atteindre au salut ! " $3-10£

Bahá'u'lláh attire notre attention sur les moyens par lesquels les membres du clergé ont exercé leur influence néfaste. Dans de nombreux cas, ils ont été considérés par la masse de la population comme les porte-parole de Dieu sur terre. Quand ils se sont détournés du Message divin, les congrégations ont suivi leur exemple, et quand ils ont fait appel aux efforts pour oblitérer la nouvelle religion, très souvent des foules se sont levées et ont exécuté leurs ordres :

" Et les hommes, les prenant pour guides au lieu de Dieu, se placent entièrement sous l'autorité de ces chefs prétentieux et hypocrites, car ils n'ont ni oreilles, ni yeux, ni cœurs pour reconnaître le vrai du faux ". $3-11£

Au-delà de cette influence sur la population en général, l'histoire contient de nombreux exemples du succès des chefs religieux à manipuler ou à provoquer l'autorité civile à entreprendre des persécutions. Le rapport entre les Pharisiens du temps de Jésus et Ponce Pilate, le gouverneur romain, est une illustration de ce processus qui nous vient aisément à l'esprit. Bahá'u'lláh a dit sur ce sujet :

" La source et l'origine de la tyrannie se trouvent chez les membres du Clergé. C'est en suivant les sentences prononcées par ces hommes volontaires et hautains que les souverains de la terre ont commis ces actions dont vous avez entendu parler... Dieu, en vérité, se retire d'eux, et Nous aussi, Nous Nous retirons d'eux... " $3-12£

En incitant les étudiants en religion à méditer soigneusement sur l'opposition que les chefs religieux ont lancée contre chaque nouvelle Révélation de Dieu, Bahá'u'lláh centre notre attention sur les motifs sous-jacents à cette opposition :

" Pesez un moment, et réfléchissez à ce qui a été la cause d'une telle dénégation de la part de ceux qui ont cherché avec tant d'avidité et de désir ". $3-13£

" Quelle a pu être la raison d'une telle dénégation et d'un tel écart de leur part ? Qu'est-ce qui a pu les induire à refuser de mettre de côté le vêtement de la dénégation et se parer de la robe de l'acceptation ? " $3-14£

" Et maintenant, pesez ces choses. Qu'est-ce qui a pu causer tant de dispute et de conflit ? Pourquoi la venue de chaque véritable Manifestation de Dieu a-t-elle été accompagnée de tant de lutte et de tumulte, par tant de tyrannie et d'émeute ? Qu'est-ce qui a pu provoquer un tel comportement envers les Révélateurs de la beauté du Très-Glorieux ? " $3-15£

Dans le Kitáb-i-Iqán, Bahá'u'lláh identifie quelques-uns de ces motifs chez les adversaires ecclésiastiques :

" Certains par soif de mener, d'autres par manque de connaissance et de compréhension, ont été la cause de la privation du peuple... Satisfaits d'un empire transitoire, ils se sont privés d'une souveraineté éternelle ". $3-16£

et plus loin dans le même Livre :

" Parmi ces grands voiles qui empêchent les hommes de voir, il faut compter les prêtres et les docteurs du temps des Manifestations qui, manquant de compréhension, et tout à leur amour du pouvoir matériel, ne se rendent pas à la Cause de Dieu; que dis-je, ils refusent d'écouter la divine Mélodie, "ils se bouchent les oreilles." " $3-17£

Dans une autre Tablette, il ajoute :

" Les prêtres insensés ont rejeté le Livre de Dieu, et ils portent toute leur attention sur ce qu'ils ont eux-mêmes imaginé. L'Océan de la Connaissance est révélé... et cependant, ainsi que des vers de terre, ils sont plongés dans la boue de leurs chimères et de leurs inventions ". $3-18£

Les motifs de l'opposition à la Révélation divine sont donc de deux sortes : l'ambition, la jalousie et l'orgueil d'une part et, d'autre part, l'ignorance, l'erreur et le préjugé. Le patron s'est répété chaque fois qu'une Manifestation de Dieu est apparue. Beaucoup trop de chefs religieux dans chaque âge ont vu le nouveau Message comme une menace au contrôle qu'ils exerçaient sur les esprits et les affaires de l'humanité et au prestige qui accompagnait ce contrôle. Le nouveau Message a aussi contredit les significations que ce même clergé a attachées aux Écrits antérieurs et les systèmes clos de théologie qu'il a érigés sur ces interprétations humaines.

3.3. L'Opposition à Bahá'u'lláh

Bahá'u'lláh nous aide à considérer les attaques contre sa propre Révélation et celle du Báb dans le cadre de cette longue histoire d'opposition à la révélation progressive de la Volonté de Dieu :

" En tout temps, les hommes ont considéré tout Réformateur du Monde comme un fomentateur de discorde et ont référé à Lui dans des termes familiers à tous. Chaque fois que l'Étoile du Jour de la Révélation divine a scintillé à l'horizon de la Volonté de Dieu un grand nombre d'hommes l'ont reniée, d'autres se sont détournés d'elle, et d'autres encore l'ont calomniée, écartant ainsi les serviteurs de Dieu de la rivière de l'aimante providence de Celui qui est le Roi de la création. De même, ceux qui en ce jour n'ont pas rencontré cet Opprimé et ne se sont pas associés à lui ont dit, et même maintenant continuent à dire, les choses que tu as entendues... " $3-19£

Dans une Tablette adressée à l'un des ecclésiastiques musulmans qui avait pris la première place pour inciter la populace à la violence, d'abord contre les martyrs bábís et plus tard contre les disciples de Bahá'u'lláh lui-même, il dit :

" Juge équitablement, je t'adjure par Dieu. Quelle preuve les docteurs juifs ont-ils alléguée par laquelle condamner Celui qui était l'Esprit de Dieu (Jésus Christ), quand il vint à eux avec la vérité ?... En fait, tu as produit, en ce jour, les mêmes preuves que les prêtres insensés ont avancées en cet âge-là... Tu as vraiment marché sur leurs traces; que dis-je ! tu les as surpassés dans leur cruauté, et tu as estimé que tu aidais la Foi et défendais la Loi de Dieu ". $3-20£

Shoghi Effendi décrit ainsi la réception accordée au Báb par ceux qui étaient les chefs civils et religieux de son temps :

" Arrestation soudainement opérée et emprisonnement dès la première année de Sa courte et spectaculaire carrière; affront public, délibérément infligé en la présence des dignitaires religieux de Shíráz; incarcération rigoureuse et prolongée dans les forteresses désolées des montagnes d'Adhirbayján; dédain méprisant et lâche jalousie manifestée par le Magistrat suprême du Royaume, aussi bien que par le Premier Ministre de son gouvernement; interrogatoire dérisoire effectué en présence de l'Héritier du Trône et des Chefs religieux les plus distingués de Tabríz, et soigneusement élaboré pour la circonstance; humiliation de la bastonnade infligée dans la Maison de prière sur l'ordre de Shaykhu'1-Islam de Tabríz; finalement, pendaison dans la cour de la caserne de cette ville.

La décharge d'une salve de plus de sept cents balles sur sa jeune poitrine, sous les yeux d'une populace endurcie de plus de dix milles individus, et pour couronner le tout, l'ignominieuse exposition de ses restes mutilés sur le bord du fossé, hors des murs de la ville, voilà les étapes progressives du Ministère tumultueux et tragique de Celui dont l'Âge inaugura la consommation de tous les Âges, et dont la Révélation accomplit la Promesse de toutes les autres Révélations ". $3-21£

Dans le cas de Bahá'u'lláh, Shoghi Effendi raconte son incarcération " en la compagnie des plus vils criminels, chargé de chaînes écorchantes " dans un " cachot souterrain de Tihrán, infesté de vermine "; la " violence sauvage " avec laquelle il a été lapidé par la foule; son assujettissement à la bastonnade " par l'ordre, et en présence des siyyids et mujtahids assemblés, aux mains desquels il avait été livré par les autorités civiles ", les " outrages " et les " abus " accumulés sur lui quand il fut conduit " à pied et enchaîné, tête-nue et pieds nus " de Níyávarán au " Trou Noir " de Tihrán; " l'avidité avec laquelle des fonctionnaires prévaricateurs pillèrent sa demeure et saisirent tous ses biens "; son bannissement, sans procès ou condamnation " au cœur de l'hiver, dépouillé et diffamé, " $3-22£ de l'Empire persan en 'Iráq avoisinante; et enfin, après une série d'exils, son emprisonnement à la colonie pénitencière pestilentielle d' 'Akká.

A compter de huit ans, 'Abdu'l-Bahá a fait l'expérience de mauvais traitements similaires pendant la plus grande partie de sa vie. Une part de son travail le plus important a en fait été exécutée sous la menace imminente de mort, une menace qui fut finalement levée seulement quand la Palestine est sortie des mains des Turcs ottomans en 1918.

Enfin, plusieurs milliers de ceux qui ont suivi la nouvelle Révélation ont subi le massacre, le pillage, la torture, le dénigrement, l'exil et l'incarcération. Le Gardien estime que ceux qui ont péri au cours de la persécution de la Foi bábíe se chiffraient à quelques 20,000 âmes, y compris plusieurs des esprits les plus fins du temps.

Les persécutions, comme celles du Báb, de Bahá'u'lláh et d''Abdu'l-Bahá, étaient l'œuvre des gouvernements et peuples des pays à prédominance musulmane et, comme dans les âges antérieurs, l'influence principale derrière les attaques était celle du clergé de la foi dominante: " Après d'attentives observations, " remarque Bahá'u'lláh, " Nous avons découvert que Nos ennemis sont, pour la plupart, des Ministres de la religion ". $3-23£

La suppression de la Foi bahá'íe dans un nombre de pays musulmans se poursuit encore de nos jours. Bien que les massacres sur une grande échelle qui ont épouvanté les observateurs occidentaux du XIXième siècle ne se produisent plus, un résidu de préjugé populaire et de mauvaise grâce continue à tourmenter les Bahá'ís.

Dans plusieurs pays, les institutions bahá'íes sont proscrites et les communautés bahá'íes sont sévèrement limitées dans la liberté dont elles jouissent. Dans d'autres, la violence de la populace continue à être une menace toujours présente. Une grande part des énergies de la communauté bahá'íe est vouée à tenter d'assurer les autorités civiles de ces pays de la loyauté des Bahá'ís envers le gouvernement et à clarifier les malentendus et préjugés si assidûment cultivés par une génération précédente d'ennemis ecclésiastiques.

Le feu matériel, comme l'a souligné Bahá'u'lláh, " ne dure qu'un moment, " mais l'effet du " feu de la langue... persiste durant un siècle. " $3-24£ A l'occasion, quand tous les efforts de ce genre aux niveaux local et national ont échoué, il s'est prouvé nécessaire de faire appel à l'intervention, d'abord de la Ligue des Nations et plus tard des Nations Unies.

Face à une hostilité aussi âpre et datant d'aussi loin de la part d'adversaires qui semblaient jouir de tous les avantages du pouvoir arbitraire tout comme de l'appui aveugle des ignorants et violents parmi la population, l'émergence de la communauté mondiale bahá'íe semble vraiment miraculeuse.

Car la Cause de Bahá'u'lláh n'a pas seulement survécu, mais elle a triomphé au-delà même des plus brillants espoirs de ses tout premiers disciples et des craintes les plus folles de ses ennemis ecclésiastiques du XIXième siècle. Personne chez ces derniers n'aurait pu concevoir qu'un temps viendrait où le mouvement qu'ils avaient harcelé presque jusqu'à l'extinction deviendrait une communauté religieuse mondiale, jouissant du statut consultatif avec les membres non-gouvernementaux des Nations Unies, établie dans plus de 350 pays et principaux territoires, opérant par l'intermédiaire de plusieurs milliers d'institutions élues localement et nationalement, embrassant des personnes de toutes origines raciales, sociales, culturelles et religieuses de la terre, et ayant passé sans anicroche le premier siècle critique de son existence, son unité fermement intacte.

Ni, non plus, ces membres du clergé auraient-ils pu anticiper qu'en ce même temps leur propre pouvoir leur échapperait, leurs institutions se dissoudraient, leurs doctrines les plus sacrées seraient tournées en dérision et eux-mêmes deviendraient des figures raillées dans une société séculière et irrévérencieuse.

3.4. L'Opposition des Régimes Totalitaires

En Occident, l'opposition à la Foi bahá'íe a, la plupart du temps, pris une forme beaucoup moins violente. La persécution physique des Bahá'ís s'est presqu'entièrement limitée à la Russie soviétique et à l'Allemagne nazie.

Shoghi Effendi a résumé les événements de Russie, au cours des années de 1920 et 1930, comme étant une " crise " qui " amena peu à peu des restrictions à l'égard de ces communautés, limitant leur liberté, entraînant l'interrogatoire et l'arrestation de leurs représentants élus, la dissolution de leurs assemblées locales et de leurs comités correspondants, à Moscou 'Ishqábád, Bakou et autres localités des provinces ci-dessus mentionnées, ainsi que la cessation de toutes les activités de la jeunesse bahá'íe. Cette crise conduisit même à fermer les écoles bahá'íes, les jardins d'enfants, les bibliothèques et salles de lecture publiques, à intercepter toute communication avec les centres bahá'ís étrangers, confisquer les presses à imprimer les livres et documents, défendre toutes les activités enseignantes, annuler la constitution bahá'íe, supprimer tous les fonds nationaux et locaux, et interdire aux non-croyants d'assister aux réunions bahá'íes ".

" ... En 1938, la situation s'aggrava rapidement au Turkestan et dans le Caucase, conduisant à l'emprisonnement de plus de cinq cents croyants - dont beaucoup moururent - ainsi que d'un certain nombre de femmes, et à la confiscation de leurs propriétés; ces mesures furent suivies par l'exil de plusieurs membres éminents de ces communautés, en Sibérie, dans les forêts polaires et autres lieux situés au voisinage de l'Océan Arctique, puis, par l'expulsion, en Perse, de la plupart des derniers membres de ces communautés, vu leur nationalité persane, et enfin par l'expropriation complète du temple lui-même qui fut transformé en musée des arts ". $3-25£

Une opposition similaire à la Foi s'est rapidement développée en Allemagne, en 1933, à la suite de l'instauration du parti nazi comme gouvernement :

" En Allemagne également, la naissance et l'établissement de l'Ordre administratif de la Foi, que les croyants allemands contribuaient de plus en plus, et d'une manière remarquable, à développer et à établir solidement, furent bientôt suivis par des mesures de répression qui, moins graves que les tourments infligés aux Bahá'ís du Turkestan et du Caucase, aboutirent quand même à faire cesser pratiquement toute activité bahá'íe organisée à travers ce pays, pendant les années qui précédèrent immédiatement le conflit actuel. L'enseignement public de la Foi, mettant ouvertement l'accent sur la paix et l'universalité et rejetant le racisme, fut officiellement interdit, les assemblées bahá'íes et leurs comités furent dissous, les réunions en conventions défendues, les Archives de l'Assemblée Spirituelle Nationale saisies, l'école d'été abolie et la publication de toute littérature bahá'íe suspendue ". $3-26£

Le fait que, dans ces deux cas, l'État qui a persécuté la Foi s'identifiait à une idéologie qui avait assumé dans les affaires humaines la place normalement occupée par les systèmes religieux, est significatif. C'est-à-dire que l'État lui-même cherchait non seulement à contrôler les actions des hommes, mais aussi à dominer leurs esprits et leurs cerveaux. Bien que les deux idéologies aient été athées, ceux qui en occupaient les postes de commande, comme le clergé avant eux, se considéraient comme les porte-paroles de la vérité universelle et justifiés dans l'utilisation de tout moyen à leur disposition pour supprimer les croyances contraires.

