Announcing: BahaiPrayers.net


More Books by Baha'i International Community

1976-01-01 La création d'une communauté unifiée
1976-01-02 Déclaration de politique sur la coopération de la Communauté internationale baha'ie avec les Nations Unies
1978-08-14 Conférence mondiale pour la lutte contre le racisme et la discrimination raciale
1979-02-19 Les baha'is
1979-08-20 La science et la technique en vue de l'avancement humain
1980-07-14 Les valeurs universelles pour l'avancement des femmes
1980-07-15 Egalité, développement et paix
1982-03-15 La prévention du crime et la lutte contre la délinquance
1982-06-01 La promesse du désarmement et de la paix
1983-06-06 Le commerce et le développement
1983-08-01 La discrimination raciale
1983-08-01 Racisme
1983-08-02 La discrimination raciale
1984-01-01 Action de base pour l'environnement
1984-02-01 La lutte contre le racisme
1984-02-15 La paix et la sécurité internationale
1984-08-01 Le nouvel ordre économique international et la promotion des droits de l'homme
1984-09-05 Développement économique et social- la contribution des baha'is
1985-01-25 Question d'une convention relative aux droits de l'enfant
1985-04-06 La contribution des jeunes à la paix mondiale
1985-04-25 La Commission économique pour l'Afrique
1985-04-29 Etablissements humains
1985-04-29 La huitième session de la Commission des établissements humains
1985-05-20 Paix et développement
1985-07-15 Activités pour promouvoir l'égalité de l'homme et de la femme
1985-07-15 Conférence mondiale chargée d'examiner et d'évaluer les résultats de la Décennie des Nations Unies pour l'égalité de la femme
1985-10-01 La Promesse de la Paix mondiale
1988-03-14 La condition de la femme
1988-03-14 Thèmes prioritaires- développement
1988-03-18 Commission sur la condition de la femme
1988-03-21 Le développement de la condition de la femme
1988-08-06 Droits de l'homme concernant l'invalidité
1989-01-20 Commission des droits de l'homme
1990-05-01 Rapport sur le statut de la femme dans la communauté baha'ie
1991-04-05 La charte de la Terre
1991-08-13 Une réglementation internationale pour l'environnement et le développement
1991-11-08 La femme et l'homme- collaboration pour une planète saine
1993-06-14 La citoyenneté mondiale- une éthique universelle pour le développement
1993-11-25 La place de la famille dans une communauté mondiale
1994-08-19 PROTECTION DES MINORITES
1995-03-03 Vers une Humanité Prospère
1995-03-07 Communaut+¬ internationale BahaGÇÖie- historique de sa cooperation active avec les Nations Unies
1995-05-03 Défense de l'environnement, développement durable et foi baha'ie
1995-09-13 Le rôle de la religion dans la promotion de la condition féminine
1996-04-30 Deux projets de la communauté internationale baha'ie- au Cameroun et en Zambie
1996-06-07 Communautés viables dans un monde en pleine intégration
1998-02-13 DROITS DE L'ENFANT
1998-02-18 Place et importance de la spiritualité dans le développement
1999-01-11 Protection des minorités
2000-03-20 le droit à l'éducation
2000-06-06 Communauté internationale baha'ie- une coopération ancienne et active avec l'ONU
2001-08-31 Une seule substance- vers la cr+¬ation dGÇÖune culture mondiale dGÇÖunicit+¬
2007-02-26 Transformer les valeurs pour donner davantage de pouvoir aux filles
2007-09-01 Droits de lGÇÖHomme et extr+¬me pauvret+¬
2008-02-14 Eliminer la pauvreté- Avancer tous ensemble
2008-12-01 Saisir lGÇÖoccasion de red+¬finir le d+¬fi du changement climatique
2009-02-04 Reconqu+¬te de la libert+¬ de conscience, de religion ou de conviction en vue de sa mise au service de lGÇÖint+¬gration sociale
2010-02-03 D+¬claration Transformer les d+¬lib+¬rations collectives - privil+¬gier lGÇÖunit+¬ et la justice
2012-02-16 D+¬bat g+¬n+¬ral consacr+¬ +á lGÇÖexp+¬rience des pays dans le domaine de la population - les adolescents et les jeunes
Free Interfaith Software

Web - Windows - iPhone








Baha'i International Community : 1985-07-15 Conférence mondiale chargée d'examiner et d'évaluer les résultats de la Décennie des Nations Unies pour l'égalité de la femme
INTRODUCTION

En octobre 1983, la Communauté internationale baha'ie a envoyé aux assemblées nationales baha'ies du monde entier un questionnaire portant sur les activités que leurs communautés au cours de la Décennie des Nations Unies pour la femme en vue de parvenir à l'égalité des droits, des privilèges et des responsabilités pour les deux sexes, mais aussi pour signaler les obstacles que ces communautés avaient dû surmonter - et devaient encore surmonter - pour atteindre ce but. L'on a également demandé aux assemblées de fournir des renseignements sur les programmes et les activités en faveur des femmes prévus au-delà de la Décennie.

Le présent rapport est fondé sur des informations provenant de 77 assemblées sur les 143 interrogées et présente des données fournies par des pays d'Afrique, d'Amérique, d'Asie, d'Australasie et d'Europe. Il montre donc bien l'intérêt des communautés baha'ies du monde entier pour la promotion de la femme, et s'inscrit dans le cadre des mesures prises par les ces même communautés pour coopérer avec l'Organisation des Nations Unies dans ses efforts de longue haleine visant à améliorer la condition de la femme.

