Announcing: BahaiPrayers.net


More Books by Baha'i International Community

1976-01-01 La création d'une communauté unifiée
1976-01-02 Déclaration de politique sur la coopération de la Communauté internationale baha'ie avec les Nations Unies
1978-08-14 Conférence mondiale pour la lutte contre le racisme et la discrimination raciale
1979-02-19 Les baha'is
1979-08-20 La science et la technique en vue de l'avancement humain
1980-07-14 Les valeurs universelles pour l'avancement des femmes
1980-07-15 Egalité, développement et paix
1982-03-15 La prévention du crime et la lutte contre la délinquance
1982-06-01 La promesse du désarmement et de la paix
1983-06-06 Le commerce et le développement
1983-08-01 La discrimination raciale
1983-08-01 Racisme
1983-08-02 La discrimination raciale
1984-01-01 Action de base pour l'environnement
1984-02-01 La lutte contre le racisme
1984-02-15 La paix et la sécurité internationale
1984-08-01 Le nouvel ordre économique international et la promotion des droits de l'homme
1984-09-05 Développement économique et social- la contribution des baha'is
1985-01-25 Question d'une convention relative aux droits de l'enfant
1985-04-06 La contribution des jeunes à la paix mondiale
1985-04-25 La Commission économique pour l'Afrique
1985-04-29 Etablissements humains
1985-04-29 La huitième session de la Commission des établissements humains
1985-05-20 Paix et développement
1985-07-15 Activités pour promouvoir l'égalité de l'homme et de la femme
1985-07-15 Conférence mondiale chargée d'examiner et d'évaluer les résultats de la Décennie des Nations Unies pour l'égalité de la femme
1985-10-01 La Promesse de la Paix mondiale
1988-03-14 La condition de la femme
1988-03-14 Thèmes prioritaires- développement
1988-03-18 Commission sur la condition de la femme
1988-03-21 Le développement de la condition de la femme
1988-08-06 Droits de l'homme concernant l'invalidité
1989-01-20 Commission des droits de l'homme
1990-05-01 Rapport sur le statut de la femme dans la communauté baha'ie
1991-04-05 La charte de la Terre
1991-08-13 Une réglementation internationale pour l'environnement et le développement
1991-11-08 La femme et l'homme- collaboration pour une planète saine
1993-06-14 La citoyenneté mondiale- une éthique universelle pour le développement
1993-11-25 La place de la famille dans une communauté mondiale
1994-08-19 PROTECTION DES MINORITES
1995-03-03 Vers une Humanité Prospère
1995-03-07 Communaut+¬ internationale BahaGÇÖie- historique de sa cooperation active avec les Nations Unies
1995-05-03 Défense de l'environnement, développement durable et foi baha'ie
1995-09-13 Le rôle de la religion dans la promotion de la condition féminine
1996-04-30 Deux projets de la communauté internationale baha'ie- au Cameroun et en Zambie
1996-06-07 Communautés viables dans un monde en pleine intégration
1998-02-13 DROITS DE L'ENFANT
1998-02-18 Place et importance de la spiritualité dans le développement
1999-01-11 Protection des minorités
2000-03-20 le droit à l'éducation
2000-06-06 Communauté internationale baha'ie- une coopération ancienne et active avec l'ONU
2001-08-31 Une seule substance- vers la cr+¬ation dGÇÖune culture mondiale dGÇÖunicit+¬
2007-02-26 Transformer les valeurs pour donner davantage de pouvoir aux filles
2007-09-01 Droits de lGÇÖHomme et extr+¬me pauvret+¬
2008-02-14 Eliminer la pauvreté- Avancer tous ensemble
2008-12-01 Saisir lGÇÖoccasion de red+¬finir le d+¬fi du changement climatique
2009-02-04 Reconqu+¬te de la libert+¬ de conscience, de religion ou de conviction en vue de sa mise au service de lGÇÖint+¬gration sociale
2010-02-03 D+¬claration Transformer les d+¬lib+¬rations collectives - privil+¬gier lGÇÖunit+¬ et la justice
2012-02-16 D+¬bat g+¬n+¬ral consacr+¬ +á lGÇÖexp+¬rience des pays dans le domaine de la population - les adolescents et les jeunes
Free Interfaith Software