Ailleurs, en Occident, la Foi n'a jusqu'à maintenant eu que peu de problèmes avec les autorités civiles. La plupart du temps dans les nations occidentales, l'Église et l'Etat sont séparés. Ce fait, en même temps que l'éducation publique largement répandue, rend plus difficile à un groupe sectaire d'utiliser le gouvernement civil à des fins ecclésiastiques.

Toutefois, il est vital que, dans toutes les situations, les Bahá'ís évitent toute trace d'implication dans les affaires politiques. A ce sujet, la Maison Universelle de Justice dit :

" L'Armée de la Cause, s'avançant sur l'ordre du Seigneur pour conquérir les cœurs des hommes, ne peut jamais être vaincue, mais le rythme de son avance peut être ralenti par des actes manquant de sagesse et ignorants de la part de ses supporteurs... L'une de ces questions, et de loin la plus importante, est le manque d'appréciation des implications du principe bahá'í de non-interférence dans les affaires politiques. Nous trouvons qu''Abdu'l-Bahá et Shoghi Effendi nous ont donné des raisons claires et convaincantes pour lesquelles nous devons soutenir ce principe.... "

La Communauté bahá'íe est un organisme mondial qui cherche à établir la paix véritable et universelle sur la terre. Si un Bahá'í travaille pour un parti politique en vue d'en vaincre un autre, c'est une négation de l'esprit même de la Foi. L'appartenance à tout parti politique entraînant donc nécessairement la répudiation de certains ou de tous les principes de paix et d'unité proclamés par Bahá'u'lláh. Comme 'Abdu'l-Bahá l'a déclaré : " Notre parti est le parti de Dieu; nous n'appartenons à aucun parti "....

Si les institutions de la Foi, Dieu les en préserve, devaient s'impliquer dans la politique, les Bahá'ís se retrouveraient soulevant l'antagonisme au lieu de l'amour. S'ils prenaient parti dans un pays, ils seraient obligés de changer les vues du peuple d'un autre pays sur les buts et fins de la Foi. En s'impliquant dans les disputes politiques, les Bahá'ís, au lieu de changer le monde ou de l'aider, seraient eux-mêmes perdus et détruits. La situation mondiale est si confuse et les questions morales, auparavant claires, si confondues avec les factions égoïstes et en lutte, que la meilleure façon pour les Bahá'ís de servir les plus hauts intérêts de leur pays et de la cause du véritable salut du monde, c'est de sacrifier leurs poursuites et affiliations politiques et d'appuyer de tout cœur et pleinement le système divin de Bahá'u'lláh. $3-27£

3.5. Opposition du Clergé Chrétien

A part les deux ou trois situations totalitaires mentionnées, les attaques contre la Foi bahá'íe en Occident ont consisté en grande partie en littérature hostile et assauts verbaux. Comme dans les pays musulmans, les meneurs de cette campagne ont été des membres du clergé, pour la plupart des missionnaires protestants ayant œuvré dans les missions du Proche-Orient. Ces attaques méritent d'être considérées parce qu'elles illustrent les motivations identifiées par Bahá'u'lláh dans ses Ecrits.

Aucun champ de travail missionnaire chrétien n'a été aussi stérile et aussi décourageant que celui du Proche-Orient et du Moyen-Orient islamiques. Dans le message du Qur'án, des éléments majeurs de la vérité chrétienne ont été incorporés aux doctrines sophistiquées et très universelles de l'Islam. Il est donc compréhensible que les missions chrétiennes aient échoué à convertir un nombre significatif de gens en Irán ou dans les pays arabes, comme elles ont réussi à le faire en Extrême-Orient et dans de grandes régions de l'Afrique. En outre, c'est dans cette même région du monde que la foi chrétienne, originalement la religion dominante de la partie est de la Méditerranée, a été remplacée par l'Islam.

Vers la fin du XIXième siècle, les missionnaires anglicans et presbytériens de cette région ont été témoins, d'une part, de la nature désespérante de leur propre tâche et, d'autre part, de l'expansion constante de la Foi bahá'íe.

Edward Granville Browne, (un orientaliste de Cambridge qui, par sa recherche, est devenu une autorité sur certains aspects de l'histoire et des enseignements de la Foi bábíe) réfère à la détresse exprimée par les missionnaires chrétiens " au succès extraordinaire des missionnaires bábís, en comparaison de leur propre échec presque complet ". $3-29£ Le Professeur Browne a offert comme raisons de ce contraste les enseignements plus compréhensifs de la Foi bahá'íe qui, comme l'Islam, ont incorporé les messages des religions antérieures, et le fait que " le Christianisme occidental, sauf dans les cas les plus rares, est plus occidental que chrétien, plus racial que religieux, et... devient constamment de plus en plus, plutôt que moins, matériel ".

Le Professeur Browne voyait le Christianisme du Proche-Orient comme inextricablement associé aux buts impérialistes et commerciaux des nations européennes. Il a souligné, d'autre part, que la Foi bahá'íe ne devait allégeance qu'à ses propres objectifs universels, et rendait hommage à la " sincérité complète ", à la " courageuse indifférence à la mort et à la torture ", à la " conviction ferme " et à " la conduite généralement admirable envers l'humanité " des porteurs du Message du Báb et de Bahá'u'lláh.

L'antagonisme missionnaire était exacerbé quand la Foi bahá'íe commença à faire du progrès en Occident même. Les membres du clergé protestant, qui l'avait vue uniquement comme un nouveau rejeton de l'Islam et s'irritaient de son succès chez les Musulmans, la trouvaient maintenant attirant un nombre toujours croissant d'adhérents tant en Europe qu'en Amérique.

En même temps, le clergé et les églises montraient toujours des preuves du déclin rapide qui depuis les a rendus virtuellement sans importance dans le cours suivi par la civilisation occidentale. La réaction d'un nombre de ces missionnaires à la nouvelle menace à leur rôle de meneurs a été de se joindre à leurs contreparties musulmanes pour attaquer la Foi. Une religion qui avait été l'objet de persécutions barbares en Orient, se retrouva maintenant, comme 'Abdu'l-Bahá l'avait prévu, gratuitement calomniée et dénoncée en Occident :

" Nous ne pouvons croire que, à mesure que le Mouvement croît en force, en autorité et en influence, les perplexités et les souffrances avec lesquelles il a dû lutter par le passé décroîtront et s'évanouiront de façon correspondante. Non, à mesure qu'elle croît de force en force, les défenseurs fanatiques des châteaux-forts de l'orthodoxie, quelle que soit leur dénomination, se rendant compte de l'influence pénétrante de cette Foi croissante, se lèveront et tendront chaque nerf pour éteindre sa lumière et décrier son nom. Car, notre bien-aimé 'Abdu'l-Bahá n'a-t-il pas envoyé sa prophétie brillante de l'intérieur des murs de la prison de la citadelle d' 'Akká - des paroles tellement significatives par leur prédiction du désordre mondial approchant, et pourtant Si riches par leur promesse d'une victoire éventuelle... " $30£

Shoghi Effendi a donné l'avertissement que ce que Bahá'u'lláh a appelé " l'appétit de mener " est toujours une force puissante à l'intérieur des principaux systèmes ecclésiastiques d'Occident :

" Car, que chaque supporteur fervent de la Cause de Bahá'u'lláh se rende compte que... dès que la pleine mesure de l'immense réclamation de la Foi de Bahá'u'lláh viendra à être reconnue par ces puissants châteaux forts de l'orthodoxie depuis longtemps honorés, dont le but délibéré est de maintenir leur emprise sur les pensées et les consciences des hommes, cette Foi infante devra lutter contre des ennemis plus puissants et plus insidieux que les plus cruels marchands de torture et les clercs les plus fanatiques qui l'ont affligée par le passé ". $3-31£

3.6. Ivraie et Blé

Toutefois, Bahá'u'lláh lui-même a été le premier à démontrer que la jalousie du droit de direction spirituelle n'était pas le seul facteur qui ait produit l'opposition à sa religion. Il a attribué une grande part du problème à l'ignorance de la nature réelle de la nouvelle Foi de la part de nombreux membres du clergé. Ceci à son tour découlait d'une connaissance très superficielle de ses croyances, doublée d'un attachement aux dogmes de l'église. Dans un bon nombre des principaux domaines de croyance, les Enseignements de Bahá'u'lláh représentent un brusque écart des attitudes envers la religion découlant de la théologie chrétienne.

Les théologiens chrétiens, comme ceux de la plupart des autres religions, ont éprouvé une extrême répugnance à considérer sérieusement tout enseignement en contradiction des présomptions et interprétations familières. Trois exemples suggèrent la magnitude du fossé.

Le premier a trait au rapport de l'homme avec Dieu. Les trois grandes religions " sémitiques ": le Judaïsme, le Christianisme et l'Islam, sont toutes basées sur la croyance en une Révélation divine, c'est-à-dire l'intervention directe de Dieu dans l'histoire humaine. Dans le cas du Christianisme, la Révélation était centrée dans la personne de Jésus-Christ. Très tôt dans l'histoire chrétienne, cependant, une seconde source d'inspiration divine s'est ouverte dans la théologie chrétienne, en venant éventuellement à être personnifiée par la figure d'un " Saint-Esprit ", troisième personne d'un Dieu trin. N'ayant aucune réalité objective, soit dans les Écritures chrétiennes ou dans l'histoire chrétienne, $3-32£ la doctrine a ouvert toute grande la porte aux tendances sectaires qui avaient fait leur apparition tôt dans l'histoire du Christianisme. Si une église pouvait prétendre que l'Esprit Saint avait inspiré ses interprétations et lui avait donné l'autorité, toutes les autres églises pouvaient aussi y prétendre. En fait, chaque individu pouvait aussi le prétendre.

Le résultat fut de créer dans les esprits de la plupart des Chrétiens une vague présomption que, quand l'individu prie Dieu directement, il reçoit l'inspiration par sa propre conscience. Bien souvent, les suggestions de la conscience contredisent la signification apparente des Ecritures chrétiennes (comme dans le cas des déclarations de saint Paul concernant le célibat) ou des enseignements explicites d'une église particulière (comme dans le cas des rapports raciaux). De plus en plus, toutefois, c'est la conscience qui est considérée comme le guide fiable, un guide qui n'a aucune contrainte. Très peu demeure maintenant de la conviction que le seul canal fiable entre Dieu et ses disciples était la révélation historique pourvue par l'intermédiaire de Jésus Christ. L'énoncé même de Jésus sur le sujet: " Je suis la Voie, la Vérité et la Vie; personne ne va au Père sauf par Moi, " est interprété, non comme une expression des limites de l'âme humaine, mais uniquement comme une sorte de défi à la prétention des autres grandes religions.

D'autre part, les Bahá'ís ne croient pas que l'homme puisse communiquer directement avec Dieu qui est totalement inconnaissable. $3-33£ Dieu communique plutôt avec l'homme par l'intermédiaire de ses Messagers qui viennent comme des personnes vivantes, accomplissent de grandes actions, donnent des enseignements qui guident l'humanité dans tous les aspects de la vie, donnent un exemple moral, et révèlent des prières et des enseignements par lesquels les hommes peuvent immerger leurs esprits dans l'Esprit et la Volonté de Dieu. " Dieu passe près de nous " et, en tout temps, Il le fait sous les pleins feux de l'histoire, non pas comme une présence invisible et désincarnée. Il laisse derrière lui, enseigne Bahá'u'lláh, tout ce dont les hommes auront besoin pour renouveler la civilisation et pour développer leurs plus hautes facultés. C'est en établissant le rapport avec cet héritage que les hommes en viennent à communier avec l'Esprit de Dieu qui l'inspire. Bahá'u'lláh dit sur le sujet :

" Le Saint Esprit Lui-même a été engendré par l'intermédiaire d'une seule lettre de cet Esprit Suprême Si vous êtes de ceux qui comprennent ". $3-34£

" Ayant créé le monde et tout ce qui y vit et s'y meut, Dieu a voulu conférer à l'homme, en privilège unique, par l'opération directe de Sa Volonté libre et souveraine, la capacité de Le connaître et de L'aimer, le dotant ainsi d'une faculté dont l'exercice doit être regardé comme la raison d'être, la fin principale et dernière de toute la création... "

" Mais ces énergies dont l'Étoile du Matin de la bonté Divine et la Source de la direction Divine ont doté l'essentielle réalité de l'homme ne sont que latentes en lui, comme la flamme est latente dans la bougie et comme les rayons de la lumière sont en puissance dans la lampe... Il est évident que, tant que le feu n'y aura pas été mis, la lampe n'éclairera pas, et que, jusqu'à ce que soit enlevée la poussière qui le recouvre, le miroir ne pourra refléter le soleil ".