Les réponses reçues aux questionnaires de 1973 et de 1983 confirment la nécessité soulignée par l'Organisation des Nations Unies, de modifier les comportements et de mettre l'accent sur l'importance de l'éducation, pour réaliser l'égalité des hommes et des femmes. Elles indiquent également que les communautés baha'ies organisent de nombreuses activités innovatrices afin de promouvoir la femme, tout en maintenant l'unité de la famille et de la communauté, conditions essentielles, selon les baha'is, pour réaliser rapidement l'égalité des sexes.

Les communautés baha'ies, tout en évaluant de façon réaliste les obstacles à surmonter, s'efforcent de modifier les comportements et de réaliser par des méthodes systématiques et pratiques le but de l'égalité des sexes. Elles se consacrent à l'éducation des femmes, de préférence à celle des hommes, car les femmes, en tant que mères ont une influence très importante sur la vie des générations futures. De plus, elles sont conscientes de l'importance du potentiel des femmes pour l'instauration de la paix et de l'ordre mondial puisque les femmes participent de plus en plus à tous les secteurs de la vie communautaire.

Il faudrait souligner que toutes les personnes et toutes les institutions baha'ies ont la conviction que les enseignements de leur foi sont investis de l'autorité divine et que les principes de ces enseignements constituent les conseils vers lesquels ils se tournent continuellement pour une nouvelle vision et une meilleure compréhension. Il est inévitable, à ce stade de l'histoire de la communauté mondiale baha'ie, qu'il y ait de grandes différences dans la compréhension, ainsi que dans l'application de ces principes, et que l'entière appréciation de leur signification, et leur manifestation dans l'action, dépendent de nombreux facteurs dans la vie de l'individu et de la société. Les communautés baha'ies, bien que très différentes les unes des autres, puisqu'elles recouvrent une grande diversité d'origines culturelles, sont à la fois très semblables. Elles expriment une unité unique dans la diversité, unité en ceci qu'elles acceptent toutes Bahá'u'lláh, le Fondateur de leur foi, comme le divin Prophète de cette période de l'histoire humaine, et qu'elles respectent la vision mondiale, les principes et les lois qu'il a donnés. Diversité, en ceci qu'elles représentent un mélange inhabituel de nationalités, de races, de croyances, de classes et de tempéraments, qui sont tous bienvenus et appréciés dans la foi baha'ie et dans sa communauté mondiale.

PENDANT LA DECENNIE DES NATIONS UNIES POUR LA FEMME (1976-1985)

Les activités réalisées par les communautés baha'ies sont très diverses, tant à cause des difficultés particulières que connaît chaque société - les diverses origines ethniques et culturelles représentées - qu'à cause du fait que les communautés nationales baha'ies se trouvent à des niveaux d'évolution différents et qu'elles sont plus ou moins nombreuses.

L'influence positive la plus souvent mentionnée pour l'intégration des femmes dans la vie communautaire , selon les réponses au questionnaire, est l'ordre administratif baha'i. En conséquence, puisque la façon dont ces communautés fonctionnent fait partie du processus d'enseignement, auquel les baha'is participent bénévolement dès qu'ils deviennent membres électeurs, il convient de dire quelques mots sur la nature de l'ordre administratif qui renforce le développement de la communauté baha'ie.

La structure administrative que les baha'is trouvent si efficace - et qui fonctionne maintenant dans plus de 140 pays et dans des milieux culturels divers représentant 2000 origines ethniques - encourage la participation universelle aux consultations et à la prise de décision, dans toutes les communautés sans exception. Un élément important de ce système est le processus électoral par bulletin secret, sans présentation de candidatures ni campagne électorale. Les membres de la communauté locale élisent librement les hommes et les femmes qu'ils considèrent comme étant les plus qualifiés pour prendre des décisions concernant toute une gamme de problèmes humains. Les membres sont priés "d'examiner sans la moindre trace de passion ni de préjugés, et en-dehors de toute considération matérielle, uniquement les noms de ceux qui possèdent le mieux les qualités nécessaires de loyauté incontestée, de dévotion désintéressée, et qui ont également un esprit cultivé, des compétences reconnues et une grande expérience". Le conseil administratif élu consulte régulièrement tous les membres de l'ensemble de la communauté, tirant parti de la diversité des points de vue qui existe nécessairement dans chaque situation. Lorsque les décisions du conseil sont prises à l'unanimité ou à la majorité des voix, tous les membres de la communauté sont tenus de les respecter, assurant ainsi l'appui unifié de toute la communauté. Ce processus de prise de décision conjointe élimine les fléaux de l'esprit de parti, qui cherchent à attaquer un plan d'action, et empêche l'influence de groupes de pression qui veulent promouvoir des intérêts particuliers.

L'importance du rôle qu'a joué le système administratif dans la promotion des femmes au cours de la Décennie ressort de plusieurs observations provenant de régions géographiques très diverses.

Dans un pays d'Afrique orientale [Kenya](1), par exemple, où la communauté baha'ie a connu un essor important au cours des dix dernières années, principalement au niveau local, on a signalé que la mise en place de l'ordre administratif de la foi baha'ie avait été "un facteur essentiel de la contribution et de la participation des femmes", et que "davantage de femmes jouaient un rôle dans les institutions baha'ies, qu'elles soient nommées ou élues". Dans un autre pays d'Afrique occidentale [Nigéria](2), on a signalé que "l'égalité des femmes avait été renforcée par une expérience administrative plus étendue", et que les femmes "faisaient partie de la plupart des comités nationaux et régionaux créés par l'Assemblée spirituelle nationale", et qu'elles "participaient également à de nombreuses assemblées locales". La communauté baha'ie a en outre observé, dans un pays d'Afrique centrale [République Centrafricaine](3), que les principales activités organisées par les institutions baha'ies en vue d'améliorer la situation des femmes avaient "souvent été couronnées de succès grâce aux efforts persistants des assemblées locales baha'ies", et que de nombreuses femmes jouaient un rôle actif dans les communautés baha'ies "sans être victimes de discrimination".