Web - Windows - iPhone








Baha'i International Community : 1979-08-20 La science et la technique en vue de l'avancement humain

Depuis son début, il y a plus de 100 ans, la foi baha'ie considère la science et la technologie comme étant essentielles au développement complet de l'individu et de la société. Elle a toujours envisagé le développement comme étant un processus global -comprenant le bien-être physique, mental et spirituel de tous les peuples, et considérant que la science et la technologie, convenablement canalisées, peuvent contribuer à l'accomplissement de ce but pour toutes les nations.

La Communauté internationale baha'ie  souligne toujours l'importance de l'éducation, de la formation dans les arts et les sciences à une échelle universelle. Le développement de l'esprit, l'étendue du savoir humain et le pouvoir de l'individu de résoudre des problèmes complexes contribuent ensemble au bonheur, à la grandeur et à la paix individuels. Un homme, ou une femme, bien formé et accompli selon la méthode scientifique est, du point de vue baha'i, un "véritable indice de l'humanité" et les possesseurs de connaissances scientifiques ont un rang élevé parmi les peuples. La science et la technologie orientées vers le bien de l'humanité sont vraiment des accomplissements dignes de louanges.

Une civilisation équilibrée

Du point de vue baha'i, les êtres humains existent afin de contribuer à l'avancement d'une civilisation en progrès continuel. La science et la technologie, au cours de ce siècle, ont rendu possible l'unification physique de la planète et mis en évidence l'interdépendance de toutes les nations et de tous les peuples. Bien que les structures sociales, économiques et politiques n'aient pas encore atteint cette unité de l'humanité, le rapide développement scientifique continue à perfectionner les instruments qui rendent cette unité possible. Étant donné que les pauvres, particulièrement dans les pays en voie de développement, sont encore dépourvus de la plupart des bienfaits du progrès scientifique, il est essentiel d'avoir des moyens nationaux et internationaux pour assurer une distribution et une application meilleures des connaissances existantes. Il s'avère cependant que, même dans les pays les plus avancés, le développement matériel actuel ne peut pas toujours rester soutenu et, ce qui est encore plus important, qu'il ne contribue pas nécessairement au bonheur et à la tranquillité du genre humain. En effet, si la civilisation matérielle dépasse le progrès social et spirituel de l'être humain, comme c'est aujourd'hui le cas, elle fera énormément de mal et menacera la survivance du genre humain.

Le remède à la désunion

Il n'est pas surprenant pour la Communauté internationale baha'ie, par conséquent, qu'une solution permanente aux problèmes globaux puisse encore sembler insaisissable et éloignée, étant donné que tous les efforts en vue du développement, y compris ceux qui ont recours à la science et la technologie, ne peuvent avoir que des effets temporaires, à moins que le problème fondamental de notre âge, la désunion des peuples de notre planète, soit en premier reconnu, sa cause fondamentale comprise et son expression dans la conduite individuelle et sociale éliminée. Considérant ce globe terrestre comme n'étant "qu'un seul pays et une seule habitation", les baha'is envisagent l'établissement de l'unité parmi les peuples de toutes sortes comme étant une condition primordiale en ce qui concerne la paix et le bonheur des individus et des nations. Le processus du développement devrait donc employer la science et la technologie, avant tout, de façon à refléter entièrement l'unité organique fondamentale du genre humain, en contribuant à l'abolition de tous les préjugés et causes de divisions, qu'il s'agisse de classe, croyance, sexe, race ou nationalité.