" Et comme il ne saurait y avoir de lien direct entre le seul vrai Dieu et Sa création... Dieu a ordonné qu'à tout âge et à chaque dispensation, une Âme pure et sans tache soit manifestée dans les royaumes du ciel et de la terre... " $35£

" Par les Enseignements de cette Étoile du Matin de la Vérité, tout homme progressera et se développera jusqu'à ce qu'il parvienne à ce stade où il pourra manifester tout le potentiel des forces dont son être intime et essentiel a été doté ". $3-36£

Il existe un second concept qui exige aussi un ajustement substantiel de la pensée religieuse d'une personne aux antécédents chrétiens qui approche le Message de Bahá'u'lláh. C'est le caractère social et institutionnel de la Foi que Bahá'u'lláh a fondée. Dans le Christianisme traditionnel, l'individu était sauvé seul. Essentiellement, c'était un être indépendant dont le but principal dans la vie était le salut de son âme, soit par des bonnes œuvres et des rites sacramentels (comme dans le Catholicisme), soit par la foi personnelle (comme dans le Protestantisme), ou par les deux. La société dans laquelle l'individu vivait pouvait être améliorée de diverses manières et à divers âges mais, essentiellement, elle ne pouvait pas être rachetée. L'espoir chrétien de transformation sociale se centrait sur l'éventuel Retour du Christ et l'établissement sur la terre du Royaume de Dieu . $3-37£

Ce système de croyance a eu de nombreux résultats admirables dans la vie spirituelle individuelle. Toutefois, son influence sans contraintes sur l'histoire sociale révèle de nombreuses limitations. Il a permis la conviction de plus en plus profonde, non seulement que la conscience personnelle est l'autorité ultime dans la vie, mais aussi que la liberté personnelle est le plus grand bien. L'avènement d'une philosophie politique démocratique et du processus démocratique en Occident a accordé la bénédiction finale à cette doctrine de l'individualisme. Avec le temps, " Christianisme " et " Démocratie " se sont fusionnés dans l'esprit du public comme un culte populaire vaguement défini mais immensément influent, englobant les gens de toutes les dénominations religieuses. Un tel culte diffère de plusieurs façons importantes des Enseignements de Bahá'u'lláh.

La réclamation centrale de Bahá'u'lláh, c'est qu'il est le Messager universel de Dieu, depuis longtemps attendu, dont la mission n est rien moins que l'établissement du Royaume de Dieu sur terre. Il a révélé non pas uniquement des enseignements qui se rapportent à la vie de l'individu, mais aussi ceux qui sont destinés à façonner la vie sociale de l'humanité; enseignements qui ont trait à l'économique, la paix mondiale, les rapports raciaux, l'égalité des sexes, l'éducation universelle, pour ne nommer que quelques-uns des sujets discutés dans les Ecrits bahá'ís.

Bahá'u'lláh résume l'exigence que la venue du Royaume impose aux personnes d'antécédents chrétiens qui le reconnaissent :

" ...en vérité, il a dit (Jésus) : "Suivez-Moi et Je vous ferai pêcheurs d'hommes". En ce jour cependant, Nous disons: "Suivez-Moi afin que Nous fassions de vous des revivificateurs du genre humain ". $3-38£

Le Gardien explique le rapport entre la transformation de la société et la vie éternelle de l'âme :

" Pour un Bahá'í, l'objet de la vie est de promouvoir l'unité du genre humain. Tout l'objet de nos vies est lié aux vies de tous les êtres humains; nous ne cherchons pas un salut personnel mais universel... notre but est de produire une civilisation mondiale qui à son tour agira sur le caractère de l'individu ". $3-39£

" En outre, Bahá'u'lláh a établi des institutions pour l'administration des affaires de sa communauté, institutions qui reposent carrément sur ses propres énoncés écrits. Ces institutions sont démocratiques en ce qui a trait aux processus par lesquels elles viennent à l'existence et sont renouvelées, mais elles possèdent aussi d'autres dimensions tout aussi importantes. Bahá'u'lláh affirme que, avec le temps, cet Ordre embrassera la grande majorité des peuples de la terre :

" L'équilibre du monde s'est trouvé rompu par la vibrante influence de ce très grand, de ce nouvel Ordre mondial. L'ordre sur lequel reposait jusque-là l'humanité a été révolutionné par cet unique et merveilleux Système, dont les yeux des mortels n'avaient jamais vu l'équivalent ". $3-40£

" Priez le seul vrai Dieu de vous assister de Sa grâce dans l'accomplissement de ce qui est recevable à Nos yeux. Bientôt le présent ordre de choses viendra à sa fin, et un nouveau le remplacera. Ainsi la vérité parle par la bouche de Ton Seigneur, 1'Omniscient " $3-41£

Un troisième secteur où le Message de Bahá'u'lláh défie les vues chrétiennes traditionnelles, c'est celui de la nature et de l'opération de la Révélation divine elle-même. Le Christianisme a été présenté comme " la foi livrée une fois pour toutes aux saints ". Une poignée de ses premiers disciples, suprêmement confiants qu'ils avaient pleinement compris les concepts essentiels enseignés par le Christ et, en fait, que son retour était imminent, ont figé les vues chrétiennes concernant la nature de Dieu et de l'homme dans des concepts et attitudes culturels communs au monde méditerranéen du premier siècle dans lequel ils vivaient. Des lettres, exposant les opinions de saint Paul et d'autres inconnus, en vinrent à être considérées comme divinement inspirées et furent incorporées au canon des Écritures, étant éventuellement confondues avec la Parole même de Dieu.

Comme le retour du Christ continuait à se faire attendre et comme la communauté chrétienne croissait, de grandes divergences d'opinion sont apparues sur le sens de ce dépôt original. De très nombreux efforts furent artificiellement faits pour imposer une autorité d'interprétation aux églises mais, en aucun temps, la communauté chrétienne dans l'ensemble ne consentit-elle à accepter une quelconque autorité unique, que ce soit celle des papes, des théologiens, des conseils ecclésiastiques ou des empereurs chrétiens.

Les changements inévitables qui ont suivi ne furent donc, en aucun sens du mot, un développement mais plutôt une série de convulsions spasmodiques, chacune produisant une nouvelle secte ou dénomination. Ce point est très important. L'histoire chrétienne n'est pas, et n'a pas été, vue, même par la majeure partie des Chrétiens, comme un processus évolutif dans lequel les enseignements de Jésus se sont lentement épanouis comme l'exigeait une civilisation toujours en évolution.

La vérité spirituelle chrétienne a essentiellement été un phénomène statique. Théoriquement, un Chrétien du XXième siècle devrait voir les fondements essentiels de sa foi à peu près de la même façon que les croyants de l'église du premier siècle. Chaque église a tout simplement insisté que sa propre version était la plus vraie ou même l'expression authentique de la foi des premiers croyants. C'est cette attitude qui a permis aux églises de réduire l'Évangile à des articles de foi et des dogmes qui, parce qu'ils semblaient énoncer si explicitement les éléments de croyance, ont eu tendance à devenir encore plus importants que le Message original de Jésus dans les secteurs critiques de la vie et de la pensée chrétiennes. $3-42£

Cette longue histoire a laissé certaines présomptions non vérifiées dans les esprits des croyants chrétiens (et, comme question de fait, dans les esprits de nombreux agnostiques et athées dont elle a formé les attitudes émotives). Ces présomptions comprennent la croyance qu'un système religieux qui n'est pas statique doit s'être écarté de l'intention de son Fondateur.

L'un des traits distinctifs de la Révélation de Bahá'u'lláh, c'est qu'elle n'est pas du tout statique. On ne peut la décrire que comme évolutive. En fait, même pour la comprendre nous devons employer un vocabulaire qui n'a vu le jour que depuis la naissance de Bahá'u'lláh. Shoghi Effendi réfère à l'administration bahá'íe actuelle comme " un Ordre mondial embryonnaire ", et tant ses écrits que ceux d' 'Abdu'l-Bahá sont parsemés d'analogies biologiques : " efflorescence ", " évolution ", " germe ", " graine ", " développement organique ", " noyau ", " influence génératrice ", " assimilation ".

Parlant de la Foi bahá'íe comme d'un " organisme vivant ", Shoghi Effendi a souligné qu'elle est passée par une série de stades et qu'elle passera par d'autres encore avant d'atteindre à la maturité. Ce qui rend ce processus évolutif possible, c'est la création par Bahá'u'lláh de l'autorité institutionnelle pour interpréter ses Enseignements et guider sa communauté, une autorité clairement énoncée et acceptée par tous ses disciples. Comme il en est du fœtus dans la matrice ou de l'enfant qui grandit, il y a donc un long programme ordonné par lequel les divers organes et facultés de la Cause bahá'íe se développent. Shoghi Effendi indique toutefois que, comme il en est de toute vie, les institutions et les lois de la Foi " sont enchâssées dans les Enseignements eux-mêmes, non falsifiées et non obscurcies par les influences injustifiables ou les interprétations non autorisées de sa Parole ". $3-43£

Donc, de ces trois importantes façons, et de bien d'autres, les Enseignements de Bahá'u'lláh ne rencontrent pas les catégories traditionnelles de la théologie chrétienne. Ils traitent de l'homme dans la société, plutôt que comme une âme isolée; ils envisagent un processus ordonné d'évolution par lequel les lois, concepts et institutions implantés par le Fondateur s'épanouissent graduellement dans l'esprit et la vie de sa communauté; ils insistent surtout que la Révélation explicite sortie des lèvres de la Manifestation de Dieu est l'unique source de direction divine pour l'homme et la société.

La raison pour laquelle ces nouvelles dimensions sont difficiles à saisir pour quiconque d'entre-nous a des antécédents chrétiens, c'est, au moins en partie, que l'Occident a été privé du pont que le message de Muhammad aurait été. Les Chrétiens ont depuis longtemps insisté que les Juifs ont été sérieusement privés par leur rejet du Christ. Les Musulmans pourraient sans doute affirmer la même chose en ce qui a trait aux handicaps évidents sous lesquels les sociétés chrétiennes ont œuvré pendant de nombreux siècles et qui furent rendus dramatiquement apparents par la supériorité morale, intellectuelle et culturelle dont l'Islam a joui avant l'émergence du monde séculier modeme. $3-44£

Du point de vue bahá'í, il est clair que si l'Europe avait accepté l'Islam, les Occidentaux auraient été spirituellement prêts à considérer les dimensions de la Volonté divine au-delà de celles contenues dans les théologies des églises. La succession des prophètes aurait préparé le monde occidental à l'idée de la révélation progressive; le rôle de Muhammad comme Fondateur d'un État islamique aurait rendu plus compréhensible le lien entre la vie spirituelle et l'ordre social; le Qur'án lui-même aurait développé chez les Occidentaux un appétit pour la Révélation divine, qui ne consiste que de l'œuvre authentique de Dieu sortie de la bouche de son Messager.

Par conséquent, les Bahá'ís devraient être prêts à reconnaître que l'influence de la malice et de la jalousie ne représente pas toute l'opposition que leur Foi rencontre de la part des ecclésiastiques chrétiens. Les demandes intellectuelles faites par les Enseignements de Bahá'u'lláh sont aussi grandes que les demandes spirituelles. La formation professionnelle en théologie n'est pas d'une plus grande aide aujourd'hui pour sauter le fossé de la compréhension qu'elle l'était au temps de la venue de l'un ou l'autre des précédents Messagers de Dieu. Elle semble plutôt constituer un obstacle majeur puisqu'elle centre les esprits de ses adhérents sur des croyances et " explications " sorties des écoles primitives et superficielles de la pensée semi-païenne.

L'on pense à la parabole du Christ sur l'ivraie :

" Il en va du Royaume des Cieux comme d'un homme qui a semé du bon grain dans son champ. Or, pendant que les gens dormaient, son ennemi est venu, il a semé à son tour de l'ivraie, au beau milieu du blé, et il s'en est allé. Quand le blé est monté en herbe, puis en épis, alors l'ivraie est apparue aussi. Les serviteurs sont allés trouver le propriétaire pour lui dire: "Maître, n'est-ce pas du bon grain que tu as semé dans ton champ ? D'où vient donc qu'il s'y trouve de l'ivraie ?" "C'est quelque ennemi qui a fait cela," leur répond-il. "Veux-tu donc que nous allions la ramasser ?" reprennent les serviteurs. "Non," dit-il, "vous risqueriez, en ramassant l'ivraie, d'arracher en même temps le blé. Laissez l'un et l'autre croître ensemble jusqu'à la moisson, et au moment de la moisson je dirai aux moissonneurs : Ramassez d'abord l'ivraie et liez-la en bottes que l'on fera brûler, et puis vous recueillerez le blé dans mon grenier ". $3-46£

Et aux paroles qui concluent la Tablette adressée par Bahá'u'lláh au Pape Pie IX :

" Le jour de la moisson est certainement venu. Et le Moissonneur a trié les produits de la récolte, rangeant ceux qu'Il avait choisis dans les greniers de la justice, et jetant au feu ceux qui ne lui convenaient pas ". $3-47£

C'est sans doute par respect de la magnitude des épreuves spirituelles et intellectuelles que Bahá'u'lláh a dit des membres du clergé qui reconnaissent la Manifestation de Dieu dès sa venue :

" Bienheureux est cet ecclésiastique qui n'a pas permis que la connaissance s'interpose comme un voile entre lui et Celui qui est l'Objet de toute science et qui, lorsque Celui qui subsiste par Lui-même apparut, tourna vers Lui un visage rayonnant de bonheur : Il est en vérité au nombre des hommes instruits... $3-48£

3.7. Fins et Moyens

Le but de la présente étude ne consiste pas à examiner en détails les diverses attaques que les ecclésiastiques chrétiens ont lancées contre la Foi bahá'íe au cours des années. il suffira de considérer quelques-uns des traits fondamentaux de ces attaques, qui révèlent à la fois les motifs qui leur sont sous-jacents et les faiblesses inhérentes qu'elles contiennent. Des critiques plus élaborées sont disponibles ailleurs. $3-49£

Dans un nombre de ses Tablettes, Bahá'u'lláh incite les ecclésiastiques auxquels il s'adresse à mettre de côté les dogmes et les interprétations des écritures du passé et à examiner la Révélation universelle de Dieu qui ouvre les esprits :

" O Assemblée des Théologiens !... Abandonnez ce que vous possédez, gardez le silence et prêtez alors l'oreille à ce que dit la Langue de Grandeur et de Majesté ". $3-50£

" O Assemblée des Théologiens ! Chassez loin de vous les folles chimères et imaginations et tournez-vous ensuite vers l'Horizon de la Certitude. Je le jure par Dieu ! Rien de ce que vous possédez ne vous profitera, non plus que tous les trésors de la terre, ni le pouvoir que vous avez usurpé. Craignez Dieu et ne soyez pas de ceux qui sont perdus ".

" Dis : O Assemblée des Théologiens ! Dépouillez-vous de tous vos voiles et de ce qui vous enveloppe. Prêtez l'oreille à ce à quoi vous appelle la Très Sublime Plume... Le monde est recouvert de poussière en raison de vos vaines imaginations... " $3-51£

" Il convient à chacun d'effacer de la tablette de son cœur toute trace de vaines paroles, et de considérer d'un esprit ouvert et exempt de préjugés les signes de Sa révélation, les preuves de Sa Mission et les gages de Sa gloire ". $52£

Le trait le plus évident des attaques que les ecclésiastiques aient faites contre la Foi bahá'íe, c'est leur négligence de ce conseil de mettre de côté les dogmes. Il n'y a presque rien qui ait été écrit sur la Foi par les ecclésiastiques chrétiens où divers thèmes de théologie chrétienne ne soient pas introduits, hors de propos, et vigoureusement disputés. Les dogmes chrétiens comme la Trinité, la Pénitence, etc., deviennent la pierre de touche de la vérité spirituelle et une mesure de la Révélation de Dieu, tout à fait comme les Pharisiens ont utilisé des dogmes similaires au temps de Jésus. Heureusement, il existe maintenant un vaste ensemble de littérature bahá'íe qui dégage les enseignements de Jésus Christ des dogmes qui sont apparus plus tard et qui démontre l'harmonie qui existe entre ces enseignements et les vérités révélées par Bahá'u'lláh.