Les réponses au questionnaire indiquaient également qu'il n'était pas inhabituel que des femmes fassent partie des assemblées baha'ies nationales ainsi que des assemblées locales, "souvent en tant que membres du bureau" [Jamaïque](4), et que, dès qu'elles entraient en fonction, "elles apprenaient à assumer des responsabilités" (5) et à participer "sans restriction, concernant les consultations et la prise de décision" (6) aux activités administratives locales et nationales de la communauté baha'ie: "Les femmes votent et sont élues" [Paraguay](7).

L'une des meilleures explications des changements que connaissent les femmes en s'engageant à respecter les enseignements, les principes de la foi baha'ie et en participant aux activités de la communauté baha'ie, se dégage de la réponse suivante:

Le fait même de devenir baha'ies constitue la première décision personnelle importante pour la plupart des femmes dans les régions rurales. Ensuite, au fur et à mesure qu'elles approfondissent les enseignements baha'is et prennent conscience du rôle qu'elles sont censées jouer dans les activités administratives baha'ies, elles passent, de membres passifs d'un ordre social existant, à la qualité de membres dynamiques d'un nouvel ordre. Grâce à leurs fonctions dans les organes administratifs baha'is et au fait qu'elles votent et qu'elles peuvent être élues, les femmes ont considérablement avancé au sein d'une société largement dominée par les hommes. Un nombre croissant d'Assemblées locales baha'ies comptent des femmes parmi leurs membres et il a également été signalé que des Assemblées locales étaient composées uniquement de femmes (8). [Inde]

Deux autres commentaires permettent de mieux comprendre le processus:

La possibilité donnée aux femmes de participer aux institutions administratives baha'ies est un facteur qui contribue à améliorer leur condition (9). [Panama]

Bien que, traditionnellement, les femmes ne jouent pas de rôle important dans la prise de décision, les femmes baha'ies sont élues à des postes administratifs baha'is locaux et nationaux. Pendant qu'elles occupent ces fonctions, elles éduquent d'autres femmes (10). [Samoa]

Les réponses au questionnaire indiquent également que, grâce à ce système administratif, le pourcentage de femmes qui participent en tant que déléguées aux conventions nationales baha'ies, qui se réunissent chaque année pour élire les assemblées nationales baha'ies, a augmenté. Un pays, en fait, a interprété cette "augmentation importante" comme un "signe de changement" (11). [Pays-Bas]

On a également signalé l'augmentation du nombre de femmes qui participaient régulièrement, par élection, aux assemblées nationales et locales, et, par nomination, aux comités nationaux et locaux. Un pays a estimé que le fait que "les femmes faisaient partie des assemblées locales et des comités nationaux" constituait une importante contribution à la Décennie des Nations Unies pour la femme (12) [Royaume-Uni]. Une réponse [Hawaï](13) indiquait que "plus de la moitié des membres actuels des organes administratifs locaux baha'is étaient des femmes" et que "plus de trente pour cent des membres de l'Assemblée nationale étaient des femmes". Dans un autre pays [le Salvador](14), "un tiers de l'Assemblée nationale baha'ie était constitué de femmes" et, fait peut-être encore plus important, "le pourcentage de femmes dans les assemblées locales était d'environ un quart, et la plupart de ces communautés baha'ies étaient situées dans des zones rurales". En outre, "les femmes représentaient un quart des comités nationaux baha'is".

L'expérience de l'ensemble des communautés baha'ies semblerait indiquer, comme on l'a exprimé dans un cas précis, que les femmes "bénéficient de l'égalité des droits et qu'elles participent pleinement aux activités baha'ies" [Australie](15).

De plus, l'analphabétisme n'a pas été considéré comme un obstacle à l'élection de femmes dans les institutions baha'ies, comme l'a montré l'élection de l'Assemblée nationale, dans un pays africain [Benin](16), d'une villageoise analphabète (1976), d'une femme du marché analphabète (1977), et d'une femme au foyer analphabète (1976). En 1983, la première de ces trois femmes a été réélue à l'Assemblée.

Un commentaire résume bien l'impact du système administratif baha'i sur la réalisation du potentiel des femmes:

elles exercent véritablement et pleinement leurs privilèges et leurs responsabilités dans les activités de la communauté. Le succès de leurs efforts vient d'un sens de la dignité, de l'assurance spirituelle, de l'éducation et de l'acceptation du rôle des leurs role à tous les niveaux de la société. Du fait que de nombreuses femmes participent à tous les aspects de l'administration et de la vie communautaire baha'ies, cela semble être le domaine où le principe de l'égalité est le plus fructueux [Nouvelle-Zélande](17).

Les réponses récentes au questionnaire indiquent également que des conférences, des débats, des séminaires, des programmes scolaires et des stages d'étude ont joué un rôle essentiel dans l'éducation des hommes et des femmes dans les familles et les communautés baha'ies. La création d'écoles de travaux dirigés, de projets d'alphabétisation, de programmes intensifs, et la publication d'informations pertinentes dans les langues indigènes, ainsi que les avantages des mélanges culturels, ont tous contribué au bien-être des communautés baha'ies. Il apparaît également que les baha'is ne cherchent pas seulement des informations sur les progrès médicaux, mais qu'ils promeuvent activement les principes de bonne nutrition, d'hygiène et autres pratiques bonnes pour la santé. La croyance dans l'importance, tant de la science que de la religion, en tant qu'aspects d'une seule réalité, a conduit les baha'is à cet engagement.