Moyens d'enrichissement humain

Nous savons que, si elle est correctement employée, la science peut conduire à l'amélioration du genre humain, au développement des qualités de l'humanité et à la compréhension des mystères de l'univers. Nous savons qu'il lui est possible de déraciner la pauvreté, enrichir l'humanité et la libérer de la lutte pour son existence. Si le monde matériel existe, comme le croient les baha'is, pour le bénéfice des êtres humains, c'est grâce à la science que nous pouvons comprendre le potentiel des ressources existantes et apprendre à développer cet héritage naturel pour nous mêmes et les générations futures. La science devrait donc être cultivée afin d'améliorer la vie humaine et avoir comme but conscient et ultime l'établissement de la paix mondiale et l'unification du genre humain.

Malheureusement, la science peut également perfectionner les instruments de guerre, soutenir la concentration et les abus de pouvoir, saper les valeurs sociales et culturelles, et mettre en danger l'existence du genre humain. Il n'est donc pas suffisant de garantir le progrès. Il doit être dirigée par les valeurs et buts civilisateurs de la société qu'il est censé servir. Un tel fondement de valeurs instillées dans l'esprit de savants individuels peut être un moyen extrêmement efficace d'éliminer les obstacles à l'application de la science et de la technologie au développement. Ces savants s'apercevront immédiatement du besoin prioritaire de développement et voudront mettre leur savoir au service de leurs semblables. Motivés de la sorte, ils encourageront le transfert approprié de la technologie, stimuleront les nouveaux progrès scientifiques et techniques dans le développement des régions difficiles et amèneront tout naturellement l'intégration de la science dans le développement social et économique.

Les forces les plus puissantes

Une grande partie de la difficulté qu'il y a, de nos jours, à appliquer la science au développement provient du fait que l'on néglige de rattacher la science aux valeurs spirituelles et morales fondamentales sur lesquelles est édifiée la société. Ces valeurs, qui sont la base du progrès réel de la science et de la technologie en faveur du développement, proviennent, du point de vue baha'i, de la religion. Traditionnellement, la religion a fourni des prototypes et des buts à l'individu et à la société, mais l'interprétation erronée et la déformation de ses enseignements fondamentaux ont donné naissance a des préjugés, tels que le dogmatisme, les superstitions, le fanatisme, qui sont tous des obstacles majeurs en ce qui concerne le développement. D'autre part, le progrès scientifique, dépourvu des valeurs religieuses apportées par les fondateurs des religions révélées du monde entier, a donné naissance au matérialisme, caractérisé par l'avidité, l'égoïsme, la défiance et l'injustice.

Si un développement durable doit prendre place, la religion et la science, "les forces les plus puissantes dans la vie humaine", doivent arriver à s'unir. Ces aspects de la même réalité doivent être réconciliés, coopérer et se développer harmonieusement. Nous savons que la science et la technologie ne peuvent pas, de par elles mêmes, résoudre tous les problèmes humains; ce sont des instruments dont on peut se servir ou abuser en fonction de facteurs sociaux, économiques et politiques. Les baha'is sont convaincus que c'est seulement lorsque le progrès scientifique sera équilibré par l'avancement spirituel que le développement aura une valeur durable et aboutira à une civilisation mondiale pacifique, capable de dégager le potentiel énorme du monde physique en vue du bien-être de l'humanité.

Aujourd'hui, dans plus de 340 pays et territoires, les communautés baha'ies, dont se compose la Communauté internationale baha'ie, acceptent un modèle de vie qui considère les valeurs scientifiques et religieuses comme étant les aspects d'une seule et même réalité. Cette approche leur permet d'être réceptives aux progrès scientifiques et technologiques, ainsi que d'encourager la canalisation de ces nouvelles connaissances de façons propres à rehausser la vie spirituelle, intellectuelle et matérielle du genre humain.


Table of Contents: Albanian :Arabic :Belarusian :Bulgarian :Chinese_Simplified :Chinese_Traditional :Danish :Dutch :English :French :German :Hungarian :Italian :Japanese :Korean :Latvian :Norwegian :Persian :Polish :Portuguese :Romanian :Russian :Spanish :Swedish :Turkish :Ukrainian :