Un problème connexe, toutefois, c'est l'effet que produisent sur leur œuvre les présomptions théologiques inconscientes dans les esprits des missionnaires qui ont écrit les livres attaquant la Foi. Nous avons remarqué plus haut, par exemple, que le point de vue traditionnel, qu'il soit admis ou non, c'est que la religion est essentiellement statique. Il a été presque impossible aux écrivains ecclésiastiques, dont les esprits sont formés par de semblables attitudes sur la nature de la religion, de se concentrer sur un sujet comme l'Aqdas. Parlant de l'histoire de l'épanouissement de la Cause, le Gardien bien-aimé dit que ses diverses périodes :

" doivent être considérées non seulement comme les composantes ou parties inséparables d'un seul tout prodigieux, mais encore comme les phases progressives d'un vaste processus d'évolution unique, continue et irrésistible. Car lorsqu'on contemple toute l'étendue de l'œuvre accomplie par une foi âgée de cent ans, on ne peut s'empêcher de conclure que, quel que soit l'angle sous lequel on regarde ce spectacle démesuré, les événements qui ont eu lieu en ces périodes donnent les preuves absolues d'un lent mûrissement... ". $3-54£

En ce qui a trait aux lois et Enseignements du Kitáb-i-Aqdas, Shoghi Effendi ajoute :

" On remarque une évolution non moins apparente dans la forme de ses enseignements, tout d'abord, à dessein, rigides, compliqués et sévères, qui, par la suite, furent refondus, élargis et assouplis dans la dispensation suivante, puis, plus tard, expliqués, réaffirmés et amplifiés par un interprète désigné, et enfin arrangés d'une manière méthodique afin de les appliquer universellement aux particuliers et aux institutions ". $3-55£

La promulgation d'une loi comme la loi du mariage présente donc l'image fascinante d'une immense vérité relative au bonheur humain et à la fin de l'homme, émergeant lentement par la Volonté de Bahá'u'lláh, à mesure que les instruments par lesquels elle peut s'exprimer viennent à l'existence, et à mesure que ceux qui doivent la recevoir deviennent graduellement capables d'en supporter les implications. Lentement, avec amour et patience, - comme avec des enfants, - la Manifestation de Dieu mène l'homme hors des vieilles habitudes défectueuses à la réalisation de la Volonté de Dieu et à la capacité de répondre à cette Volonté.

Une telle approche à l'enseignement moral dépasse tout simplement la portée des esprits confinés par la théologie traditionnelle de l'église. Si une ordonnance universelle, comme la loi bahá'íe du mariage, est graduellement expliquée et appliquée par stades, d'abord par 'Abdu'l-Bahá, puis par le Gardien, et finalement par la Maison Universelle de Justice, les adversaires chrétiens interprètent ceci comme un indice que la Foi bahá'íe a quelque peu " changé " ses Enseignements " réels ", présumément afin d'apaiser les différents auditoires. Ils appliquent ce même " raisonnement " à la façon dont le texte de l'Aqdas est en voie d'être patiemment codifié, arguant qu'il devrait plutôt être tout simplement traduit et publié comme si c'était une sorte de catéchisme ou de manuel. Le monde de Bahá'u'lláh est incompréhensible pour de tels esprits, tout comme l'univers révélé par la science moderne dépasse la compréhension de l'érudition médiévale.

Bahá'u'lláh suggère la magnitude du défi que représente l'Aqdas quand il en parle comme d'un " ciel que nous avons orné des étoiles de Nos commandements ", et quand il conseille :

" Considérez le soleil. Combien faibles sont ses rayons au moment où il apparaît à l'horizon. Combien graduellement sa chaleur et sa puissance s accroissent à mesure qu'il approche de son zénith permettant, entre-temps, à toutes les choses créées de s'adapter à l'intensité croissante de sa lumière... S'il devait soudainement manifester les énergies latentes en lui, il nuirait sans doute à toutes les choses créées... De même, si le Soleil de Vérité devait soudainement, dès les premiers stades de sa manifestation, révéler la pleine mesure des forces dont la providence du Tout-Puissant l'a doté, la terre de la compréhension humaine dépérirait et serait consumée; car les cœurs des hommes ne supporteraient ni l'intensité de sa Révélation, ni ne pourraient réfléchir l'éclat de sa lumière ". $3-56£

Une omission flagrante dans pratiquement tous les livres écrits sur la Foi bahá'íe par les membres du clergé chrétien, c'est une admission honnête de l'accomplissement moral que représente la communauté bahá'íe elle-même. Pourtant, c'est cet aspect de la Foi bahá'íe, après les vies et l'œuvre des Fondateurs eux-mêmes, qui a attiré l'admiration et les plus grands éloges de la part des observateurs indépendants depuis le Professeur Browne.

Il est clair que c'est le succès de la communauté bahá'íe à donner un exemple vivant des vérités que Bahá'u'lláh a enseignées qui est responsable, dans une grande mesure, du respect et de la reconnaissance formelle que la Foi s'est attirés de la part des gouvernements civils, des personnages éminents et de diverses agences internationales. Les implications des déclarations de Bahá'u'lláh relativement au rôle que joue l'exemple moral, apparaissent plus clairement avec chaque année qui passe :

" O serviteurs de Dieu ! Renoncez à vos propres soucis, et que toutes vos pensées se concentrent sur ce qui est propre à rétablir les affaires de l'humanité et à sanctifier les âmes et les cœurs. A cette tâche doivent pourvoir les œuvres saintes et une vertueuse conduite. La vaillance des actes assurera le triomphe de cette Cause, et leur sainteté en renforcera le pouvoir. Attachez-vous à la justice, ô peuples de Bahá. Tel est le commandement que vous donne cette Innocente Victime, et la part qu'a d'abord choisie pour chacun de vous Sa Volonté incoercible ". $3-57£

Quelque inconfortable qu'il puisse être pour ses adversaires, un examen honnête de cet aspect de l'histoire bahá'íe et de la communauté bahá'íe actuelle ne peut être ignoré. De ce faire, pour un écrivain, c'est de se convaincre, dès le départ, de préjugé. Tenter d'écrire un livre sur la Foi bahá'íe sans traiter adéquatement un sujet considéré par les observateurs indépendants comme l'un des traits les plus frappants de la Foi, indique que l'écrivain craint les effets qu'une telle discussion aurait sur ses lecteurs.

Une quatrième caractéristique de toutes les attaques des ecclésiastiques chrétiens contre la Foi bahá'íe a été l'abus des sources historiques. D'un point de vue purement bahá'í, une direction infaillible est disponible, non seulement concernant le sens des Écritures, mais aussi dans le domaine de l'histoire. L'une des fonctions du Gardiennat, c'est de fournir une direction précise et faisant autorité sur les questions majeures de l'histoire bábíe et bahá'íe; Shoghi Effendi a donc écrit son livre monumental : Dieu Passe Près de Nous, pour servir de norme. Du rôle d'interprétation de Shoghi Effendi, le Testament d' 'Abdu'l-Bahá dit :

" ...quiconque se dispute avec lui s'est disputé avec Dieu; quiconque le renie, a renié Dieu; quiconque ne croit pas en lui, n'a pas cru en Dieu; quiconque s'écarte, se sépare ou se détourne de lui s'est, en vérité, écarté, séparé et détourné de Dieu ". $3-58£

Bien entendu, l'on ne s'attend pas à ce que les ecclésiastiques chrétiens commencent par accepter l'autorité d'interprétation du Gardien. Toutefois, ne possédant pas cette autorité, il est d'autant plus important pour eux de présenter scrupuleusement toute l'évidence historique disponible et de considérer soigneusement la meilleure opinion des observateurs indépendants qualifiés. C'est-à-dire : ils doivent observer les normes acceptées d'érudition. En cet âge de justice universelle, la loi de l'investigation indépendante de la vérité est obligatoire pour l'humanité toute entière, qu'on ait ou non reconnu la Manifestation de Dieu:

" O Fils de l'Esprit ! Pour Moi la chose préférée c'est l'Equité. Ne témoigne pas d'éloignement pour elle, Si tu as du penchant pour Moi; ne l'abandonne pas Si tu M'es fidèle. Par là tu réussiras à voir les choses par tes propres yeux et non par ceux d'autrui, à les comprendre par ta propre intelligence et non par celle du premier venu. Réfléchis à cela comme il convient; c'est un don que je t'ai fait, une de mes faveurs pour toi; aies là donc toujours devant tes yeux ". $3-59£

Dans toute l'histoire humaine, il n'y a jamais eu une Révélation qui ait offert à l'étudiant indépendant une fraction même de la richesse d'évidence historique que pourvoit la mission de Bahá'u'lláh. L'un des handicaps les plus sérieux à une étude scientifique du phénomène de la Révélation, c'est que l'impulsion d'origine de chacune des religions précédentes s'est enfoncée si loin dans l'histoire qu'elle n'est accessible à l'humanité qu'à un degré limité et insatisfaisant. La nature réelle des enseignements originaux de Bouddha, les événements de la vie de Jésus, l'ère dans laquelle Zoroastre a vécu; et même l'existence historique de Krishna - tout cela présente des problèmes insolubles à l'étudiant en histoire des religions. La vie et la personne de Muhammad, tout comme le Qur'án, sont plus accessibles mais, même ici, des désaccords si sérieux qu'ils produisent de nombreuses écoles divergentes de pensée témoignent de la magnitude du problème que les sources représentent.

C'est tout à fait le contraire en ce qui a trait à l'œuvre de Bahá'u'lláh. Les détails de sa vie et de celle du Báb sont documentés abondamment, comme le sont les contributions de ceux qu'ils ont inspirés et guidés. Les Enseignements spirituels et sociaux de Bahá'u'lláh sont disponibles dans le texte original, sous son propre sceau et souvent de sa propre main. L'on peut dire la même chose des provisions qu'il a faites en vue de l'organisation de sa Cause. La séquence d'événements par laquelle ces concepts, ces lois et ces institutions ont façonné le développement de la communauté bahá'íe est aussi ouverte à un examen minutieux, non obscurcie par le temps, les mythes ou les scories des écoles divergentes d'interprétation.

C'est donc une faille fatale de l'œuvre de tous ces ecclésiastiques chrétiens qui ont attaqué la Cause que leurs livres aient ignoré les preuves qui, dans tout autre domaine de recherche, seraient considérées comme des découvertes inestimables. La plupart des attaques contre la Foi bahá'íe, par exemple, sont écrites comme si le narratif de Nabíl, The Dawn-Breakers, n 'existait pas. Pourtant, nous y trouvons la seule histoire complète de la période bábíe, écrite par une personne qui fut à la fois un observateur de première instance et un écrivain historique compétent. Le Gardien l'a salué, cela se comprend facilement, comme le " manuel indisputable " $3-60£ de la première histoire de la Cause.

Dans le cas des événements dont il n'a pas été personnellement témoin, Nabíl fournit dans les plus grands détails l'identité des observateurs dont il a reçu le compte-rendu et très souvent les circonstances qui en ont entouré la transmission. Pour comprendre le sens d'une telle œuvre, l'on devrait imaginer l'importance qu'aurait pour l'histoire chrétienne un compte-rendu similaire, méticuleusement annoté, rédigé par l'un des proches compagnons de Jésus-Christ et couvrant tous les événements significatifs du ministère de ce dernier.

Plutôt qu'à de telles sources, les adversaires ecclésiastiques se sont fiés à des écrits obscurs, dont ils n'ont pu établir l'authenticité après des décades de tentatives en ce sens, et aux œuvres d'ennemis avoués de la Foi, qui sont souvent présentés comme des érudits et des observateurs " indépendants ". En outre, manquant de formation professionnelle en historiographie ou en études orientales, ces mêmes missionnaires ont traité de l'œuvre de savants responsables comme le Professeur Browne d'une façon qui ne serait pas acceptable pour toute étude académique sérieuse.

L'on doit dire enfin que les livres écrits par le clergé chrétien en attaque contre la Foi bahá'íe sont criblés de distorsions grossières des faits. Typiquement, celles-ci sont de deux sortes. Là où même les sources préjugées manquent, plusieurs écrivains ont tout simplement fabriqué l'histoire de toutes pièces en décrivant des événements comme ils ont cru eux-mêmes qu'ils auraient dû ou ont dû se passer, introduisant leurs déclarations par des expressions comme " sans doute ", " probablement ", " il semble probable ", " l'on dit ". Dans un cas après l'autre, des sources responsables existent dont l'évidence contredit carrément ces assertions.

La seconde façon dont les faits sont déformés, c'est par la révision sélective de la documentation que le rédacteur trouve inacceptable dans sa forme originale. Des phrases et des paragraphes tirés de documents originaux sont cités hors de contexte et de façon incomplète afin de suggérer que l'écrivain original partageait les vues du missionnaire qui a ainsi fait usage de son œuvre. Puisque les documents originaux et les commentaires savants sont souvent difficiles ou impossibles à obtenir pour le profane moyen, l'abus se poursuit sans être relevé sauf quand un écrivain bahá'í se donne la peine de l'exposer.

Lire des livres composés de la sorte, c'est se demander si les écrivains se considèrent d'une façon quelconque comme au-dessus des considérations morales normales, quelles soient chrétiennes, savantes ou autres. Ils semblent considérer la Foi bahá'íe comme mauvaise ou dangereuse, ou les deux, et croire qu'une attaque contre elle est en soi un acte méritoire. L'histoire de l'opposition à Bahá'u'lláh est une illustration classique de la philosophie qui veut que la fin justifie les moyens. En fait, ni les moyens ni les fins ne sont acceptables aux yeux de Dieu.

Il n'y a pas que l'histoire qui soit maltraitée de cette sorte. Initialement, avec la " première génération " de missionnaires qui ont attaqué la Foi à la fin du siècle, il y avait une atmosphère belligérante et confiante de défense de la " vraie religion " contre ce que l'on considérait l'erreur.

Toutefois, à mesure que la civilisation occidentale s'est progressivement déchristianisée, et particulièrement à mesure que le clergé est devenu l'objet de la suspicion, des moqueries et même du ressentiment de nombreux cercles, cette approche a perdu une grande part de sa puissance.