L'importance accordée par les baha'is à l'acquisition de qualités morales et spirituelles qui contribuent à renforcer la personnalité humaine a une influence directe sur l'épanouissement des hommes et des femmes qui sont en contact avec des influences baha'ies. Les lois baha'ies du mariage, les concepts de l'unité familiale et la responsabilité de tous les membres de la famille, un esprit de coopération amicale entre les hommes et les femmes, et l'encouragement, l'assistance et l'aide au sein des communautés baha'ies sont des éléments importants dans les progrès que font les baha'is. On observera que toutes ces communautés s'efforcent d'instaurer l'égalité des hommes et des femmes, de renforcer l'unité familiale, et d'assurer l'unité, l'ordre et la stabilité de la communauté.

AU-DELA DE LA DECENNIE

En ce qui concerne les programmes et les activités futurs visant à réaliser les objectifs à long terme que les baha'is se sont engagés à respecter, de nombreuses assemblées nationales baha'ies non seulement exposent leurs buts, mais proposent des moyens précis de les atteindre. Ils sont clairement axés sur l'épanouissement et la promotion des femmes. L'avenir des futures générations est encore plus prometteur, à mesure que les baha'is comprennent mieux les principes et les enseignements de leur foi, et élèvent leurs enfants selon ces derniers.

L'étendue des programmes et des activités futurs ressort des extraits suivants:

AFRIQUE
Bénin

On prévoit un projet de cours d'alphabétisation dans les villages, grâce aux échanges de jeunes baha'is, qui serait également destiné aux femmes. Il y aurait en outre une collaboration avec des organisations féminines pour réaliser certains projets destinés aux femmes et aux filles pendant et après l'Année internationale de la jeunesse. Une conférence nationale de femmes est prévue, à laquelle seront invitées des femmes baha'ies francophones. On espère que certaines de ces femmes viendront avant ou resteront après la conférence pour rendre visite à des femmes des communautés locales baha'ies, en vue d'enseigner et d'encourager les activités locales pertinentes. Grâce à une collaboration avec l'Organisation des Nations Unies et les institutions de santé et d'aide sociale, les femmes baha'ies seront exposées à de nouvelles idées qui leur permettront d'améliorer leur situation.

Burkina Faso

Les femmes baha'ies seront encouragées à participer activement à tous les projets de développement social et économique. La planification de conférences, nationales ou régionales pour les femmes, de réunions et de contacts avec différentes organisations de femmes dans le pays sont également jugés importants. Un autre objectif est de sensibiliser les hommes au rôle que jouent les femmes dans la société, notamment dans les domaines de l'éducation, de la santé, de la paix, de l'emploi et du développement social et économique d'une nation.

République Centrafricaine

Les centres destinés aux femmes continueront d'être financés par les baha'is. Ces centres dispensent un enseignement dans les domaines spirituel, sanitaire et nutritionnel et offrent des cours d'alphabétisation destinés aux femmes.

Gambie

L'élément spirituel dans le développement humain et social semble être notre principale ressource en Gambie. Des particuliers, tout comme des institutions administratives baha'ies de Gambie, coopèrent à des efforts de développement locaux, nationaux et internationaux, offrant une compétence professionnelle et les principes baha'is. Il semblerait que le renforcement rapide des communautés baha'ies locales soit nécessaire pour l'élargissement de programmes futurs.

Ghana

On s'efforcera de faire augmenter la participation de femmes aux activités baha'ies locales, de les nommer aux comités, et de les éduquer en organisant des conférences de femmes. Des écoles professionnelles seront créées en vue de donner une formation aux femmes dans des domaines pertinents et de mieux faire comprendre les principes de l'égalité des sexes.

Kenya

La façon la plus efficace d'aider les femmes est d'assurer le développement continu de l'ordre administratif baha'i, en particulier la création et le renforcement des assemblées locales baha'ies. L'évolution des assemblées locales assure la participation accrue des femmes grâce aux principes fondamentaux de l'égalité des sexes et de la participation universelle. Les activités consistent notamment à encourager les femmes à participer activement à tous les aspects de la vie communautaire, à accroître le nombre de groupes de femmes, aussi bien les groupes de nature non-officielle que les coopératives plus formelles d'auto-assistance. Pour favoriser ce développement, des matériaux adéquats seront mis au point par le Comité national des femmes et des enfants, y compris ceux qui sont fournis par les ministères publics. Le Comité national des femmes et des enfants met au point actuellement une série de brochures destinées aux femmes des zones rurales qui sont semi-analphabètes. Les sujets traités comprennent notamment: la création d'un foyer spirituel, l'enseignement de principes moraux, l'utilisation efficace de la discipline, l'éducation à la maison et à l'école et la façon d'élever des enfants en bonne santé. Les matériaux fournis par les ministères publics concernent les domaines suivants: la sylviculture, l'alphabétisation, la technologie appropriée et les programmes relatifs à l'eau. Les conférences aux niveaux local, régional et national ont été des instruments extrêmement efficaces pour la promotion des femmes.

Un facteur indispensable pour instaurer l'égalité des femmes est la compréhension, de la part des hommes, du rôle que jouent ces dernières; on mettra davantage l'accent sur le rôle des hommes dans la réalisation du principe d'égalité.

La création d'écoles maternelles dirigées par des assemblées locales contribuera également à la promotion des femmes. Ces écoles emploieront essentiellement des enseignantes et se chargeront de leur formation. Elles dispenseront le même enseignement aux garçons et aux filles et enseigneront le principe de l'égalité des hommes et des femmes.

