Announcing: BahaiPrayers.net


More Books by Baha'i International Community

1976-01-01 La création d'une communauté unifiée
1976-01-02 Déclaration de politique sur la coopération de la Communauté internationale baha'ie avec les Nations Unies
1978-08-14 Conférence mondiale pour la lutte contre le racisme et la discrimination raciale
1979-02-19 Les baha'is
1979-08-20 La science et la technique en vue de l'avancement humain
1980-07-14 Les valeurs universelles pour l'avancement des femmes
1980-07-15 Egalité, développement et paix
1982-03-15 La prévention du crime et la lutte contre la délinquance
1982-06-01 La promesse du désarmement et de la paix
1983-06-06 Le commerce et le développement
1983-08-01 La discrimination raciale
1983-08-01 Racisme
1983-08-02 La discrimination raciale
1984-01-01 Action de base pour l'environnement
1984-02-01 La lutte contre le racisme
1984-02-15 La paix et la sécurité internationale
1984-08-01 Le nouvel ordre économique international et la promotion des droits de l'homme
1984-09-05 Développement économique et social- la contribution des baha'is
1985-01-25 Question d'une convention relative aux droits de l'enfant
1985-04-06 La contribution des jeunes à la paix mondiale
1985-04-25 La Commission économique pour l'Afrique
1985-04-29 Etablissements humains
1985-04-29 La huitième session de la Commission des établissements humains
1985-05-20 Paix et développement
1985-07-15 Activités pour promouvoir l'égalité de l'homme et de la femme
1985-07-15 Conférence mondiale chargée d'examiner et d'évaluer les résultats de la Décennie des Nations Unies pour l'égalité de la femme
1985-10-01 La Promesse de la Paix mondiale
1988-03-14 La condition de la femme
1988-03-14 Thèmes prioritaires- développement
1988-03-18 Commission sur la condition de la femme
1988-03-21 Le développement de la condition de la femme
1988-08-06 Droits de l'homme concernant l'invalidité
1989-01-20 Commission des droits de l'homme
1990-05-01 Rapport sur le statut de la femme dans la communauté baha'ie
1991-04-05 La charte de la Terre
1991-08-13 Une réglementation internationale pour l'environnement et le développement
1991-11-08 La femme et l'homme- collaboration pour une planète saine
1993-06-14 La citoyenneté mondiale- une éthique universelle pour le développement
1993-11-25 La place de la famille dans une communauté mondiale
1994-08-19 PROTECTION DES MINORITES
1995-03-03 Vers une Humanité Prospère
1995-03-07 Communaut+¬ internationale BahaGÇÖie- historique de sa cooperation active avec les Nations Unies
1995-05-03 Défense de l'environnement, développement durable et foi baha'ie
1995-09-13 Le rôle de la religion dans la promotion de la condition féminine
1996-04-30 Deux projets de la communauté internationale baha'ie- au Cameroun et en Zambie
1996-06-07 Communautés viables dans un monde en pleine intégration
1998-02-13 DROITS DE L'ENFANT
1998-02-18 Place et importance de la spiritualité dans le développement
1999-01-11 Protection des minorités
2000-03-20 le droit à l'éducation
2000-06-06 Communauté internationale baha'ie- une coopération ancienne et active avec l'ONU
2001-08-31 Une seule substance- vers la cr+¬ation dGÇÖune culture mondiale dGÇÖunicit+¬
2007-02-26 Transformer les valeurs pour donner davantage de pouvoir aux filles
2007-09-01 Droits de lGÇÖHomme et extr+¬me pauvret+¬
2008-02-14 Eliminer la pauvreté- Avancer tous ensemble
2008-12-01 Saisir lGÇÖoccasion de red+¬finir le d+¬fi du changement climatique
2009-02-04 Reconqu+¬te de la libert+¬ de conscience, de religion ou de conviction en vue de sa mise au service de lGÇÖint+¬gration sociale
2010-02-03 D+¬claration Transformer les d+¬lib+¬rations collectives - privil+¬gier lGÇÖunit+¬ et la justice
2012-02-16 D+¬bat g+¬n+¬ral consacr+¬ +á lGÇÖexp+¬rience des pays dans le domaine de la population - les adolescents et les jeunes
Free Interfaith Software

Web - Windows - iPhone








Baha'i International Community : 1995-09-13 Le rôle de la religion dans la promotion de la condition féminine

Plan courageux et audacieux pour promouvoir à la fois la condition des hommes et des femmes, le Programme d'action de la Quatrième Conférence mondiale sur les femmes repose sur des fondements solides. Il établit un calendrier pour l'égalité qui met l'accent sur les droits des femmes en tant que droits humains, souligne la responsabilité partagée et le partenariat entre femmes et hommes, et en appelle à l'action immédiate en vue de créer un monde juste, développé et pacifique, fondé sur le principe de l'égalité et édifié sur le savoir, l'énergie, la créativité et les talents de la femme. C'est donc d'un point de vue moral et de principe, loin du pragmatisme pur et dur, que le Programme d'action aborde l'émancipation des femmes.