Ces circonstances modifiées sont sans doute responsables d'un changement qui s'est produit dans la manière dont certaines attaques contre la Foi sont entreprises. Au lieu de se présenter d'abord comme membres du clergé et défenseurs de l'église, les adversaires actuels de la Cause bahá'íe écrivent souvent sous le déguisement de " savants " désintéressés qui ne se proposent que de partager les résultats d'une " recherche indépendante " dans le champ des études orientales modernes. De nos jours, leurs livres ne sont pas publiés sous des titres comme Baháism and Its Claims $3-61£ mais plutôt comme des manuels sur " les enseignements et l'histoire de la Foi bahá'íe ". Le lecteur non prévenu est encouragé à voir un tel livre non comme partie d'une vendetta vieille d'un siècle de la part de sectaires partisans, mais comme une source d'information neutre et fiable.

C'est à la lumière de ces faits pitoyables que nous pouvons quelque peu comprendre la colère des Manifestations de Dieu contre ceux qui ont assumé un rôle de chef en matière de religion :

" O vous qui êtes insensés et qui cependant passez pour être sages ! Pourquoi vous comportez-vous comme des bergers tandis que dans vos cœurs vous n'êtes que des loups, avides de dévorer Mon troupeau ? Vous êtes comme l'étoile qui se lève avant l'aube et qui, toute rayonnante et lumineuse qu'elle paraisse, égare le voyageur de Ma cité vers les sentiers de la perdition... Vous êtes comme une eau limpide mais amère, tandis qu'extérieurement vous paraissez un pur cristal; mais aucune goutte de cette eau n'est acceptée par le divin Essayeur ". $3-62£

3.8. Opposition à l'Ordre Administratif

Outre le sens des Écritures et l'interprétation de l'histoire, il existe un autre sujet sur lequel la Foi bahá'íe peut anticiper bien des critiques de la part de ses adversaires du clergé chrétien. C'est l'ordre administratif de Bahá'u'lláh et les principes sur lesquels il se fonde. Le Gardien nous a avertis, par exemple :

" Que des puissances d'irréligion, de philosophie matérialiste, de paganisme évident soient déchaînées, qui chaque jour s'étendent, se consolident et commencent à envahir quelques-unes des puissantes institutions de la Chrétienté, aucun observateur non averti ne saurait manquer de l'admettre. Que, d'autre part, ces institutions résistent de plus en plus au dynamisme général qui entraîne l'humanité, que quelques-unes s'inquiètent de l'influence pénétrante de la Cause de Bahá'u'lláh et que, à mesure que leur force s'effritera et que leur discipline se relâchera, elles n'en viennent à s'effrayer de plus en plus de l'avènement de son Nouvel Ordre Mondial et se résolvent peu à peu à le combattre, et qu'enfin une telle opposition n'accentue leur déclin, pour bien peu, si même pour quelques-uns, parmi ceux qui suivent avec attention le développement de notre Foi, la question reste douteuse ". $3-63£

De plus, le Gardien nous avertit que les adversaires ecclésiastiques de la Foi feront tout en leur pouvoir pour transmettre leur propre hostilité au public, et même aux institutions d'autorité civile :

" On peut découvrir une gradation non moins nette dans le caractère de l'opposition que cette foi a rencontrée - ... opposition qui, actuellement, par l'établissement d'un ordre divinement institué dans l'Occident chrétien et son premier choc avec les institutions civiles et ecclésiastiques, promet d'inclure, parmi ses représentants, des gouvernements établis et des organisations associées aux ordres sacerdotaux les plus anciens et les plus solidement retranchés de la chrétienté ". $3-64£

" Les peuples, les nations, les adhérents de diverses fois, se lèveront conjointement et successivement pour détruire son unité, saper sa force, et avilir son saint nom. Ils s'attaqueront non seulement à l'esprit qu'elle inculque, mais à l'administration qui est le canal, l'instrument, l'incarnation de cet esprit. Car, à mesure que l'autorité dont Bahá'u'lláh a investi l'avenir du Commonwealth bahá'í deviendra de plus en plus apparente, plus féroces seront les défis qui de tous côtés seront lancés aux vérités qu'elle enchâsse ". $3-65£

Il est probable que, directement, les Bahá'ís ne peuvent accomplir que relativement peu pour contrecarrer la suspicion et le ressentiment que l'avènement de l'Ordre administratif soulèvera inévitablement, tant dans les cercles ecclésiastiques que dans d'autres secteurs de la société. Dire que l'Alliance de Bahá'u'lláh, qui donne son autorité à cet Ordre, est le trait distinctif de la Foi bahá'íe, c'est souligner avec emphase combien il est difficile à notre génération de le comprendre de façon appropriée. Bahá'u'lláh l'appelle " cet unique et merveilleux Système, dont les yeux des mortels n'avaient jamais vu l'équivalent ". $3-66£ Par lui, un nouvel élément est introduit dans la vie religieuse de l'homme et des générations, et peut-être des siècles, passeront avant que l'ensemble de l'humanité l'ait accepté.

A un des tout premiers stades de l'évolution du genre humain sur cette planète, la religion était principalement une question de magie. Ce n'est que par l'œuvre des grandes religions historiques : le Judaïsme, l'Hindouisme, et les fois missionnaires universelles comme le Bouddhisme, le Christianisme et l'Islamisme, que l'homme a graduellement accepté que la religion soit l'autorité dans les questions de mœurs. Ce n'est que dans ces grandes cultures religieuses relativement récentes que l'homme en est venu à comprendre que les questions de " bien et de mal " se rapportent primordialement à la vie éthique et que le guide dans ce secteur de l'expérience humaine est la Révélation de Dieu :

" On t'a fait savoir, homme, ce qui est bien, ce que Yahvé réclame de toi : rien d'autre que d'accomplir la justice, d'aimer avec tendresse et de marcher humblement avec ton Dieu ". $3-67£

Aujourd'hui donc, par la Révélation de Bahá'u'lláh, encore un autre élément entièrement nouveau a pénétré l'expérience religieuse de l'homme; un élément que la société non-bahá'íe considère comme n'étant pas relié aux questions spirituelles. Ce nouvel élément, c'est l'ordre social.

Dans presque toutes les parties du monde, la société actuelle n'accepte pas qu'une Révélation de Dieu puisse ou doive déterminer la façon dont la vie sociale, économique et administrative de notre monde doit être conduite. La communauté bahá'íe est appelée à faire œuvre de pionnière dans cette vérité renversante. Nous pouvons nous attendre à ce que cet effort attire vastement l'attention et, éventuellement, l'intérêt le plus intense de tous les éléments de la société. Il y a de nombreuses personnes qui, déçues des échecs répétés des alternatives développées par l'effort humain, seront attirées à la Foi principalement à cause de ce trait même. Malheureusement, il y en a de nombreuses autres qui, comprenant tout à fait mal ses buts et sa nature, le considéreront avec suspicion :

" L'Âge Héroïque de la Foi, né dans l'angoisse, nourri dans l'adversité et se terminant dans des épreuves aussi déplorables que celles qui ont accueilli sa naissance, a été suivi par cette Période de Formation qui doit être témoin de la cristallisation graduelle des énergies créatrices que la Foi a libérées et l'émergence consécutive de cet Ordre Mondial en vue duquel ces forces ont été mises en opération ".

" Féroce et implacable sera l'opposition que cette cristallisation et cette émergence doivent provoquer. On ne fait que commencer à percevoir vaguement l'alarme qu'elle doit éveiller et qu'elle éveillera; l'envie qu'elle soulèvera certainement; les travestissements auxquels elle sera soumise sans remords; les revers qu'elle doit, tôt ou tard, subir; les commotions qu'elle doit éventuellement soulever; les fruits qu'elle doit ultimement recueillir; les bénédictions qu'elle doit inévitablement répandre et le glorieux Âge d'Or qu'elle doit irrésistiblement introduire; et, à mesure que le vieil ordre s'effondrera sous le poids d'une Révélation aussi prodigieuse, ceux-ci deviendront de plus en plus évidents et impressionnants ". $3-68£

Ayant ces considérations, entre autres, à l'esprit, nous devrions réfléchir à la référence que fait le Gardien a " un sens élevé de rectitude morale dans les activités sociales et administratives (bahá'íes) " comme premier " prérequis spirituel " au succès de la Cause. Écrivant aux croyants nord-américains, en 1938, Shoghi Effendi a parlé de l'esprit et des normes qui doivent particulièrement gouverner l'opération des institutions administratives bahá'íes :

" Cette rectitude de conduite avec ses implications de justice, d'équité, de véracité, d'honnêteté, d'impartialité, de loyauté et d'exactitude doivent distinguer chaque phase de la vie de la communauté bahá'íe. "Les compagnons de Dieu," a déclaré Bahá'u'lláh lui-même, "sont, en ce jour, le levain qui doit faire lever les peuples du monde. Ils doivent montrer une telle loyauté, une telle sincérité et une telle persévérance, des actes et un caractère tels que toute l'humanité bénéficiera de leur exemple."...

Une telle droiture de conduite doit se manifester avec une puissance toujours accrue, dans chaque verdict que les représentants élus de la communauté bahá'íe, en n'importe quelle qualité, seront appelés à prononcer... Elle doit être la marque distinctive de ce corps qui est réduit en nombre et pourtant intensément dynamique et hautement responsable, des représentants nationaux élus de chaque communauté bahá'íe, qui constitue le pilier de soutien et l'unique instrument de l'élection, dans chaque communauté, de la Maison Universelle dont le nom et le titre, ainsi que Bahá'u'lláh l'a ordonné, symbolise la droiture de conduite dont la plus haute mission est de sauvegarder et de mettre en vigueur les lois ". $3-69£

3.9. Les Effets de I 'Opposition

Quel effet ont eu plus de 130 années d'opposition à la Foi de Bahá'u'lláh ? De toute évidence, l'opposition n'a pas atteint ses objectifs d'arrêter l'avènement de la Foi, de détruire l'unité de ses adhérents ou de ralentir plus que temporairement son progrès dans une quelconque partie du monde. Vue superficiellement, l'opposition à la Foi bahá'íe, qu'elle soit ecclésiastique, gouvernementale ou plus générale, peut sembler simplement sans importance dans son histoire.

Toutefois, tout examen plus approfondi des événements de l'histoire bahá'íe montre clairement que ceci n'est pas le cas. Singulièrement, le résultat net de telles attaques a été décidément bénéfique. Bien que ce fait n'excuse en rien le comportement des responsables, il permet aux Bahá'ís de considérer ces personnes d'un œil beaucoup plus détaché et de traiter plus intelligemment et avec plus d'assurance les attaques qui viendront encore. 'Abdu'l-Bahá a dit à ce sujet :

" Par conséquent, ô aimés de Dieu, ne soyez pas attristés quand les gens se lèvent contre vous, vous persécutent, vous affligent et vous troublent et disent toutes sortes de choses mauvaises contre vous. La noirceur disparaîtra et la lumière des signes manifestes apparaîtra, le voile sera retiré et la Lumière de Réalité resplendira de l'invisible (Royaume) d'El-Abhá. Nous vous en informons avant que ceci se produise afin que lorsque, pour mon amour, les armées du peuple se lèveront contre vous, vous ne soyez pas ébranlés ou troublés; non, plutôt, soyez fermes comme une montagne car cette persécution et ces injures du peuple contre vous sont préordonnées. Bénie soit l'âme qui est ferme dans le sentier ! " $3-70£

De quelles façons l'opposition a-t-elle été bénéfique à la Cause de Bahá'u'lláh ? Quatre résultats bénéfiques ressortent particulièrement, dont deux se rapportent à l'expansion extérieure de la Cause et deux à son développement intérieur.

L'un des premiers effets des attaques contre la Foi, c'est de soulever l'intérêt. Ceci a été vrai de la croissance de la religion depuis les débuts des temps et est particulièrement évident dans l'histoire du mouvement bábí. Les persécutions épouvantables dont le Báb et ses disciples ont fait l'expérience au milieu du XIXième siècle ont engendré un registre d'héroïsme qui n'a pas de parallèle dans l'histoire religieuse du genre humain.

A cette date tardive, il est presque impossible de comprendre l'impact que les vies incandescentes du Báb, de Quddús, de Táhirih, de Mullá Husayn et de leurs compagnons ont eu, il y a cent ans, sur le conscient d'Européens sensibles. Ce sont ces vies qui ont attiré l'attention du Comte de Gobineau et ont inspiré son étude influente du mouvement à ses débuts. Similairement, c'est cette histoire extraordinaire qui a non seulement attiré mais captivé Edward Granville Browne, et qui a été responsable des décades de travail qu'il a vouées à l'étude de la Foi bábíe et à sa publicité. Des personnes aussi différentes que Léon Tolstoy, Ernest Renan, Lord Curzon et Sarah Bernhardt ont été profondément touchées.

Les attaques contre la communauté bahá'íe auront les mêmes résultats. Aucunement ébranlés par leur nombre relativement restreint et les ressources limitées dont ils disposent, les Bahá'ís du monde sont aujourd'hui engagés dans une lutte épique contre les ennemis séculaires du bonheur humain : le préjugé, l'aliénation, l'égoïsme, l'injustice, l'ignorance, l'orgueil et la peur. De plus, ils le font sans critiquer ou s 'interposer dans les intérêts d'un autre groupe quelconque. La lutte mérite vraiment le qualificatif d'héroïque. Les attaques contre une telle communauté, particulièrement quand elles sont introduites par les représentants d'un ordre ecclésiastique discrédité et moribond, ne peuvent que réussir à attirer l'attention sur la lutte et à soulever l'intérêt quant à la source de son inspiration :

" Voyez comment, en cette Dispensation, vauriens et insensés ont follement imaginé que par des moyens tels que le massacre, le pillage et le bannissement, ils pourraient éteindre la lampe allumée par la Main du Divin pouvoir. Ils semblent ignorer entièrement que cette adversité même dont ils sont les instruments est l'huile qui nourrit la flamme de cette Lampe. Tel est le pouvoir Divin de transmutation. Il change tout ce qu'il Lui plaît de changer. Il a en vérité pouvoir sur toutes choses... " $3-71£

Le deuxième effet qu'a l'opposition, c'est de rendre possible une distinction claire, dans l'esprit du public, entre la condition morale de la communauté bahá'íe et celle de ses ennemis. Un tel contraste aide à clarifier les questions en cause et met en relief les aspects spirituels de la Foi avec lesquels ceux qui sont sincères, dans toutes les sphères de la vie, peuvent beaucoup plus aisément s'identifier. A ce sujet, le Gardien a dit :

" Que l'invincible armée de Bahá'u'lláh, cependant, qui doit livrer l'une de ses batailles les plus acharnées et les plus glorieuses à l'Ouest et dans un de ses foyers de troubles latents, n'ait crainte d'aucune critique qui puisse la prendre pour cible. Qu'elle ne se laisse point décourager par des condamnations quelconques par lesquelles la langue du calomniateur pourrait essayer d'avilir ses motifs. Qu'elle ne recule pas devant la progression menaçante des forces du fanatisme, de l'orthodoxie, de la corruption et du préjugé qui pourraient se liguer contre elle. La voix de la critique est une voix qui, indirectement, renforce la proclamation de sa cause. Mais l'impopularité ne sert qu'à accentuer encore le contraste avec ses adversaires; tandis que l'ostracisme est lui-même une force magnétique qui doit, finalement, gagner dans son camp les ennemis les plus vociférants et les plus invétérés ". $3-72£

L'opposition produit aussi des bénéfices très importants à l'intérieur de la communauté bahá'íe. L'un d'eux est la purification de la vie de la Cause. Le monde est le milieu dans lequel la Révélation de Dieu s'épanouit et où le Royaume de Dieu doit ultimement être érigé. Au cours de ce processus, des éléments indignes sont inévitablement incorporés à la fibre de la communauté bahá'íe. Ceux-ci comprennent des attitudes, des modes de comportement, des idées et des préjugés inconscients qui, bien qu'en contradiction avec les normes de Bahá'u'lláh, sont difficiles à reconnaître parce qu'ils sont si subtils et caractéristiques de la société qui nous entoure.