Nigeria

De nouveaux projets de développement social et économique réalisés par la communauté baha'ie incluront des femmes. Il continuera d'y avoir un comité de femmes qui organisera des activités particulières pour les femmes. On prévoit un accroissement des activités communautaires. Les femmes recevront des bourses qui leur permettront d'assister à des conférences, et leurs maris seront encouragés à tenir la maison en leur absence.

Rwanda

Des projets futurs comprendront notamment des cours d'alphabétisation, d'instruction de femmes dans l'éducation des enfants par des brochures et l'aide aux femmes dans leurs responsabilités ménagères, et dans les domaines de l'hygiène et de la santé.

Tanzanie

L'expérience a montré qu'une meilleure compréhension de la foi baha'ie par les femmes élargissait leurs perspectives et leur donnait de la confiance en soi. Cela peut être réalisé en organisant des conférences de femmes aux niveaux local, régional et peut-être national, pour les familiariser davantage avec les enseignements baha'is et offrir une tribune pour l'examen de leurs idées et de leurs préoccupations. Comme activités complémentaires, la publication et la distribution d'une revue de femmes, traitant des mêmes sujets que ceux abordés durant les conférences, et mettant l'accent sur l'éducation nutritionnelle, seraient utiles.

Zimbabwe

Dans le domaine du développement, il est prévu d'organiser des programmes d'alphabétisation destinés aux femmes baha'ies dans des écoles de travaux dirigés et d'organiser des coopératives tenues par des femmes dans quelques villages, pour la production agricole. Des réunions et des conférences de femmes seront organisées pour les éduquer. Comme l'unité de la famille est un objectif pour les baha'is, les femmes peuvent être encouragées à organiser des réunions entre elles, en vue de partager et d'approfondir leur expérience de la vie familiale. Le comité peut organiser des conférences dans le but d'établir une meilleure compréhension de l'unité et de l'égalité des hommes et des femmes.

AMERIQUE
Brésil

Une réunion spéciale pour les femmes baha'ies aura lieu, en vue d'examiner et d'adopter des projets visant à les intégrer davantage dans les projets sociaux, économiques et dans les domaines de l'éducation, de la santé et de la famille. Des séminaires régionaux ayant le même objectif examineront les problèmes particuliers de chaque région du pays. D'autres objectifs consistent à publier une brochure spéciale contenant des extraits des écrits baha'is concernant l'importance des femmes et leur rôle. Mais aussi a encourager la participation des femmes baha'ies aux communautés locales, aux activités sociales de nature humanitaire, en fournissant une aide, sur l'initiative des assemblées locales baha'ies, et à encourager leur participation avec d'autres institutions déjà actives dans le domaine social, ou dans celui de la promotion des femmes.

Canada

La promotion des femmes peut être encouragée par: 1) l'organisation continue d'activités qui développeront les capacités de gestion et d'initiative chez les femmes; 2) l'éducation des communautés locales concernant la situation des femmes; 3) une meilleure compréhension des écrits baha'is concernant les femmes; 4) l'éducation des jeunes femmes dans les domaines de la vie familiale, de l'éducation, de l'épanouissement et de l'utilisation de leurs capacités.

Les objectifs futurs proposés sont les suivants: 1) encourager l'association avec des organisations indigènes et canadiennes francophones de femmes; 2) organiser une conférence de femmes dans le cadre du programme de l'Association des études baha'ies; 3) réaliser des activités de collaboration impliquant l'Association des études baha'ies avec les principales organisations de femmes du Canada; 4) assurer la participation, en tant que membre, d'au moin une femme baha'ie à toutes les principales organisations de femmes; 5) réaliser des activités dans le domaine des relations publiques en vue d'informer les hommes et les femmes du Canada des questions relatives à l'égalité des sexes; 6) communiquer avec toutes les femmes baha'ies à propos de ces objectifs et annoncer régulièrement le résultat de nos réunions avec ces dernières.

Chili

La façon la plus efficace de contribuer à la promotion de la femmes sera: 1) d'encourager une meilleure compréhension des baha'is sur leurs enseignements concernant la situation des femmes; 2) d'encourager une réorientation de l'éducation des enfants; 3) de prendre des dispositions en vue de la publication d'un bulletin baha'i pour les femmes; 4) d'établir des liens plus étroits avec les médias et les publications de femmes; 5) d'établir des liens plus étroits avec les organisations de femmes; 6) d'encourager la participation des baha'is à des activités organisées en vue de promouvoir la condition de la femme (séminaires, conférences, entrevues, programmes, etc.); 7) d'organiser des conférences régionales et nationales sur les femmes avec la participation d'autres organisations qui cherchent à promouvoir l'égalité entre l'homme et la femme; 8) d'entreprendre la réalisation d'un programme d'études sur les femmes englobant : a) les problèmes des femmes dans les activités techniques et professionnelles; b) les problèmes des femmes à diverses époques de leur vie - adolescence, jeunesse, âge adulte et troisième âge; c) les problèmes concernant le mariage, le divorce, le veuvage, les seconds mariages, les parents célibataires, etc.; d) l'examen des responsabilités des femmes à l'égard des enfants; et e) l'examen de la situation sociale générale affectant les femmes. Il est important de réduire le "machisme" et de cesser d'accorder la priorité en matière d'éducation aux enfants mâles.

El Salvador

Nous pensons qu'il est important de faire connaître les principes de l'égalité et les droits des deux sexes, non seulement parmi les hommes, mais aussi parmi les femmes elles-mêmes. On est conscient de la nécessité pour les filles de recevoir une éducation et d'avoir la possibilité de choisir leurs carrières, leurs professions, en fonction de leurs goûts et de leurs capacités.Tout en soulignant que l'ignorance et la sous-utilisassions des capacités des femmes dans les communautés sont dues à des attitudes traditionnelles. Il faut préciser que l'égalité des sexes promue par les enseignements baha'is n'est pas nécessairement conforme aux idées d'émancipation sexuelle qui viennent d'autres pays. Il est important de signaler que les hommes eux-mêmes freineront leur propre développement si les femmes n'avancent pas. Il est nécessaire que les femmes deviennent de véritables compagnes dans tous les aspects de la vie familiale et communautaire.