La Communauté internationale baha'ie s'en félicite, mais estime qu'il convient d'aller beaucoup plus loin encore. Pour que le Programme d'action bénéficie du soutien mondial nécessaire à la réussite de son application, le principe sur lequel il se fonde, soit l'égalité des hommes et des femmes, doit être considéré comme un aspect essentiel d'un principe plus large encore: l'unité de l'humanité. Justement replacée dans le contexte de cette unité, l'égalité des sexes doit être comprise non seulement comme une exigence de justice mais comme une condition sine qua non de la paix et de la prospérité. Rien de moins qu'une vision exigeante de la paix et un attachement résolu aux valeurs sur lesquelles elle doit se fonder, elle aura le pouvoir de susciter dans le comportement des individus, au sein des structures administratives, et au niveau de la dynamique interpersonnelle, les changements révolutionnaires requis par le Programme d'action.

Traditionnellement, les religions ont été parmi les plus puissantes sources de vision d'avenir et de valeurs. Toutes, surtout à leurs débuts, ont esquissé un nouveau dessein pour la société, exprimé des valeurs conformes à ce dessein, et inspiré la transformation tant des individus que des institutions.

Parallèlement, il convient de reconnaître qu'elles ont aussi été source de division et de fragmentation sociale. En effet, l'émancipation des femmes n'a pas toujours été l'une de leurs préoccupations majeures, et lorsqu'elle l'a été, a connu des degrés divers de réussite. Si, d'une façon générale, les religions ont eu tendance, dans les premières années de leur existence, à encourager la participation des femmes, l'histoire montre qu'avec le temps un mouvement s'est dessiné au sein des institutions religieuses qui a conduit à l'émergence de pratiques et de comportements propres à faire obstacle au développement du potentiel des femmes.

La religion étant potentiellement une force considérable de progrès, il est instamment demandé aux chefs religieux et aux hommes de foi de se lever par amour pour l'humanité afin de promouvoir ces principes unificateurs éternels - ou valeurs spirituelles - propres à insuffler tant aux individus qu'aux gouvernements la volonté de mettre en  œuvre le calendrier pour l'égalité.

Il y a en premier lieu, le principe de l'unité de l'humanité. Il est au cœur même du principe moral selon lequel il nous faut traiter autrui comme nous aimerions être traités nous-mêmes, norme éthique soutenue sous une forme ou une autre par toutes les religions. Afin d'instaurer la justice, la paix et l'ordre dans un monde interdépendant, ce principe doit inspirer toutes les relations, y compris entre hommes et femmes. Si l'on devait examiner la façon dont les femmes sont traitées à la lumière de cette norme éthique, nombre de pratiques culturelles, religieuses et traditionnelles seraient sans aucun doute largement dépassées.

La transformation personnelle nécessaire à une véritable égalité sera, à n'en pas douter pénible à réaliser tant pour les hommes que pour les femmes. Tous deux devront cesser de s'enferrer dans la culpabilisation et le blâme, afin d'assumer courageusement la part de responsabilité qui leur revient dans la transformation de leur société. Les hommes doivent user de leur influence, en particulier dans les organisations civiles, politiques et religieuses dont ils ont le contrôle, pour y faire entrer systématiquement les femmes, non par condescendance ni par un soi-disant esprit de sacrifice mais parce qu'ils sont convaincus que la société ne peut progresser sans leur apport. Les femmes, de leur côté, doivent s'instruire et aller de l'avant dans tous les domaines de l'activité humaine, mettant ainsi leurs qualités, leurs talents et leur expérience propres au service de l'équation politique, économique et sociale. Femmes et hommes assureront ainsi ensemble la paix mondiale et le développement durable de la planète.

Il incombe aux chefs religieux et aux hommes de foi, où qu'ils se trouvent, d'assumer une responsabilité toute particulière: celle de réaffirmer les principes spirituels éternels qui unissent et relient les cœurs ensemble et libèrent les facultés de l'âme. Portés par l'esprit et la perspective de l'unité de la famille humaine, femmes et hommes sont en mesure de créer, ensemble et dans conformément du calendrier pour l'égalité, un monde pacifique, juste et prospère, propice à l'éducation et à l'épanouissement des générations futures.


Table of Contents: Albanian :Arabic :Belarusian :Bulgarian :Chinese_Simplified :Chinese_Traditional :Danish :Dutch :English :French :German :Hungarian :Italian :Japanese :Korean :Latvian :Norwegian :Persian :Polish :Portuguese :Romanian :Russian :Spanish :Swedish :Turkish :Ukrainian :