Les attaques contre la Cause ont pour effet de mettre l'emphase sur les choses qui lui sont étrangères et de forcer les croyants à se tourner plus pleinement vers les vérités révélées par Bahá'u'lláh. En effet, comme l'histoire de la Cause l'a démontré, ces périodes de tension séparent aussi de la vie de la Cause les individus qui ne sont pas prêts à relever le défi que ses normes représentent ou qui, dans de rares cas, tentent consciemment de pervertir son cours :

" Considéré à la lumière de l'expérience passée, le résultat inévitable de ces tentatives futiles, quelque persistantes et malicieuses qu'elles puissent être, c'est de contribuer à une reconnaissance plus étendue et plus profonde, tant par les croyants que par les non-croyants, des traits distinctifs de la Foi proclamée par Bahá'u'lláh.

Ces critiques provocantes, qu'elles soient ou non dictées par la malice, ne peuvent que servir à galvaniser les âmes de ses ardents partisans et à consolider les rangs de ses propagateurs fidèles. Elles purgeront la Foi des éléments pernicieux dont l'association constante avec les croyants tend à discréditer le bon renom de la Cause et à ternir la pureté de son esprit.

Nous devrions donc, non seulement bien accueillir les attaques ouvertes que ses ennemis avoués lancent contre elle avec persistance, mais nous devrions aussi considérer comme une bénédiction déguisée chaque orage de méchanceté par lequel ceux qui apostasient leur foi ou prétendent être ses interprètes fidèles l'assaillent de temps en temps. Au lieu de miner la Foi, ces assauts, tant de l'intérieur que de l'extérieur, renforcent ses fondations et avivent l'intensité de sa flamme. Destinés à voiler son éclat, ils proclament au monde entier le caractère exalté de ses préceptes, la plénitude de son unité, l'unicité de sa position et la puissance de pénétration de son influence ". $3-73£

Enfin, l'opposition a un effet tonifiant sur l'unité des amis. Notre identité en tant que Bahá'ís, notre sentiment de travailler ensemble en vue d'un but commun d'une importance suprême, notre respect de nos capacités réciproques et notre appréciation du pouvoir protecteur de l'Alliance deviennent les considérations primordiales de nos vies spirituelles. Les différences de personnalité, d'opinion et de culture sont soudainement réduites â leurs justes proportions :

" La marche irrésistible de la Foi de Bahá'u'lláh... mue par les influences stimulantes que le manque de sagesse de ses ennemis et la force latente en elle engendrent tous deux, se résout en une série de pulsations rythmiques, précipitées, d'une part, par les sorties violentes de ses ennemis et, d'autre part, par les vibrations du Pouvoir divin qui l'expédient d'un mouvement toujours plus rapide sur le cours prédestiné tracé pour elle par la Main du Tout-Puissant ". $3-74£

" Les épreuves qui accompagnèrent le développement progressif de la Foi de Bahá'u'lláh ont certes dépassé en gravité celles que les religions précédentes ont endurées. A la différence de celles-ci, cependant, ces épreuves ne réussirent aucunement à entamer son unité ni à créer, même momentanément, une brèche dans les rangs des croyants. Non seulement elle a survécu à ces rudes expériences, mais elle en est sortie purifiée et inviolée, douée d'une capacité plus grande pour affronter et surmonter toute crise que Sa marche irrésistible pourrait engendrer dans l'avenir ". $3-75£

3.10. Réponse à l'Opposition

Le temps viendra où la campagne persistante de travestissement des faits, à laquelle la Foi a été soumise depuis sa naissance, commencera à affecter les attitudes de bien des gens. 'Abdu'l-Bahá nous avertit que dans les pays occidentaux : " ... une grande multitude de gens se lèveront contre vous, faisant preuve d'oppression, exprimant l'insolence et la dérision, évitant votre société et accumulant sur vous le ridicule ". $3-76£

Il est donc clair que partout la persécution de la Foi commencera éventuellement à empiéter sur la vie personnelle des croyants. Un passage a été cité au début de cette étude dans lequel le Gardien a schématisé certains des thèmes bahá'ís qui deviendront de plus en plus la cible des abus et du ridicule. $3-77£

Les attaques déjà faites par les missionnaires ont commencé à se centrer sur ces sujets. Il fut un temps où dans la plupart des nations occidentales, il aurait été difficile d'imaginer quelque concours de circonstances où une telle campagne aurait pu se développer au point où les Bahá'ís deviendraient en fait l'objet de l'ostracisme de leurs voisins et concitoyens. Toutefois, l'écroulement rapide de la société et les développements bizarres et inattendus qui se sont produits dans de nombreux secteurs de la vie sociale de l'homme ont radicalement transformé la situation. Il n'est plus possible de prédire avec un quelconque degré d'exactitude quelles circonstances peuvent se présenter alors que l'échec de la discipline sociale s'accroît, l'angoisse devient l'état d'esprit normal et la vulnérabilité publique aux préjugés et aux illusions augmente rapidement. Le Gardien a dit à ce sujet :

" Comment les prémices d'un bouleversement mondial peuvent-elles, déchaînant des forces qui troublent si gravement l'équilibre social, religieux, politique et économique des sociétés organisées, plongeant dans le chaos et la confusion des systèmes politiques, des doctrines raciales, des idéologies sociales, des normes culturelles, des communautés religieuses et des relations commerciales, - comment ces agitations - peuvent-elles, à une échelle inouïe, manquer de produire des répercussions sur les institutions de la foi d'un âge si tendre dont les enseignements ont une portée directe et vitale dans chacune des sphères de la vie et du comportement humain ? "

" Il n'est pas étonnant, par conséquent, que ceux qui portent haut les bannières d'une foi si pénétrante, d'une cause lançant un tel défi, se trouvent eux-mêmes affectés par l'impact de ces forces bouleversant le monde entier. il n'est pas étonnant qu'au centre d'un tourbillon de passions en lutte constante, ils trouvent que leur liberté a été atteinte, leurs principes méprisés, leurs institutions assaillies, leurs motifs diffamés, leur autorité compromise et leur prétention rejetée ". $3-78£

Comment les Bahá'ís devraient-ils réagir à l'opposition ? 'Abdu'l-Bahá nous fournit la direction fondamentale à ce sujet :

" Combien grande, combien immensément grande est la Cause ! Combien féroce est l'assaut de tous les peuples et nations de la terre... Tous et chacun se lèveront de tout leur pouvoir pour résister à sa Cause. Puis les chevaliers du Seigneur, assistés par sa grâce venue du ciel, affermis par la foi, aidés par le pouvoir de compréhension et renforcés par les légions de l'Alliance, se lèveront et rendront manifeste la vérité du verset : "Voyez la confusion qui s'est abattue sur les tribus des vaincus !" " $3-79£

Il est clair que la fermeté dans l'Alliance, l'adhérence stricte aux normes de la Cause, l'intégrité dans nos vies personnelles et dans l'opération de nos institutions et une compréhension claire des processus en œuvre, - tout cela est essentiel à l'élaboration d'un ensemble de réponses mûres. Toutefois, 'Abdu'l-Bahá donne en outre un autre conseil très critique :

" Au moment où ces épreuves transpirent, vous devez affermir vos pas et démontrer de la longanimité et de la patience. Vous devez leur résister avec le plus grand amour et la plus grande bonté; considérez leur oppression et leur persécution comme le caprice d'enfants, et n'accordez aucune importance à quoi qu'ils fassent ". $3-80£

Que veut dire 'Abdu'l-Bahá par " caprice d'enfants ", et comment un adulte répond-il à un tel caprice ? Les enfants sont souvent opiniâtres et, s'ils sont dépourvus de la formation spirituelle et morale nécessaire, cette opiniâtreté tend à s'accroître. Les Bahá'ís ne croient pas que laissés à l'état de la nature, les êtres humains développeront, en quelque sorte " spontanément ", leurs capacités humaines : " Nous observons aussi chez les enfants les signes d'agression et d'anarchie et si un enfant est privé de l'enseignement d'un Maître, ces manifestations indésirables s'amplifient d'un moment à l'autre ". $3-81£

Voilà précisément la condition présente de la race humaine. Privées de l'éducation divine par les chefs de la pensée qui, dit Bahá'u'lláh, " se sont interposés " entre l'humanité et le divin Médecin, les masses du genre humain font l'expérience d'une amplification rapide du comportement opiniâtre, agressif et irrationnel. Ce sont ces conditions qui ont instigué les attaques contre les Messagers de Dieu et contre ceux qui luttent pour mettre en œuvre leurs Enseignements.

Presque tout être humain adulte a vécu l'expérience de l'assaut irrationnel d'un enfant entêté et colérique. Peut-être avons-nous reçu un coup de pied au tibia, ou été frappés avec un objet quelconque à portée de la main, ou reçu un bol de céréales sur les genoux. Nous avons peut-être, à l'occasion, été témoins d'actes de cruauté enfantins envers d'autres enfants. De telles expériences sont déplaisantes, parfois douloureuses, et peuvent occasionnellement avoir des conséquences très nuisibles et onéreuses.

Mais parce que nous sommes des adultes, nous faisons notre possible pour contrôler notre colère et notre impatience et nous essayons de déterminer si un problème réel ou une simple frustration infantile est à la base de ce comportement. Si le problème n'est que la mauvaise humeur et la folie de l'enfant même, nous n'en assumons pas la responsabilité. Nous n'assumons pas personnellement ses actions, nous ne nous sentons pas coupables et sur la défensive et nous ne nous replions pas sur nous-mêmes. En tant qu'adultes, nous faisons ce que nous pouvons pour aider l'enfant à comprendre sa situation et à corriger son comportement. S'il refuse de répondre, il devra apprendre par l'expérience les conséquences d'un mauvais caractère, de l'obstination et de l'insouciance. Notre succès à confronter ces crises mineures varie grandement d'un adulte à un autre, et d'un jour à l'autre, mais tous nous apprenons, jusqu'à un certain point, à être à la hauteur.

Voilà comment 'Abdu'l-Bahá nous conseille de traiter l'opposition. Pour les Bahá'ís, l'opposition à la Cause est pénible de bien des façons, et particulièrement quand elle est instigatrice de calomnie, de ridicule et d'ostracisme. Toutefois, elle est aussi irrationnelle et, ultimement, elle porte en soi sa propre défaite. Si les Bahá'ís devaient prendre au sérieux les efforts des ennemis de la Cause pour la miner ou s'ils devaient être sur la défensive et blessés, ils gaspilleraient leur temps et leurs énergies.

En tant qu'entité, la communauté peut corriger les fausses représentations que l'on fait de la Foi. Le Gardien explique :

" La question de réfuter les attaques et les critiques dirigées contre la Cause par la presse... en est une qu'il appartient à l'Assemblée Spirituelle Nationale de considérer. Cet organisme, que ce soit directement ou par l'entremise de ses comités, doit décider s'il est souhaitable de répondre à ces attaques et, aussi, examiner soigneusement et revoir toute déclaration que les amis désirent envoyer à la presse à cet effet. Ce n'est que par cette surveillance et ce contrôle de toutes les activités de presse bahá'íes que les amis peuvent espérer éviter la confusion et les malentendus... " $3-82£

A titre d'individus, les Bahá'ís peuvent souligner ces corrections aux chercheurs sincères qui posent des questions dans le cours de leur recherche. Au-delà de ceci, toutefois, l'opposition à la Cause de Dieu est l'expression d'âmes sans maturité, désespérément attachées au pouvoir, à la position et aux préjugés dans un monde depuis longtemps mort qui les entraîne avec lui.

" Dis : O peuples de Dieu ! Prenez garde de ne vous laisser effrayer par les forces de la terre ou de ne vous laisser affaiblir par la puissance des nations ou de ne vous laisser décourager par le tumulte des gens de discorde ou de ne vous laisser attrister par la gloire terrestre. Soyez comme une montagne dans la cause de votre Seigneur, le Tout-Puissant, le Tout-Glorieux, l'Incontrôlable ". $3-83£

" Quand viendra la victoire, tout homme se dira croyant et se hâtera vers l'unique refuge de la Foi de Dieu. Heureux ceux qui, dans les jours d'épreuves mondiales, seront restés fermes dans la Cause et auront refusé de dévier tant soit peu de sa vérité ". $3-84£

Au début de cette étude, nous étions soucieux de la façon dont nous pourrions relier dans notre conscient deux commandements différents de notre Foi. D'un côté, on nous incite à " méditer profondément " sur les persécutions infligées par les ennemis de la Cause; de l'autre, on nous demande de " reconnaître vos ennemis comme vos amis ". Il est clair que ces deux enseignements sont deux aspects différents d'un unique défi. Mis à part le Bris de l'Alliance, si les ennemis extérieurs de la Cause se rendaient compte de ce qu'ils attaquent, ils cesseraient ces attaques. Bahá'u'lláh dit que s'ils comprenaient ce qu'ils font, ils " retiendraient leur souffle par crainte de Dieu ". Ils donnent libre cours à leurs impulsions parce qu'ils sont ignorants des circonstances et des conséquences pour leurs propres âmes immortelles.