Guyane

Les assemblées locales baha'ies, qui concentrent souvent leur attention sur la participation et la promotion des femmes dans leurs communautés, seront d'une grande aide à l'avenir. Les cours destinés aux enfants, donnés essentiellement par des femmes, renforceront les fondements de la communauté. Les assemblées baha'ies joueront un rôle vital dans le processus d'éducation, qui aura un effet profond sur de nombreux aspects de la condition de la femme en Guyane.

Bien que l'on se soit intéressé à la vie familiale, où les femmes jouent un rôle important, et à la nécessité pour les femmes d'apprendre à lire et de recevoir une éducation générale, un autre aspect important à souligner est la consultation familiale, notamment les éléments de confiance mutuelle et de solutions conjointes aux problèmes.

Panama

La communauté baha'ie devrait organiser des conférences régionales et nationales, car au cours de ces conférences, les femmes apprennent leurs droits et sont encouragées à prendre la parole. L'ensemble de la communauté, y compris les hommes, doit également être convaincue de l'importance des droits des femmes, afin que ces derniers puissent être respectés. Il est très important que les femmes ressentent le désir d'avoir les mêmes droits que les hommes dans les relations sociales et dans le domaine de l'éducation, et qu'elles expriment leurs besoins. De cette façon, la communauté connaîtra un bien-être plus grand.

Paraguay

Des bulletins réguliers destinés à encourager et à stimuler la participation des femmes seront publiés et l'on diffusera plus largement le principe de l'égalité des hommes et des femmes par les médias, et par l'organisation de conférences et de programmes concernant la famille. Il faut également mettre l'accent sur l'acceptation de l'égalité des femmes par les hommes.

Pérou

De simples programmes d'éducation relatifs au développement, à l'égalité, à la santé, à l'emploi et à la paix seront prévus afin d'encourager la promotion et la participation des femmes. Cet objectif englobera notamment l'éducation des enfants, par lesquels on pourra toucher les mères, ainsi qu'un effort constant visant à aider les femmes appartenant à toutes les classes sociales.

St. Lucie

L'accroissement du nombre des assemblées locales baha'ies et la mise au point de programmes d'éducation destinés aux adultes devraient entraîner une promotion accrue des femmes baha'ies, qui acquerront peu à peu une expérience administrative et une plus grande confiance en soi.

États-Unis

La communauté peut contribuer à la promotion des femmes de différentes manières: A) en créant un comité national de femmes dont le rôle serait: 1) de faire de l'égalité des hommes et des femmes un sujet d'importance nationale pour les baha'is; 2) d'examiner soigneusement les attitudes et les traditions qui vont à l'encontre de l'égalité des hommes et des femmes et de mettre au point les moyens de les modifier au sein de la communauté; 3) d'encourager les comités baha'is locaux ou régionaux de femmes qui seraient chargés d'organiser des groupes d'étude officieux et des conférences locales visant à examiner les besoins et les préoccupations des femmes; 4) d'encourager l'éducation non sexiste des enfants; 5) d'encourager et d'aider les femmes à devenir des personnes à part entière; 6) d'encourager et d'aider les femmes à définir leur rôle dans le développement social et économique et dans la paix mondiale; 7) d'encourager et d'aider les hommes à commencer à définir leur nouveau rôle en fonction de l'égalité des hommes et des femmes; B) en mettant au point des matériaux d'étude spéciaux concernant: 1) l'égalité des hommes et des femmes; 2) les relations entre personnes - relations hommes/femmes; 3) la coopération et une plus grande égalité dans le mariage; 4) l'épanouissement personnel, 5) l'étude de l'origine des attitudes et des traditions et l'introduction de nouveaux modèles de pensée et de comportement; C) la communication avec des experts baha'is et non baha'is dans des domaines relatifs à cette question.

Venezuela

Le mariage baha'i - y compris les lois, les pratiques et les comportements - sera l'un des principaux thèmes des conférences, réunions et autres manifestations baha'ies, en particulier de celles auxquelles participent les jeunes. Les conditions nécessaires pour le mariage, question qui intéresse aussi bien les assemblées baha'ies que les personnes baha'ies, seront également évoquées par un comité sur la vie baha'ie qui a été créé en vue d'identifier et de conseiller les jeunes qui veulent se marier. L'importance de la chasteté avant le mariage et de la loyauté après le mariage sera soulignée. D'importants efforts continueront d'être déployés pour sauver les mariages en difficulté, en aidant, par la consultation, les partenaires du mariage à résoudre leurs problèmes.

ASIE
Bangladesh

Les projets comprennent dans l'ensemble des conférences, des cours, des possibilités de formation professionnelle et des formations d'enseignantes offert aux femmes .

Inde

Des stages spéciaux de formation destinés aux femmes sont envisagés, au niveau de l'Etat également. Un autre objectif important sera d'assurer la pleine participation des femmes à l'administration baha'ie et à la formation des enfants. Cette dernière, en particulier, constitue une étape très importante dans l'éducation d'une nouvelle génération qui appliquera le principe de l'égalité des hommes et des femmes parce qu'il lui a été inculqué dès le plus jeune âge. La création d'écoles de travaux dirigés jouera également un rôle important, et l'on continuera de publier des bulletins et des revues.

Malaisie

Les activités suivantes sont considérées comme étant importantes: 1) l'influence spirituelle des prières récitées dans la famille; 2) l'éducation des femmes en tant que mères et éducatrices des enfants; 3) les projets de services, tels que l'assistance aux personnes âgées et handicapées; 4) des réunions régulières pour l'épanouissement personnel, la camaraderie, l'expression en public, la motivation, les premiers secours et autres sujets pertinents; 5) le conseil en vue de donner amour et soins aux personnes nécessiteuses; 6) les projets de développement rural, en mettant l'accent sur l'hygiène, la nutrition, les soins de santé destinés aux enfants avant, pendant et après la naissance et le conseil pour les problèmes relatifs au mariage.

Singapour

Les femmes seront encouragées à participer à des activités d'organisations de femmes. Un programme d'éducation sur "l'orientation des parents" a été organisé cette année. Les femmes seront également encouragées à adopter des objectifs personnels en fonction des activités communautaires.

Thaïlande

Les plans futurs comprennent: 1) une éducation professionnelle telle que des cours de couture, de dactylographie et de tissage; 2) l'orientation des parents; 3) l'éducation préscolaire; 4) la participation communautaire - avec un accent particulier mis sur la participation des femmes aux aspects spirituels et administratifs de la vie communautaire baha'ie. Parmi les activités des femmes, on peut citer des cours de cuisine, de nutrition et d'artisanat pour accroître le revenu familial. De plus, des cours spéciaux destinés aux femmes qui enseigneront l'alphabétisation, la nutrition et les pratiques en matière de santé ont été donnés par une assemblée locale.

AUSTRALASIE
Australie

La communauté baha'ie peut aider à renforcer les fondements sociaux de la communauté dans son ensemble en renforçant ses familles. Il semble particulièrement urgent d'établir de bonnes relations familiales en vue de préserver l'unité de la famille dans une société où les femmes sont aussi libres que les hommes. Les assemblées locales baha'ies et le Comité national du développement communautaire ont organisé des séminaires, des programmes scolaires d'été et des stages d'études pratiques dans ce but.

Fidji

Les femmes baha'ies dans les villages seront encouragées et aidées à suivre des cours organisés par des institutions gouvernementales visant à éduquer et à élargir la vision des femmes. Des conférences de femmes seront organisées et ces dernières seront encouragées à participer à des cours qui leur permettront d'acquérir des compétences, avec lesquelles elles gagneront de l'argent.

Des cours spéciaux destinés aux femmes et aux mères potentielles seront organisés, pour les éduquer à former leurs enfants, ainsi que des programmes d'orientation du mariage. On prévoit de mettre au point une méthode qui permettra aux femmes de prendre conscience de la nécessité de participer activement au développement. Les plans prévoient l'éducation des hommes dans le principe de l'égalité des hommes et des femmes. On découragera l'acceptation passive par les femmes des décisions prises par les hommes. Des séminaires, des programmes scolaires et des conférences didactiques figurent parmi les moyens qui permettent d'accomplir ces buts.

Îles Marshall

En approfondissant leur compréhension des écrits baha'is, les femmes peuvent devenir plus fortes, moins timides et moins craintives, et apprendre à exprimer leurs idées et leurs sentiments. Leurs capacités peuvent ensuite être utilisées dans des réunions et des activités à l'échelle de la communauté. Les hommes doivent également être éduqués selon le principe de l'importance de chaque personne, homme ou femme.

Cette année, la communauté baha'ie tiendra sa quatrième conférence annuelle des femmes baha'ies, où de nombreux sujets concernant les femmes seront abordés.

Nouvelle-Calédonie

On encouragera la reconnaissance des droits des femmes dans les territoires mélanésien et polynésien, en mettant l'accent sur la participation croissante des femmes aux activités sociales et culturelles. En ce qui concerne l'éducation des enfants, l'Assemblée nationale baha'ie estime que dans une ou deux générations des progrès considérables seront accomplis dans ce domaine, car les enfants sont éduqués actuellement selon le principe de l'égalité des hommes et des femmes, à la maison, dans les écoles d'été et d'hiver et dans les camps d'étude et de vacances.

Nouvelle-Zélande

La majorité des assemblées locales baha'ies font des plans sérieux en vue de contribuer à la promotion des femmes. Il est reconnu universellement que le concept de l'égalité doit être enseigné dans les cours destinés aux enfants, comme il doit être observé, par exemple, dans la vie de la communauté locale. De cette façon, les générations futures comprendront davantage ce principe. D'autres plans comprennent des séminaires éducatifs, des rassemblements intercommunautaires, des cours - en particulier pour les nouveaux membres - et un appui total aux activités telles que la Décennie des Nations Unies pour la femme. Les femmes seront encouragées à prendre la place qui leur revient dans tous les aspects de la vie communautaire, donnant ainsi l'exemple aux autres femmes. Un comité des femmes baha'ies sera créé et chargé de faire une enquête sur les possibilités qui existent dans le domaine du développement économique et social. On organisera également des consultations, des séminaires, des réunions et des conférences avec les hommes.

Papouasie-Nouvelle-Guinée

L'enseignement des principes baha'is d'éducation qui mettent l'accent sur l'éducation des femmes, l'exécution de projets de développement auxquels participent les femmes et qui leur donnent un salaire, et l'éducation de la présente génération d'hommes en ce qui concerne la condition des femmes, sont d'importants moyens de promouvoir les femmes.

Samoa

Au fur et à mesure que les femmes enseigneront la foi baha'ie et qu'elles en comprendront mieux ses principes, elles partageront leurs nouvelles "connaissances" avec d'autres. Lorsque les femmes, en particulier dans les villages, prendront conscience du rôle qu'elles jouent en tant que mères et éducatrices, elles se rendront compte du rôle important qu'elles jouent dans la société.