Quand un Bahá'í se rend compte de ceci, et qu'il considère soigneusement la façon dont les attaques contre la Cause ont contribué à sa purification et à sa croissance, il voit alors les ennemis de la Foi d'un œil différent. C'est sans doute d'un tel œil que Shoghi Effendi a considéré l'une des nombreuses crises qu'il a été appelé à affronter quand il a écrit :

" Certes, cette épreuve toute fraîche qui, à la suite des dispensations mystérieuses de la Providence, a affligé la Foi à cette heure inattendue, loin de porter un coup fatal à ses institutions ou à son existence, devrait être considérée comme une bénédiction déguisée, non pas une " calamité " mais une " providence " de Dieu, non pas une inondation dévastatrice mais une " douce pluie " sur un " vert pâturage ", une " mèche " et de " l'huile " pour la " lampe " de sa Foi, une " nourriture " pour sa Cause, " de l'eau pour ce qui a été planté dans les cœurs des hommes ", une " couronne placée sur la tête " de son Messager pour ce jour ". $3-85£

Les questions spirituelles au cœur de l'opposition à la Cause de Dieu - les questions de vie ou de mort spirituelles - ne sont nulle part aussi clairement exposées que dans la Tablette immortelle que Bahá'u'lláh a adressée sur ce sujet à ses disciples persécutés, il y a un siècle :

" O toi qui a tourné ton visage vers les splendeurs de ma Face ! Les vagues chimères ont entouré les habitants de la terre et les ont empêchés de se tourner vers l'Horizon de Certitude, son éclat, ses manifestations et ses lumières. Les vaines imaginations les ont retenus loin de Celui qui subsiste par Lui-même. Ils parlent suivant les impulsions de leurs caprices et ne comprennent pas ".

" Parmi eux sont ceux qui ont dit : "Les versets ont-ils été envoyés ?" Dis : "Oui, par Celui qui est le Seigneur des cieux !" "L'Heure est-elle venue ?" "Bien plus; elle est passée, par Celui qui est le Révélateur des signes clairs ! En vérité, l'Inévitable est venu, et Lui, le Véritable, est apparu avec la preuve et le témoignage. L'Évident est dévoilé, et l'humanité est grandement troublée et craintive. Les tremblements de terre se sont déchaînés et les tribus se sont lamentées, par crainte de Dieu, le Seigneur de puissance, l'Irrésistible." Dis : "Le coup de trompette étourdissant a résonné, et ce Jour est celui de Dieu, l'Unique, l'Incontrôlé." "La Catastrophe s'est-elle produite ?" Dis : "Oui, par le Seigneur des Seigneurs !" "La Résurrection est-elle arrivée ?" "Bien plus; Celui qui subsiste par Lui-même est apparu avec le Royaume de ses signes." "Vois-tu des hommes terrassés ?" "Oui, par mon Seigneur, l'Exalté, le Très-Haut !" "Les souches ont-elles été déracinées ?" "Oui, bien plus; les montagnes ont été réduites en poussière; par Lui, le Seigneur des attributs !" "

" Ils disent : "Où est le Paradis, et où est l'Enfer ?" Dis: "L'un est l'union avec Moi; l'autre ton propre moi, ô toi qui t'associes en partenaire avec Dieu et doute." Ils disent: "Nous ne voyons pas la Balance." Dis : "Sûrement, par mon Seigneur, le Dieu de Miséricorde ! Personne ne peut la voir que ceux qui sont doués de perception." "Les étoiles sont-elles tombées ?" Dis : "Oui, quand Celui qui subsiste par Lui-même habitait la Terre des Mystères (Andrinople). Tenez-en compte, vous qui êtes doués de discernement !" "

" Tous les signes sont apparus quand nous avons tiré la Main du Pouvoir du sein de la majesté et de la puissance. En vérité, le Crieur a crié, quand le temps promis est arrivé, et ceux qui ont reconnu les splendeurs du Sinaï se sont évanouis dans le désert de l'hésitation devant l'effroyable majesté de ton Seigneur, le Seigneur de la création ".

" La trompette demande : "Le Clairon a-t-il sonné ?" Dis: "Oui, par le Roi de la Révélation ! Quand Il est monté sur le trône de son Nom, le Très-Miséricordieux." Les ténèbres ont été dispersées par les lueurs de l'aurore de la miséricorde de ton Seigneur, la Source de toute lumière. La brise du Très-Miséricordieux a soufflé, et les âmes ont été animées dans les tombeaux de leurs corps. Ainsi, le décret a-t-il été rempli par Dieu, le Puissant, le Bienfaisant ".

" Ceux qui se sont égarés ont dit : "Quand les cieux ont-ils été déchirés ?" Dis : "Pendant que vous reposiez dans les tombes de l'obstination et de l'erreur." Parmi les insouciants est celui qui se frotte les yeux et regarde à droite et à gauche. Dis : "Tu es aveuglé. Tu n'as aucun refuge où fuir." Et parmi eux est celui qui dit : "Les hommes ont-ils été rassemblés ?" Dis : "Oui, par mon Seigneur ! Pendant que tu reposais dans le berceau des folles chimères." Et parmi eux est celui qui dit : "Le Livre a-t-il été envoyé par le pouvoir de la vraie Foi ?" Dis: "La vraie Foi elle-même est étonnée. Craignez, ô hommes au cœur compréhensif !" Et parmi eux est celui qui dit : "Ai-je été réuni avec les autres, aveugle ?" Dis: "Oui, par Celui qui est porté par les nuages !" "

" Le Paradis est paré des roses mystiques et l'enfer a été embrasé du feu des impies. Dis : "La lumière a resplendi de l'horizon de la Révélation et toute la terre a été illuminée à la venue de Celui qui est le Seigneur du Jour de l'Alliance !" Ceux qui ont douté ont péri, tandis que celui qui s'est tourné, guidé par la lumière de l'assurance, vers la Source de Certitude a prospéré ".

" Béni sois-tu, qui as fixé ton regard sur Moi, pour cette Tablette qui a été envoyée pour toi - une Tablette qui a fait prendre leur envol aux âmes des hommes. Mémorise-là, et récite-là. Par ma vie ! C'est une porte ouverte sur la miséricorde de ton Seigneur. Il est bon de la réciter le soir et à l'aube ".

" En vérité, nous entendons ta louange de cette Cause, par laquelle la montagne du savoir a été écrasée et les pieds des hommes ont glissé. Ma gloire soit sur toi et sur quiconque s'est tourné vers le Tout-Puissant, le Très-Généreux. La Tablette est terminée, mais le thème n'est pas épuisé. Sois patient, car ton Seigneur est patient ". $3-86£

================
REFERENCES
1) REFERENCES DE LA PARTIE 1

1-1. Extraits des Ecrits de Bahá'u'lláh, Cv, p. 194

1-2. Vers l'Apogée de la Race Humaine, p. 8

1-3. Cité par Rûhiyyih Khánum, Bahá'í News, No. 231, p. 6

1-4. But d'un Nouvel Ordre Mondial, p. 14
1-5. Vers l'Apogée de la Race Humaine, p. 56
1-6. idem
1-7. Foi Mondiale Bahá'íe, p. 199
1-8. L'Avènement de la Justice Divine, p. 111
1-9. Foi Mondiale Bahá'íe, p. 201
1-10. Dieu Passe Près de Nous, p. 298
1-11. The Bahá'í Revelation, p. 185
1-12. Dieu Passe Près de Nous, p. 297
1-13. The Covenant of Bahá'u'lláh, p. 68
1-14. La Dispensation de Bahá'u'lláh, p. 42
1-15. The Promulgation of Universal Peace, p. 451
1-16. La Dispensation de Bahá'u'lláh, p. 67
1-17. idem
1-18. ibid., p. 68
1-19. Foi Mondiale Bahá'íe, pp. 365-366
1-20. Extraits des Ecrits de Bahá'u'lláh, p. 6
1-21. Les Paroles Cachées (Arabe), p. 3
1-22. Bahá'í World Faith, p. 182
1-23. Vers l'Apogée de la Race Humaine, p. 56
1-24. Wellspring of Guidance, p. 131
1-25. Cité dans Voici le Jour Promis, pp. 108-109
1-26. Le Secret de la Civilisation Divine, p. 121
1-27. ibid., p. 124

1-28. Le Gardien à 1'ASN de Birmanie et de L'Inde, 27 décembre 1944

1-29. Cité dans Synopsis and Codification of the Kitáb-i-Aqdas, p. 5

1-30. Bahá'í News, octobre 1935, p.2

1-31. Synopsis and Codification of the Kitáb-i-Aqdas, p. 6

1-32. ibid., p. 7

1-33. Extraits des Ecrits de Bahá'u'lláh, CLV, p. 309

1-34. ibid., p. 141
1-35. Dieu Passe Près de Nous, p. 267
1-36. Bahá'í Administration, p. 15
1-37. La Dispensation de Bahá'u'lláh, p. 86

1-38. Extraits des Ecrits de Bahá'u'lláh, LXX, p. 126

1-39. Bahá'í World Faith, pp. 442-443
1-40. ibid., p. 449
1-41. La Dispensation de Bahá'u'lláh, pp. 87-88
1-42. Testament d''Abdu'l-Bahá, p. 18
1-43. ibid., p. 19
1-44. Foi Mondiale Bahá'íe, pp. 357-358
1-45. La Dispensation de Bahá'u'lláh, p. 90
1-46. ibid. pp. 90-91
1-47. Testament d''Abdu'l-Bahá, p. 33
1-48. Wellspring of Guidance, pp. 44.45
1-49. The World Order of Bahá'u'lláh, pp. 19-20
1-50. ibid., p. 8
1-51. La Dispensation de Bahá'u'lláh, pp. 91-92
1-52. Wellspring of Guidance, pp. 86-87
1-53. ibid., p. 87
1-54. La Dispensation de Bahá'u'lláh, pp. 91-92
1-55. Wellspring of Guidance, p. 52
1-56. Cité dans Wellspring of Guidance, pp. 84-86
1-57. ibid., p. 52
1-58. ibid., pp. 90-91
1-59. Vers l'Apogée de la Race Humaine, p. 8

1-60. Cité dans l'Avènement de la Justice Divine, pp. 101-106

1-61. Foi Mondiale Bahá'íe, p. 163

1-62. Cité dans l'Avènement de la Justice Divine, p. 108

1-63. Extraits des Ecrits de Bahá'u'lláh, CL, p. 297

1-64. Cité dans The World Order of Bahá'u'lláh, p. 79

1-65. ibid., p. 17

1-66. Cité dans Bahá'í News, Vol. 1, No. 10, 8 sept. 1910, pp.1-2

1-67. L'Avènement de la Justice Divine, p. 9
1-68. Messages to America, p. 14
1-69. The World Order of Bahá'u'lláh, p 17
1-70. Dieu Passe Près de Nous, pp. x-xi
1-71. Citadel of Faith, p. 23
1-72. Dieu Passe Près de Nous, pp. 517-518
2) REFERENCES DE LA PARTIE 2
2.1) L'Alliance de Bahá'u'lláh

2-1. Maison Universelle de Justice, lettre à un individu, 23 mars 1975

2-2. Idem

2-3. Bahá'u'lláh, cité dans La Dispensation de Bahá'u'lláh, p. 64

2-4. Maison Universelle de Justice, lettre à un individu, 23 mars 1975

2-5. Shoghi Effendi, Dieu Passe Près de Nous, p. 306

2-6. Maison Universelle de Justice, Constitution, pp. 3-4

2-7. 'Abdu'l-Bahá, Testament, p. 7
2-8. Ibid, p. 37

2-9. Bahá'í Meetings, compilé par la Maison Universelle de Justice, 1976, p.8

2.2) Nature du Bris de l'Alliance

2-10. Maison Universelle de Justice, lettre à un individu, 23 mars 1975

2-11. Maison Universelle de Justice, Constitution, pp. 3-4

2-12. Maison Universelle de Justice, lettre à un individu, 23 mars 1975

2-13. 'Abdu'l-Bahá, Testament, p. 11
2-14. Ibid,p.35
2-15. Idem

2-16. 'Abdu'l-Bahá, Bahá'í World Faith, pp. 357-358

2-17. Maison Universelle de Justice, lettre à un individu, 23 mars 1975

2-18. 'Abdu'l-Bahá, Tablets, Vol. III, p. 598

2-19. 'Abdu'l-Bahá, cité dans Star of the West, Vol. X, p. 265

2-20. Maison Universelle de Justice, lettre à un individu, 23 mars 1975

2-21. Bahá'u'lláh, cité dans Star of the West, Vol. XIII, pp. 20, 22

2-22. Maison Universelle de Justice, lettre à un individu, 23 mars 1975

2-23. 'Abdu'l-Bahá, cité dans Star of the West, Vol. X, p. 246

2.3) Quelques Aspects Historiques

2-24. 'Abdu'l-Bahá, Promulgation of UniversaI Peace, pp. 375-376

2-25. Shoghi Effendi, World Order of Bahá'u'lláh, p. 21

2-26. 'Abdu'l-Bahá, Promulgation of Universal Peace, p. 376

2-27. 'Abdu'l-Bahá, Bahá'í World Faith, p. 357
2-28. Ibid, p. 432

2-29. 'Abdu'l-Bahá, Leçons de Saint-Jean-d'Acre, pp. 78-79

2-30. Shoghi Effendi, Messages to America, 1932-1946, pp. 50-52

2-31. Shoghi Effendi, Dieu Passe Près de Nous, p. 291

2-32. Ibid, p.40
2-33. Ibid, p. 292
2-34. Idem
2-35. Ibid, p. 204
2-36. Ibid, p. 308
2-37. Idem
2-38. Idem
2-39. Ibid, p.330
2-40. Ibid, p.309
2-41. Ibid, p.308
2-42. Ibid, p.312
2-43. Ibid, p.399

2-44. Shoghi Effendi, Messages to America, 1932-1946, p. il

2-45. Shoghi Effendi, Dieu Passe Près de Nous, p. 400

2-46. Shoghi Effendi, World Order of Bahá'u'lláh, p. 90

2-47. Idem

2-48. Shoghi Effendi, Messages to the Bahá'í World, p. 53

2-49. Maison Universelle de Justice, lettre à un individu, 23 mars 1975

2-50. Shoghi Effendi, World Order of Bahá'u'lláh, p. 90

2-51. Maison Universelle de Justice, lettre à un individu, 2 octobre 1974

2-52. Idem

2-53. Maison Universelle de Justice, lettre aux Mains de la Cause et aux Corps Continentaux des Conseillers, 23 décembre 1974

2-54. Maison Universelle de Justice, lettre à un individu, 2 octobre 1974

2-55 Maison Universelle de Justice, lettre aux Mains de la Cause et aux Corps Continentaux des Conseillers, 23 décembre 1974

2-56. Maison Universelle de Justice, lettre à un individu, 2 octobre 1974

2-57. Maison Universelle de Justice, lettre aux Mains de la Cause et aux Corps Continentaux des Conseillers, 23 décembre 1974

2-58. Shoghi Effendi, Messages to America, 1932-1946, p. 75

2-59. Shoghi Effendi, Messages to the Bahá'í World, p. 16

2-60. Ibid, p.25
2-61. 'Abdu'l-Bahá, Testament, p. 20

2-62. Mains de la Cause en Terre Sainte, cité dans U.S. Bahá'í News, décembre 1960, pp. 6-8

2-63. Ibid, p.7
2-64. Ibid, pp. 6-8

2-65. Maison Universelle de Justice, US. Bahá'í News, avril 1974, p. 3

2.4) Principes Généraux Régissant les Attaques contre la Foi

2-66. Shoghi Effendi, Messages to America, 1932-1946, pp. 50-52

2-67. Idem
2-68. Idem
2-69. Idem
2-70. Idem
2-71. Idem
2-72. Idem
2.5) Le Rôle de l'individu Bahá'í

2-73. 'Abdu'l-Bahá. Bahá'í World Faith, pp. 425-426

2-74. 'Abdu'l-Bahá, Star of the West, Vol. III, No. 14, p. 9

2-75. 'Abdu'l-Bahá, Star of the West, Vol. IV, p. 174

2-76. 'Abdu'l-Bahá, Testament, p. 35

2-77. Shoghi Effendi, cité dans US. Bahá'í News, janvier 1946, p. 1

2-78. 'Abdu'l-Bahá, Star of the West, Vol. XII, p. 233

2-79. 'Abdu'l-Bahá, Bahá'í World Faith, p. 438

2-80. Shoghi Effendi, cité dans U.S. Bahá'í News, janvier1946, p. 1

2-81. Idem

2-82. Bahá'u'lláh, Extraits des Ecrits de Bahá'u'lláh, p. 313

2-83. Maison Universelle de Justice, Messages 1968-1973, p. 38

2-84. 'Abdu'l-Bahá, Star of the West, Vol. V, p. 233

2-85. 'Abdu'l-Bahá, cité dans Dieu Passe Près de Nous, p. 29786.