On envisage des programmes de développement rural avec des discussions sur l'éducation des femmes, les soins et la santé des enfants. On envisage d'entreprendre des projets tels que des cours de couture, de tissage et d'artisanat, etc.. dans chaque village. Cela serait réalisé avec l'aide du Bureau local de développement rural et avec les encouragements des assemblées locales baha'ies dans chaque communauté.

Tonga

On a prévu un programme régional visant à permettre aux femmes d'enseigner et de participer à des activités administratives, à organiser des réunions pour l'égalité de l'hommes et de la femme et des conférences destinées aux femmes sur le rôle qu'elles jouent. Un comité de femmes a été créé pour prévoir une Journée de la femme, à laquelle certaines d'entre elles seront invitées à participer.

EUROPE
Autriche

Il est important de mieux faire connaître aux femmes et aux hommes la promesse qui figure dans les enseignements baha'is, selon laquelle "Lorsque les femmes participeront pleinement et également aux affaires du monde, la guerre cessera". L'Assemblée nationale autrichienne appelle l'attention sur la déclaration de la Communauté internationale baha'ie à la Commission de la condition de la femme à Vienne, en février 1984: "Elles [les femmes] doivent s'efforcer constamment d'acquérir un état d'esprit et des attitudes pacifiques et de les développer pour comprendre les questions fondamentales que pose la paix mondiale - y compris les causes déterminantes de la guerre - et se consacrer sans réserve au grandiose objectif de la solidarité internationale, solidarité qui contraint toutes les nations et tous les peuples à jouer leur rôle sans qu'un seul puisse asseoir sa domination ou son autorité".

France

Nous avons souligné le principe de l'égalité des droits des hommes et des femmes, l'importance des femmes dans l'éducation des enfants et leur rôle essentiel au sein de la société. Dans notre communauté et dans nos institutions, nous nous assurons que les femmes trouvent leur place et participent pleinement à la vie de la communauté baha'ie sous tous ses aspects.

Espagne

Soit parce qu'elles comprennent mieux la question, soit à cause des changements sociaux qui se sont produits dans le pays, les femmes baha'ies en Espagne sont actives dans presque toutes les institutions baha'ies existantes, que ce soit aux niveaux national, régional ou local. Dans six communautés, il y a des activités particulières destinées aux femmes, telles que des réunions périodiques organisées et dirigées entièrement par des femmes baha'ies, auxquelles participent des femmes de toute la communauté. Les femmes baha'ies dans notre pays assument un nombre croissant de responsabilités, en travaillant harmonieusement avec les hommes. On peut constater, comme cela est naturel dans les familles baha'ies qui ont des enfants en bas âge, que les tâches domestiques sont équitablement partagées, ce qui permet aux deux époux de participer aux activités de la communauté locale. Le thème de l'égalité des droits a été promu par les communautés baha'ies au cours de conférences publiques dans de nombreuses villes du pays. Nous avons également largement distribué la brochure intitulée "L'égalité des hommes et des femmes: le point de vue baha'i" établie par la Communauté internationale baha'ie. Nous avons également joint cette brochure au dossier d'informations générales présenté aux médias, aux autorités et aux personnalités en général. Au sein de la communauté baha'ie, nous avons distribué un recueil des écrits baha'is sur l'égalité des droits des hommes et des femmes, et ce sujet a été examiné dans les écoles nationales et régionales et dans les cours donnés dans les communautés locales.

Suisse

La question de l'égalité des hommes et des femmes est abordée dans toutes les réunions baha'ies. En conséquence, les enseignements baha'is sur ce sujet ont été et continueront d'être divulgués le plus largement possible. En outre, les femmes baha'ies ont joué un rôle actif dans des réunions de "Donne per la Pace" (Femmes pour la paix) et l'on a eu des discussions actives avec les femmes d'organisations telles qu'"Amnesty International". À Lugano, nous avons été aidés également par le fait qu'une femme est présidente de l'Assemblée locale. Dans la partie germanophone de la Suisse, c'est-à-dire à St. Gallen, notre Comité des relations publiques pour cette région organise un colloque annuel. Le thème en 1981 était "la place des femmes dans les religions"; le thème en 1982 était la paix. Nous avons constaté un intérêt croissant pour nos colloques auprès de la population féminine de la Suisse orientale.

Royaume-Uni

Les membres du Comité des affaires extérieures participent actuellement à une série de séminaires sur "Les femmes et la religion", organisés par l'Université de Londres (Goldsmith College). Ce comité a également encouragé les femmes de l'ensemble de la communauté baha'ie à faire partie d'associations de femmes et à participer à leurs activités. Il a demandé à la communauté baha'ie d'organiser des réunions spéciales pour les femmes, en invitant leurs associations locales, leurs groupes religieux et d'autres organes et particuliers.

Un autre questionnaire envoyé aux assemblées nationales baha'ies en 1972 demandait des informations sur la façon dont leurs communautés appliquaient le principe de l'égalité des hommes et des femmes. Les réponses reçues ont été résumées dans un rapport intitulé "Enquête préliminaire sur la condition de la femme au sein de la Communauté internationale baha'ie", largement distribué pendant l'Année internationale de la femme (1975) et à la Conférence mondiale de l'Année internationale de la femme à Mexico.


Table of Contents: Albanian :Arabic :Belarusian :Bulgarian :Chinese_Simplified :Chinese_Traditional :Danish :Dutch :English :French :German :Hungarian :Italian :Japanese :Korean :Latvian :Norwegian :Persian :Polish :Portuguese :Romanian :Russian :Spanish :Swedish :Turkish :Ukrainian :