2-86. Bahá'u'lláh, Foi Mondiale Bahá'íe, pp. 36-37

2-87. Bahá'u'lláh, Extraits des Ecrits de Bahá'u'lláh, p. 314

2-88. Maison Universelle de Justice, lettre à un individu, 23 mars 1975

2-89. 'Abdu'l-Bahá, Bahá'í World Faith, p. 249

2-90. Maison Universelle de Justice, lettre à un individu, 23 mars 1975

2-91. Idem

2-92. Shoghi Effendi, cité dans U.S. Bahá'í News, juin 1949, p. 2

2-93. 'Abdu'l-Bahá, Star of the West, Vol. X, pp. 233-234

2-94. Maison Universelle de Justice, lettre à un individu, 2 octobre 1974

2-95. Shoghi Effendi, cité dans U.S Bahá'í News, août 1948, p. 3

2.6) Le Rôle des Institutions
2-96. 'Abdu'l-Bahá, Testament, p. 7

2-97. Shoghi Effendi, Messages to the Bahá'í World, p. 122

2-98. Idem

2-99. Maison Universelle de Justice, Wellspring of Guidance, pp. 13-14

2-100. Ibid, pp. 141-142
2-101. Idem

2-102. Maison Universelle de Justice, Messages 1968-1973, p. 92

2-103. Maison Universelle de Justice, Wellspring of Guidance, p. 86

2-104. Shoghi Effendi, Bahá'í Administration, p. 38

2-105. Shoghi Effendi, Principes de l'Administration Bahá'íe, p. 65

2-106. Maison Universelle de Justice, lettre à un individu, 23 mars 1975

2-107. Idem

2-108. Maison Universelle de Justice, Message du 8 juin 1973

2-109. Shoghi Effendi, cité dans U.S. Bahá'í News, janvier 1946, p. 1

2-110. Shoghi Effendi, cité dans US. Bahá'í News, juin 1949, p. 2

2.7) L'Avenir

2-111. Shoghi Effendi, Messages to the Bahá'í World, p. 123

2-112. Shoghi Effendi, Bahá'í Administration, p. 45

2-113. Bahá'u'lláh, cité dans La Dispensation de Bahá'u'lláh, p. 28

2-114. 'Abdu'l-Bahá, Tablets, Vol. III, p. 598
2-115. Ibid, p.642
3) REFERENCES DE LA PARTIE 3
3.1) L'Opposition: Pourquoi l'Etudier ?
3-1. Shoghi Effendi, Bahá'í Administration, p. 27

3-2. 'Abdu'l-Bahá, Leçons de Saint-Jean-d'Acre, p. 298

3-3. 'Abdu'l-Bahá, Testament, p. 22

3-4. 'Abdu'1-Baha, cité dans Les Voies de la Liberté, pp. 154-155

3-5. Shoghi Effendi, World Order of Bahá'u'lláh, pp. 72-73

3-6. Bahá'u'lláh, Kitáb-i-Íqán, p. 6
3.2) La Source de l'Opposition dans le Passé
3-7. Bahá'u'lláh, ibid., p. 45

83-. Jésus Christ, Evangile selon saint Matthieu, XXIII, 13-33

93-. Tacite, Annales, XV, 44

3-10. Báb, Selections from the Writings of the Báb, p. 123

3-11. Bahá'u'lláh, cité dans Voici le Jour Promis, p. 73

3-12. Bahá'u'lláh, cité dans ibid., pp. 73-74
3-13. Bahá'u'lláh, Kitáb-i-Íqán, p. 4
3-14. Bahá'u'lláh, ibid., p. 8
3-15. Bahá'u'lláh, ibid., pp. 12-13
3-16. Bahá'u'lláh, ibid., p. 15
3-17. Bahá'u'lláh, ibid., p. 164

3-18. Bahá'u'lláh, cité dans Voici le Jour Promis, p. 74

3.3) L'Opposition à Bahá'u'lláh

3-19. Bahá'u'lláh, Epistle to the Son of the Wolf, p. 64

3-20. Bahá'u'lláh, ibid., pp. 64-65
3-21. Shoghi Effendi, Voici le Jour Promis, p. 6
3-22. Shoghi Effendi, ibid., pp. 8-9
3-23. Bahá'u'lláh, cité dans ibid., p. 76
3-24. Bahá'u'lláh, Extraits, p. 246
3.4) L'Opposition des Régimes Totalitaires

3-25. Shoghi Effendi, Dieu Passe Près de Nous, pp. 452-453

3-26. Shoghi Effendi, ibid., p. 453

3-27. Maison Universelle de Justice, Messages, 1968-1973, pp. 45-47

3.5) Opposition du Clergé Chrétien

3-28. Voir par exemple S. G. Wilson, Baháism and Its Claims, (N.Y. 1915); J. R. Richards, The Religion of the Bahá'í (Londres, 1932); W. M. Miller, Baháism (N.Y., 1931), et The Bahá'í Faith : its History and Teachings (S. Pasadena, Ca., 1974); R. P. Richardson: un nombre d'articles dans Open Court, y compris " The Persian Rival to Jesus... " (Août 1915) et dans " The Precursor, The Prophet and The Pope " (Octobre 1915).

3-29. Browne, Edward G., Introduction à Abbás Effendi par Myron Phelps. Toutes les références dans le paragraphe viennent de cette source.

3-30. Shoghi Effendi, Bahá'í Administration, p. 123

3-31. Shoghi Effendi, The World Order of Bahá'u'lláh, p. 17

3.6) Ivraie et Blé

3-32. Le concept de l'Esprit Saint, en tant que " personne ", semble avoir son origine dans une tentative de la part des Pères de l'Église pour expliquer la promesse de Jésus d'un " Consolateur " qui viendrait pour conduire les hommes " à toute la vérité ". (Jean: XIV, 15-17). Le contexte de la promesse semble indiquer clairement que cette promesse réfère à un autre événement historique comme la mission de Jésus même. Toutefois, les Pères de l'Église ont tôt adopté l'avis que ce qui était promis était un pouvoir spirituel invisible opérant par l'intermédiaire de leurs propres délibérations. Les références dans le Nouveau Testament à d'autres phénomènes spirituels ont été arbitrairement annexées à cette interprétation (l'apparition de la colombe lors du baptême de Jésus; l'expérience d'illumination et de fraternité des disciples à la Pentecôte). Ces décisions étaient purement théologiques puisque les Écritures elles-mêmes n'impliquent aucun rapport entre ces divers événements et thèmes. Des copistes ont plus tard ajouté des références spécifiques à une trinité composée du " Père, du Fils et de l'Esprit Saint ", que l'on retire présentement des versions modernes du Nouveau Testament, qui incorporent les découvertes en érudition biblique. Les résultats de la doctrine n'ont pas été encourageants. Loin de mener les Chrétiens à une plus grande unité dans les questions de vérité spirituelle, l'effet de cette doctrine ainsi que d'autres a été de produire un désaccord encore plus grand et de durcir le sectarisme.

3-33. Bahá'u'lláh, Extraits, pp. 43.44

3-34. Bahá'u'lláh, cité dans La Dispensation de Bahá'u'lláh, p. 29

3-35. Bahá'u'lláh, Extraits, pp. 61-63
3-36. Bahá'u'lláh, ibid., p. 64

3-37. Les efforts, au début du XXième siècle, pour créer un " Évangile Social " d'après les paroles du Christ relatées dans le Nouveau Testament ont totalement échoué et ont souligné l'orientation individuelle de l'enseignement moral du Christianisme. Les énergies du mouvement et beaucoup de ses chefs, y compris d'anciens membres du clergé, ont été éventuellement absorbés par les partis politiques socialistes des pays occidentaux. Pour une histoire du mouvement, voir The Rise of the Social Gospel in American Protestantism (New Haven, 1940), par Charles W. Hopkins.

3-38. Bahá'u'lláh, cité dans Voici le Jour Promis, p. 99

3-39. Shoghi Effendi, cité par Rúhíyyih Khánum US. Bahá'í News, No. 231, p. 6

3-40. Bahá'u'lláh, Extraits, p. 126
3-41. Bahá'u'lláh, ibid., p. 8

3-42. Pour un sommaire des enseignements bahá'ís sur le sujet des doctrines chrétiennes, voir 'Abdu'l-Bahá, Leçons de Saint-Jean-d'Acre, pp. 93-201

3-43. Shoghi Effendi, cité dans Wellspring of Guidance, p. 85

3-44. L'historien catholique, Christopher Dawson, dit, par exemple : " Pendant plus de quatre siècles les peuples islamiques ont, indubitablement, tenu la première place intellectuelle dans le Monde... " The Making of Europe (N.Y. 1932). p. 139

3-45. Voir note 10 ci-haut

3-46. Jésus Christ, Évangile selon saint Matthieu, XI Il, 24-30

3-47. Bahá'u'lláh, Proclamation de Bahá'u'lláh, p. 81

3-48. Bahá'u'lláh, cité dans Voici le Jour Promis, p. 103

3.7) Fins et Moyens

3-49. Pour un examen plus détaillé du sujet, voir " The Missionary as Historian " de Douglas Martin, Proceedings of the 1976 Annual Meeting, L'Association Canadienne des Études sur la Foi Bahá'íe. Une partie de l'article a été réimprimé dans World Order, printemps 1976, pp. 43-63.

3-50. Bahá'u'lláh, cité dans Voici le Jour Promis, pp. 81

3-51. Bahá'u'lláh, cité dans ibid., p. 77
3-52. Bahá'u'lláh, Extraits, p. 12
3-53. Voir note 41 ci-haut

3-54. Shoghi Effendi, Dieu Passe près de Nous, Avant-propos, p. ix

3-55. Shoghi Effendi, ibid., p. x

3-56. Bahá'u'lláh, cité dans Synopsis and Codification of the Kitáb-i-Aqdas, p.5

3-57. Bahá'u'lláh, Extraits, p. 88
3-58. 'Abdu'l-Bahá, Testament, p. 18

3-59. Bahá'u'lláh, Les Paroles Cachées (Arabe), p. 3

3-60. Shoghi Effendi, (Cable, 21 juin, 1932), cité dans Nabíl's Narrative (Abridged), (New Delhi, 1974), " Introduction ".

3-61. Auteur, Rev. Samuel Graham Wilson (N.Y., 1915)

3-62. Bahá'u'lláh, cité dans Voici le Jour Promis, p. 80

3.8) Opposition à l'Ordre Administratif

3-63. Shoghi Effendi, Vers l'Apogée de la Race Humaine, p. 29

3-64. Shoghi Effendi, Dieu Passe Près de Nous, Avant-propos, pp. x-xi

3-65. Shoghi Effendi, World Order of Bahá'u'lláh, p. 18

3-66. Bahá'u'lláh, Extraits, p. 126
3-67. Ancien Testament, Michée, VI, 8
3-68. Shoghi Effendi, Messages to America, p. 52

3-69. Shoghi Effendi, Avènement de la Justice Divine, pp. 34, 38, 39

3.9) Les Effets de l'Opposition
3-70. 'Abdu'l-Bahá, Tablets, Vol. I, pp. 12-14
3-71. Bahá'u'lláh, Extraits, p. 68

3-72. Shoghi Effendi, Avènement de la Justice Divine, p. 58

3-73. Shoghi Effendi, World Order of Bahá'u'lláh, pp. 15-16

3-74. Shoghi Effendi, Messages to America, p.51

3-75. Shoghi Effendi, Dieu Passe Près de Nous, pp. 515-516

3.10) Réponse à l'Opposition

3-76. 'Abdu'l-Bahá, Star of the West, Vol. I, no. 10, pp. 1-2

3-77. Voir note 5 ci-haut

3-78. Shoghi Effendi, Avènement de la Justice Divine, p. 9

3-79. 'Abdu'l-Bahá, cité dans World Order of Bahá'u'lláh, p. 17

3-80. 'Abdu'l-Bahá, Star of the West, op. cit., idem.

3-81. 'Abdu'l-Bahá, Le Secret de la Civilisation Divine, p. 124

3-82. Shoghi Effendi, 30 août 1939, cité dans une compilation de la Maison Universelle de Justice, 26 novembre 1974.

3-83. Bahá'u'lláh, cité dans Avènement de la Justice Divine, p. 108

3-84. Bahá'u'lláh, Extraits, p. 297
3-85. Shoghi Effendi, Citadel of Faith, p. 139

3-86. Bahá'u'lláh, Epistle to the Son of the Wolf, pp. 131-134


Table of Contents: Albanian :Arabic :Belarusian :Bulgarian :Chinese_Simplified :Chinese_Traditional :Danish :Dutch :English :French :German :Hungarian :Italian :Japanese :Korean :Latvian :Norwegian :Persian :Polish :Portuguese :Romanian :Russian :Spanish :Swedish :Turkish :Ukrainian :